Une femme de Harbin condamnée à 15 ans pour l'achat d’ornements avec des messages du Falun Gong

Mme Cui Fenglan, une pratiquante de Falun Gong de la ville de Harbin, a été illégalement condamnée à 15 ans de prison le 26 décembre 2016.


Elle a été arrêtée le 6 mai 2016, par des policiers de la division de sécurité intérieure du district de Xiangfang, pour l'achat d'ornements où étaient imprimés les mots Vérité-Bonté-Patience (les principes du Falun Gong).


Le tribunal du district de Xiangfang a tenu un procès secret le 18 novembre 2016, sans en avertir la famille ni l' avocat. Mme Cui a dû se défendre seule et a plaidé non coupable.


Elle a demandé que le tribunal mène une enquête sur les policiers qui avaient confisqué son argent et ses livres de dépôts bancaires évalués à 130.000 yuans quand ils ont fouillé sa maison. Le juge, cependant, a ignoré sa demande.


Son avocat a dû remettre personnellement son appel au juge au tribunal du district de Xiangfang le 6 janvier 2017.


Mme Cui est détenue au Centre de détention n ° 2 de Harbin depuis son arrestation. Un membre du personnel du tribunal a essayé depuis la conclusion du procès de lui faire signer les documents du verdict. Elle a dit à la personne: "Je ne signe rien. Je ne suis pas coupable! "


Mme Cui Fenglan

Histoire de persécution

Mme Cui a pratiqué le Falun Gong pendant 20 ans. Après le lancement de la persécution en juillet 1999, elle a été soumise aux arrestations, torture et détention dans des camps de travaux forcés et des centres de lavage de cerveau. Elle a également été licenciée de son travail et sa famille a été déchirée.


Elle travaillait auparavant comme bibliothécaire à l'Ecole de la police armée de Harbin. En avril 2000, elle a été enfermée dans un bureau au travail pendant plus de 20 jours par les responsables de son école.


L'administration a alors appelé sa famille et ses amis pour qu'ils aident à la persuader de renoncer au Falun Gong. Quand elle a persisté à refuser, l'école l’a licencié le 18 mai 2000.


Elle a été arrêtée une première fois en juin 2001, quand elle est allée à Pékin faire appel pour le droit de pratiquer le Falun Gong.


Elle a été emmenée au centre de détention No 2 de Harbin et détenue pendant plus de 20 jours. Si elle ne récitait pas les règles du centre, elle était privée de sommeil et de l’utilisation des toilettes,. Elle a également été forcée à se tenir debout ou accroupie pendant de longues périodes de temps.


Elle a été arrêtée à nouveau en juillet 2001 par des policiers du commissariat de Songhuajiang, pour avoir parlé aux gens du Falun Gong. Elle a ensuite été emmenée au centre de détention No. 2 de Harbin.


Là, elle a fait une grève de la faim pendant plus de 20 jours pour protester de la détention illégale. Elle a été sommairement gavée.


Elle a ensuite été condamnée à un an de travail forcé et transférée au camp de travaux forcés de Wanjia le 14 août 2001. Le camp est connu pour l'utilisation de diverses méthodes de torture pour essayer de forcer les pratiquants de Falun Gong à renoncer à leurs croyances.


Les détenues ont scotché la bouche de Mme Cui et l’ont battue le 21 août 2001, pour avoir refusé de réciter les règlements du camp. La garde Wang Min l’a également frappée au visage avec un banc, lui laissant une coupure de 1,5 cm de long sur le coin gauche de sa bouche.


Elle a été prise de vertige après l'agression, sa vision était floue, et il y avait plusieurs grosses bosses sur sa tête. La coupure sur sa bouche a continué à saigner, de sorte qu'elle ne pouvait ni manger ni boire. Il y a maintenant une cicatrice là où se trouvait la coupure.


Reconstitution de torture: Frapper la tête avec un tabouret

Contrainte à quitter son domicile

Après que Mme Cui a été libérée, la police locale a refusé de rendre sa carte d'identité de résidente. Il lui était plus par conséquent plus difficile de trouver du travail ou de prendre les transports en commun.


Elle a quitté son domicile pour éviter davantage de harcèlement et d'arrestation. Même les lieux de location temporaire où elle séjournait ont souvent été fouillés par la police.


En mai 2007, alors que Mme Cui n’était pas à la maison, la police a fouillé l'endroit temporaire où elle séjournait et a confisqué tous ses livres de Falun Gong et autres effets personnels.


Version chinoise :
流离十多载-崔凤兰被枉法重判十五年(图)

Version anglaise :
Harbin Woman Sentenced to 15 Years for Purchasing Ornaments with Falun Gong Message

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.