L’essence de la cultivation

Le 13ème Fahui de Chine sur Minghui.org est terminé. J'ai beaucoup appris de cette conférence de partage d'expériences sur Internet et je souhaite partager mes réflexions avec les compagnons de pratique.


Ma plus grande prise de conscience à la lecture de ces articles est que l'essence de la cultivation consiste à regarder en soi-même. Le processus de regarder en soi peut être très douloureux – c’est presque comme de se disséquer soi-même - et j'ai tenté de mon mieux d’éviter de le faire. Quand je le devais, je grattais à la surface et le faisais pour la forme, mais sans vraiment en tenir compte.


J'utilisais à tort l’émission des pensées droites pour me débarrasser des attachements. Chaque fois que j'étais dans une tribulation, j'émettais des pensées droites pour éliminer l'interférence et la persécution. Je n'ai jamais réfléchi sérieusement à pourquoi les choses arrivaient, ou à quel genre d'attachement ou d'émotion humaine je devais faire face et éliminer en cultivant. On peut imaginer l'état de ma cultivation.


En rentrant du travail, j’ai écouté l'article " Éliminer la peur dans le repaire sombre", et les larmes ont inondé mes joues. L'expérience et le courage de l'auteur de l’article m'ont profondément touché. J'ai eu une rencontre semblable, mais c'était il y a si longtemps. J'ai très bien compris ce qu'elle a traversé dans ce type d'environnement. Quand elle a regardé en elle et qu’elle a pris conscience de ses insuffisances et de ses erreurs, elle s’est immédiatement rectifiée et a continué avec des actes. C'était une expérience très douloureuse, qui non seulement l’a changé, mais qui a également changé l'environnement, les détenus et les gardiens !


Je me suis relâché et suis resté longtemps dans un état apathique, et son article a retenti comme un coup de tonnerre et m'a réveillé. Ses pensées et ses actions droites m'ont grandement inspiré. Elle a pris sa cultivation au sérieux, et cela m'a montré mon problème dans ma propre cultivation. J'ai recherché le confort et les loisirs pendant trop longtemps, manquant de la volonté d’être diligent. Et pour dissimuler mon cœur humain, je faisais des choses pour Dafa au lieu de me cultiver.


La cultivation consiste essentiellement à changer à l’intérieur

Maître nous a dit: "Si vous ne cultivez ni ne pratiquez votre xinxing, votre gong n’augmentera pas." (Zhuan Falun)


J'ai compris cet enseignement du Fa, mais je ne voulais tout simplement pas des difficultés qui l’accompagnent. Le processus était trop douloureux et agonisant; il faut aussi du courage et des pensées droites pour se rectifier soi-même. J'ai utilisé toutes sortes d'excuses pour couvrir mes attachements et mes insuffisances. Que c’était pitoyable et lamentable !


Maître nous a rappelés :

"Un pratiquant se cultive toujours lui-même, le moindre changement dans le cœur de la personne est déjà une élévation, toutes les divinités peuvent le voir." (" Mots de félicitations au Fahui européen")
Je ressens de nouveau la compassion, l'encouragement et l'inspiration venant du Maître, ainsi que ses sérieuses attentes pour ses disciples.


Cet article de partage m'a également appris qu’en tant que pratiquant, on doit toujours regarder les choses d'un point de vue positif. Tant que l'on peut trouver ses propres insuffisances, c'est tout-à-fait bien.


La deuxième fois qu'elle a dû abandonner sa peur, elle a pris conscience de son égoïsme qui se manifestait de manière insidieuse et rusée. Quand elle l'a compris, elle a pleuré encore et encore et fustigé son cœur méchant et égoïste. Mais elle ne s'est pas découragée et n’a pas abandonné. Au lieu de cela, elle s'est encouragée à faire mieux la prochaine fois. Cela montre la ferme conviction et le courage de qui cultive solidement. En tant que pratiquant, on ne doit pas avoir peur de faire des erreurs. La chose la plus noble est d’avoir le courage de changer et de se rectifier.


J’ai senti que j’avais été à la traîne depuis trop longtemps, que ma cultivation n'était ni solide ni diligente. Chaque fois que je rencontrais une tribulation ou la persécution, j'allais trouver des compagnons de pratique pour discuter et partager. J’ai senti que j'avais regardé à l’extérieur tout du long.


En tant que pratiquant de Falun Dafa, j'ai les enseignements de Dafa tout près, mais je ne cherche pas les réponses à l'intérieur. Où puis-je trouver les réponses, alors? Ce n'est que lorsqu'on calme vraiment son cœur et qu'on cherche à l'intérieur de soi ses attachements qu'on peut vraiment s’améliorer et s’élever.


J'étais en train de recopier "Tempérer son cœur et sa volonté" dans Hong Yin quand je suis arrivé à cette phrase: "Chaque barrière doit être brisée". Cela m'a fait comprendre le sérieux de la cultivation. On ne peut sauter aucune barrière ni aucun test. C'est une exigence extrêmement stricte. On ne peut pas passer à travers le test sans répondre au critère.


Je suis reconnaissant aux articles de partage qui ont renforcé ma confiance dans la cultivation. Je suis encore plus reconnaissant envers le salut compatissant du Maître. Toute amélioration et élévation proviennent de l'inspiration, de la protection et de la guidance du Maître.


À partir de maintenant, je vais me redynamiser et rebondir dans la véritable cultivation.


Ceci est ma compréhension à mon niveau. Veuillez gentiment souligner toutes insuffisances.


Traduit de l’anglais de
The Essence of Cultivation

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.