S’élever en participant à des activités de sensibilisation pour une résolution européenne

u début du mois de juin au 20 juillet 2016, je me suis impliquée dans cinq activités à grande échelle. Lors de mon voyage du Parlement Européen à Strasbourg et Bruxelles au centre financier de Londres, mon xinxing s’est considérablement élevé.


Les compagnons de pratique m’ont encouragée à rejoindre ces activités. J’ai pris conscience que je devais éliminer le concept que j’étais une vieille femme. Pendant plusieurs années, j’ai travaillé sur la plateforme téléphonique pour parler aux chinois du Falun Dafa et de la persécution. En plus de participer tous les samedis aux activités locales, je m’asseyais chaque jour devant un ordinateur.


Lorsque j’ai pensé à m’éloigner de la maison, j’ai commencé à m’inquiéter. Je pourrais ne pas être capable de marcher assez vite pour suivre les autres pratiquants, étant donné mon âge. Cependant, j’étais pleinement consciente de l’importance de ces activités, j’ai donc promis d’aider.


La première étape était le Parlement Européen à Strasbourg. Les membres du Parlement européen de différents partis ont élaboré une déclaration écrite, demandant que le Parlement européen mène immédiatement une enquête indépendante sur le prélèvement d’organes à vif en Chine.


La déclaration écrite serait ouverte aux signatures pendant trois mois. Si plus de la moitié des membres du Parlement européen la signait, la déclaration deviendrait automatiquement une résolution du Parlement Européen. Le temps pressait.


Le 5 juin, des compagnons de pratique nous ont amenés à l’aéroport. Après avoir attendu toute la nuit nous avons pris un vol pour la Suisse le matin à sept heures. Nous avons dû utiliser les transports publics et changer de véhicule à six reprises, mais sitôt arrivés au Parlement Européen à Strasbourg, notre sensation d’épuisement à immédiatement disparu.


Le premier jour, les pratiquants de différents pays d’ Europe se sont rassemblés devant le bâtiment du Parlement Européen. Ils ont déployé d’immenses bannières, et une centaine de pratiquants ont fait les exercices et émis ensemble des pensées droites.


C’était l’été et la chaleur était étouffante. Nous avons fait les exercices en continu et parlé aux gens du matin sept heures jusqu’à près de 18 :00 heures. A 18 :00 heures, un orage violent a éclaté, brisant un mat et faisant s’envoler nos brochures. La température a soudain chuté et plusieurs d’entre nous se sont précipités pour se mettre à l’abri sous un pont à proximité.


L’orage a éclaté juste avant qu’il ne soit l’heure pour les députés européens de rentrer chez eux. C’était aussi l’heure pour l’émission mondiale des pensées droites. En raison de la pluie et de la chute soudaine de la température, j’ai commencé à frissonner et à courir pour me mettre à l’abri sous le pont. Les autres pratiquants ont aussi commencé à partir. Après avoir rangé les affaires, nous avons du attendre notre camionnette près de deux heures. En dépit du temps et de la température extrême, personne ne s’est plaint.


Plus tard, nous sommes revenus sur ce qui s’était passé ce jour-là. Nous savions que dans la cultivation rien n’arrive par hasard. Tous les défis que nous rencontrons sont des opportunités et des tests pour nous progresser dans la cultivation. Si la plupart des autres pratiquants et moi n’étions pas partis, si nous étions restés fermes, quel aurait été le résultat ?


Je me suis alors souvenue de quelque chose qui était arrivé en Chine avant la persécution : Une fois, alors que nous faisions les exercices en groupe, un orage a éclaté et la plupart des 30 pratiquants sont partis. Trois ou quatre d’entre nous n’ont pas bougé et ont continué à méditer. Après qu’ils aient fini de faire les exercices, les endroits où ils étaient assis étaient secs, et leurs vêtements aussi. J’ai compris ce qui s’était passé et j’ai dit intérieurement au Maître : " Maître, j’ai eu tort, à l’avenir, je saurais comment gérer la situation. "


Nous avons expérimenté une situation similaire et un test de notre détermination en Belgique. Le 13 juillet, alors même qu’il commençait à pleuvoir, nous avons continué à faire les exercices et à émettre des pensées droites. Cette fois, nous avons très bien agi, et nous avons tous senti que le Maître et les divinités nous bénissaient.


Aux alentours de l’heure du déjeuner, nous avons appris de bonnes nouvelles. Plus de la moitié des membres du Parlement avait signé la déclaration écrite. Ce qui signifiait que la déclaration s’opposant au prélèvement d’organes à vif par le Parti communiste chinois (PCC) était automatiquement devenue une résolution du Parlement Européen.


Chaque pratiquant a applaudi mais sans enthousiasme débridé. Nous étions très calmes et solennels.


Nous nous étions tous rappelés lors de notre échange avant l’événement que notre but n’était pas d’obtenir la résolution, mais que tous les membres du Parlement déclarent leur position et soient sauvés. Certains pratiquants ont vu l’immense Fashen du Maître dans le ciel.


Après l’événement, les autres pratiquants nous ont raconté ce qui s’était passé lors de certaines de leurs discussions avec les membres du parlement. Lorsqu’ils se sont adressés aux députés, beaucoup d’entre eux ont dit qu’ils nous avaient remarqués faisant les exercices et méditant à l’extérieur, en dépit de la pluie. Au moment où il a plut le plus fort, le nombre de députés signant la déclaration a immédiatement augmenté.


J’ai alors ressenti de façon plus significative l’importance du Fa du Maître : " La cultivation dépend de soi, le gong dépend du maître " (Zhuan Falun)


De nombreux autres pratiquants ont contribué à leur façon : tous les coordinateurs ont travaillé dur pour que tout se déroule sans heurts et ont même apporté des bouteilles d’eau pour chaque pratiquant ; ceux qui conduisaient ont refusé d’être remboursés pour l’essence ; deux jeunes pratiquants ont agi comme guides et interprètes pour nous. C’était en réalité le Maître qui avait tout arrangé pour nous.


Sur notre chemin de retour, nous avons récité A propos de Dafa (Lunyu) , chanté des chansons composées par les pratiquants de Dafa, et partagé nos expériences de cultivation. Riant joyeusement, nous avons savouré l’opportunité d’être ensemble. Nous étions venus ici de différents pays européens pour aider le Maître dans la rectification de Fa et accomplir nos vœux.


Mettre la compassion en pratique

Le 20 octobre 2015, l’actuel dirigeant chinois est arrivé en Grande Bretagne pour une visite de quatre jours. Tout au long de son convoi officiel, les pratiquants ont tenu de grandes bannières avec des messages comme " Falun Dafa est bon " et " Traduire Jiang Zemin en justice."


Le soir du 22 octobre, des dizaines de pratiquants ont tenu de grandes bannières et attendu qu’il sorte pour se rendre à une réunion. Nous souhaitions lui rappeler pourquoi il devrait traduire Jiang Zemin en justice et mettre fin à la persécution de Falun Dafa. Le pratiquant Zhang et moi avons parlé aux gens de Falun Dafa et de la persécution alors que plusieurs autres pratiquants tenaient les bannières.


Soudain, un groupe de jeunes brandissant des drapeaux du Parti communiste chinois sont arrivés vers nous en courant. Ils hurlaient et se précipitaient dans tous les sens. Un d’entre eux a couru vers moi et m’a presque renversée. Il a alors posé le drapeau chinois sur la grille devant laquelle nous étions debout. Son comportement était vraiment épouvantable. Alors qu’il continuait à me bousculer, il a tenté de recouvrir nos bannières avec son drapeau.


Cependant, nous étions conscients de devoir rester bienveillants. " Les gars, nous sommes tous Chinois, " a déclaré un pratiquant. " Nous savons que vous êtes en réalité de bonnes personnes. S’il vous plait, ne faites pas ça. Jiang Zemin est un traitre à la Chine. Il est venu au pouvoir en assassinant des étudiants lors du massacre du 4 juin. Maintenant, il persécute Falun Dafa. "


Les jeunes gens se sont calmés. Ils ont cessé de hurler, mais ont quand même tenté de recouvrir nos banières.


J’ai ajusté mon attitude et dit à un des garçons à côté de moi, " Jeune homme, ce jour est très spécial, parce que nous avons une occasion de nous parler. S’il vous plait, écoutez-moi — nous sommes tous Chinois. Le Parti communiste n’est pas Chinois. Il vient de l’Ouest. Nous sommes Chinois, alors pourquoi lutter les uns contre les autres? Il n’y a pas de haine entre nous. Cette haine que vous ressentez vient du communisme. "


Il a écouté attentivement alors que je lui parlais à propos de la persécution et des principes universels de Falun Dafa. Le drapeau chinois dans sa main a commencé à retomber. Le vent nous aidait et rabattait leurs drapeaux. Il ne m’a plus bousculé, et n’a pas non plus agité son drapeau.


Je lui ai alors parlé de quitter le PCC et il a été d’accord pour démissionner. Je lui ai donné un pseudonyme pour ce faire.


Plus tard, le premier jour de la visite de l’actuel dirigeant chinois en Grande Bretagne, nous avons suivi son trajet jusqu’à Manchester, où l’ambassade avait organisé que quelques centaines d’étudiants chinois nous agressent. Nous, pratiquants, n’étions pas affectés par leur agression et leurs injures, au lieu de cela nous avons pratiqué les exercices et émis des pensées droites.


Notre dignité et notre gentillesse ont ému de nombreux policiers locaux. Ils ont maintenu l’ordre pour nous et dispersé les étudiants chinois. Parfois, la police nous aidait même. " Cet homme là-bas, n’a pas eu de dépliant ", a commenté un agent, "donnez-lui en un. " Durant plus de cinq heures, une petite poignée d’entre nous a persuadé 24 étudiants de quitter le PCC et nous avons distribué plus d’une centaine de brochures de clarification des faits. J’ai vraiment vécu cela comme un miracle.


Suivre le Fa à tout moment

Le Maître utilise toutes les circonstances pour tempérer les pratiquants, nous aider à nous élever et nous offre des opportunités de L’aider dans la rectification de Fa. Ma compréhension est que participer à des activités de groupe pour valider le Fa peut nous aider à nous élever rapidement, pour autant que nous soyons déterminés.


Je comprends aussi que ce qui constitue la compassion peut faire fondre l’acier.


Tout au long d années de pratique et de cultivation, mon esprit et mes pensées sont devenus de plus en plus calmes et je sais que j’ai muri. Ma gratitude envers le Maître est au-delà des mots ; la meilleure façon dont je puisse remercier le Maître est de bien faire les trois choses au cours des précieux jours qui restent.


Merci Maître! Merci, Compagnons de pratique !


Version anglaise:
Improving Myself Through Activities to Raise Awareness for a European Resolution

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.