Se souvenir de la pétition des pratiquants de Falun Gong à la station TV de Pékin en 1998

Maître Li Hongzhi a présenté le Falun Gong (aussi connu sous le nom de Falun Dafa) au public en 1992. Ses bénéfices en termes de santé ont rapidement attiré l’attention du public. En 1998, six ans plus tard, des dizaines de millions de personnes s’étaient engagées dans la pratique et en avaient bénéficié physiquement, mentalement et moralement.


En dépit des effets positifs du Falun Dafa, sa popularité croissante a déclenché l’opposition du Parti communiste chinois (PCC) dirigé par Jiang Zemin et soutenu par les média d’état. La station TV de Pékin a alors diffusé un programme visant à calomnier le Falun Gong.


L’incident de la station TV de Pékin

Le 23 mai 1998, la station TV de Pékin a diffusé un entretien avec He Zouxiu, qui dénonçait le Falun Gong. Le programme interviewait aussi des pratiquants de Falun Gong et présentait leur site de pratique. A l’encontre du principe de rapporter les faits, le programme a montré des images obscures pour diffamer le Falun Gong et trafiqué les remarques des pratiquants pour désinformer et tromper le public.


Chaque jour après la diffusion, les pratiquants interviewés dans le programme se rendaient à la station TV pour demander des explications. La station Tv a été surprise par l’ampleur des réactions mais n’a proposé aucune solution pour remédier aux effets adverses sur la réputation de Falun Gong, alors la pétition a continué.


Le 31 mai, des centaines de pratiquants de Falun Gong, principalement de Pékin ont décidé de se rassembler devant la station TV.


Dans la soirée du 30 mai, nous avons été mis au courant sur notre site de pratique par un correspondant de Pékin du progrès de la pétition. De nombreux pratiquants, y compris moi-même, avons décidé de participer au rassemblement. Une femme très impliquée a rapporté qu’elle avait demandé à son gendre de nous conduire en minibus, le lendemain, à la station TV de Pékin.
Pétitionner à la station TV de Pékin


Un groupe de prés de vingt pratiquants, dont moi, avons quitté notre région dans la matinée. Avant que nous partions, j’ai senti que le Maître avait purifié mes pensées. J’étais fier d’être un disciple de Dafa et ai remercié profondément le Maître pour son incommensurable compassion.


Lorsque nous sommes arrivés à la station TV, plus de dix tables rondes étaient déjà installées dans la cour. Un employé a été désigné à chaque table pour s’occuper des pratiquants. Les pratiquants se sont assis ou se sont tenus debout autour des tables de sorte que chacun puisse exprimer ses préoccupations.


Le régime du PCC et son media porte-parole n’admettraient jamais leurs erreurs, ni ne s’excuseraient pour leurs méfaits. Avant la communication, nous avons établi clairement que la station TV avait enfreint la politique officielle des " Trois Ne pas " du gouvernement central à l’encontre du Qigong – " pas de publicité, pas de débat, pas de critiques " - et déformé les faits à propos du Falun Gong.


Le changement d’attitude des employés.

Certains employés ont déclaré sur un ton plus paisible: " Notre entreprise était déjà au courant de cet incident. Nous répondrons à vos préoccupations. "


Cependant, d’autres employés avaient un ton plus hostile, ils ont déclaré qu’ils étaient très occupés et que nous ne devrions pas venir les ennuyer.


Une personne qui semblait être le responsable du groupe arborait une expression réticente sur son visage. Il s’est assis et a posé une fiole de gouttes pour la toux sur la table sans dire un mot. Les pratiquants lui ont décrit les bénéfices du Falun Gong en termes de santé et lui ont exprimé leur souhait que davantage de personnes puissent aussi bénéficier de la pratique.


Ils ont dit à cette personne qu’ils étaient venus pour l’aider à comprendre les principes d’Authenticité-Bonté-Patience, et lui permettre de rendre compte de façon plus juste de la situation.


La gentillesse des pratiquants a semblé le toucher. Il s’est assis plus droit alors que la conversation avançait et est devenu plus amical. Il écoutait intensément les pratiquants.


J’étais assis à la première table. Notre hôte était très amical. Lorsque nous avons décrit comment nous avions bénéficié de Falun Gong et de ses contributions à la société, il a pris des notes.


Je lui ai brièvement expliqué comment ma famille entière avait bénéficié du Falun Gong. Les nombreuses maladies qui affligeaient les membres de ma famille ont disparu après que j’ai commencé la cultivation. Mon superviseur m’a félicité pour mon cœur au travail.


L’atmosphère la plus paisible était à la table des pratiquants âgés. L’employé était un jeune homme plein de gentillesse. Il a dit que sa société avait déjà renvoyé le journaliste qui avait conduit l’interview. Les pratiquants ont répondu qu’ils n’étaient pas venus pour trouver le fautif et qu’ils n’avaient rien contre ce journaliste personnellement.


Après avoir compris les faits, ce jeune homme a indiqué qu’il parlerait du Falun Gong à sa mère et espérait qu’elle pourrait le pratiquer. Il a aussi accepté une copie du Zhuan Falun. La communication a débuté sans préjudice d’aucun des deux cotés et s’est terminée en douceur.
Partage d’expérience


A l’heure du déjeuner, nous avons partagé des expériences de cultivation. Une pratiquante a raconté qu’avant de commencer à cultiver, elle avait gagné prés de 2000 yuans par des moyens malhonnêtes et avait ultérieurement tout dépensé en frais médicaux pour son fils. Elle a compris, après avoir commencé à cultiver, la signification de la phrase " pas de perte, pas de gain " à savoir que les gens ne peuvent jamais garder les gains qu’ils ne sont pas censés obtenir.


Un pratiquant a dit n’avoir jamais demandé de reçu pour plus qu’il n’avait réellement dépensé dans son entreprise. Il suit toujours les principes d’Authenticité-Bonté-¨Patience.


J’ai été impressionné par le changement d’une pratiquante. Elle était venue avec son mari d’un village éloigné. Elle a expliqué qu’avant sa cultivation, elle était une personne avec laquelle il ne fallait pas jouer et qui se battait toujours pour un gain personnel.


Un exemple impliquait une compensation pour des récoltes. Sachant qu’une société proche cherchait à acquérir des terres et payait pour la terre et les récoltes, elle a remplacé, durant la nuit, ses plants de riz par des plants de raisin et insisté pour que la société lui paie le prix pour le raisin, qui était plus élevé. Cependant, après avoir commencé à cultiver, elle ne chipote plus pour des gains personnels et est devenue plus désintéressée. Elle a même créé un espace devant sa maison pour les gens qui pratiquent Falun Gong.


Partager de bons sentiments

Alors que je réfléchissais pour savoir si nous devions retourner chez nous avant que la station TV ne propose une solution claire, des nouvelles surprenantes nous sont parvenues. Des compagnons de pratiques avaient pris un vol depuis Singapour pour se joindre à la pétition. J’ai été extrêmement touché par leurs bonnes pensées et leur persévérance pour protéger Dafa. J’ai décidé de rester jusqu’à la fin.


Certains pratiquants de régions montagneuses ont dû partir avant 16heures du fait des horaires de bus, même si nous n’avions pas encore de réponse de la part de la station TV. Certains ont laissé leurs coordonnées, de façon à pouvoir être informés du résultat.


Globalement, le processus de pétition s’est déroulé en douceur et paisiblement. Sans aucun ressentiment ni haine, nous avons calmement pointé les erreurs du gouvernement et offert des suggestions responsables. Nous ne craignions pas d’être filmés par les caméras vidéos des journalistes de la station TV.


Nous sommes rentrés chez nous plus tard. Après diner, je me suis rapidement rendu sur le site de pratique pour partager mes expériences avec les compagnons de pratique.


En tant que disciples de Dafa, nous avons la responsabilité de sauvegarder Falun Dafa. J’avais un sentiment merveilleux d’avoir eu cette opportunité de participer à la pétition.


Pour moi, ce jour – le 31 mai 1998 – est spécial et digne d’être remémoré. C’était aussi une très belle journée parce que j’ai assisté à une conférence unique de partage d’expériences à la station TV.


Un incident correctement corrigé

Les responsables de la station TV ont admis que la diffusion de ce programme avait été une énorme erreur. La station TV a renvoyé la personne en charge du programme et est revenue nous voir sur le site de pratique. Ils ont rapidement diffusé un programme positif sur le Falun Gong montrant des pratiquants effectuant paisiblement les exercices matinaux à coté d’autres personnes dans le parc.


Version chinoise :
www.minghui.org/mh/articles/2016/6/12/忆一九九八年法轮功学员到北京电视台上访-329909.html忆一九九八年法轮功学员到北京电视台上访

Traduit de l’anglais
Recalling Falun Gong Practitioners' 1998 Petition at the Beijing TV Station

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.