Une conférence et des activités en Ukraine permettent à davantage de gens de se familiariser avec le Falun Dafa

Les pratiquants Ukrainiens ont tenu une série d’activités à Kiev, la capitale, les 27 et 29 mai 2016 ; Outre une Conférence de Partage d’expériences de la cultivation de Falun Dafa le 29 mai, ils se sont également rassemblés devant l’ambassade de Chine puis devant l’Hôtel de ville de Kiev informant à propos de la pratique et attirant l’attention sur la répression en cours en Chine.


Exercices de groupe devant l’Ambassade de Chine


Les pratiquants informent les passants à propos de la persécution en Chine.

La destinée d’une brochure

Alexandre a pratiqué le Falun Dafa pendant de nombreuses années. Ayant vu comment les autres en bénéficiaient, physiquement et spirituellement, et en ayant fait lui-même l’expérience, il a réfléchi au caractère précieux de la cultivation-pratique.


“La persécution en Chine, qui a commencé en 1999, m’a vraiment perturbé, parce qu’elle a induit en erreur à la fois le peuple chinois et la société internationale, " a-t-il dit. En conséquence, il a passé beaucoup de temps à imprimer des documents et à parler aux gens du Falun Dafa. Pour économiser du temps et toucher davantage de Chinois, il restait parfois plus longtemps à l’aéroport sans retourner chez lui.


Pourtant, petit à petit il a réalisé qu’il s’était relâché et devenait moins diligent qu’avant. Il voulait changer cela, mais ça n’était pas facile jusqu’à la récente Conférence de partage d’expériences de Falun Dafa et aux évènements l’accompagnant, le mois dernier à New York.


“L’enseignement du Maître, le partage d’expériences des autres pratiquants et le voyage tout entier m’ont complètement remis sur les rails. Je suis à présent clair sur ce que je dois faire, et sur comment mieux faire en tant que pratiquant.”


Une chose en particulier l’a touché, c’est le moment qui a suivi l’enseignement du Maître. Parlant couramment russe et anglais, Alexandre était un des traducteurs juste derrière le podium " Après que le Maître en soit descendu, il s’est arrêté, nous a regardés nous les traducteurs, et nous a fait signe de la main. " En réalisant qu’il y avait presque 10 000 pratiquants à la conférence et que le Maître avait salué la petite équipe de traduction, Alexandre a dit avoir senti la compassion du Maître.


"Il m’est arrivé aussi quelque chose de spécial à New York, c’était à une station de métro." Lui et d’autres pratiquants sortaient alors de la station. À la sortie, il a vu un homme noir âgé à côté de lui qui le regardait et qui lui a dit : " Je vous ai vu dans un rêve la nuit dernière. " Les yeux de l’homme âgé étaient mouillés de larmes.


Alexander a parlé avec lui et lui a donné une brochure de Falun Dafa—la seule copie qu’il avait sur lui. “La destinée de cette brochure, m’a fait comprendre de nombreuses choses dans ma cultivation et pratique, " s’est rappelé Alexandre. " Peu importe que nous soyons en Ukraine ou à New-York, ou que nous soyons noir ou blanc, le Maitre veille toujours sur chacun d’entre nous. "


“Falun Dafa m’a aidée à traverser les temps les plus difficiles ”

Pour Ollikka, de Donbass, Falun Dafa l’a aidée à se souvenir de nombreuses choses. “À l’âge de cinq ans, j’ai eu une conversation avec une divinité.” Bien que se souvenant clairement de la conversation, Ollikka ne comprenait pas complètement ce qu’elle signifiait. “Ce sont les enseignements du Falun Dafa qui m’ont permis de savoir que nous sommes venus du ciel et que nous retournerons là d’où nous sommes venus. Tout a pris sens à présent.”


Son père lui a remis une copie de l’Enseignement du Fa à la Conférence en Europe, qui lui a donné une meilleure compréhension à propos de Jésus, de la croix, des extraterrestres et même de la lune " J’étais abasourdie par ce que j’ai découvert, alors j’ai lu le livre trois fois d’affilée. " Après quoi, elle a fait l’expérience de la purification de son corps physique. Elle a également vu le processus de l’évacuation du karma et d’autres scènes surnaturelles.


Mais la guerre a tout changé : " On entendait constamment le bruit des tanks et des bombardements. J’étais terrifiée au point par moment de perdre le contrôle, vomir et même perdre connaissance. " C’est Falun Dafa qui m’a aidée à traverser les jours les plus difficiles " a-t-elle dit.


Ollika n’est plus dérangée par la peur de la guerre à présent. Durant les jours sans guerre, elle et d’autres pratiquants sortent distribuer une information à propos du Falun Dafa." Tout le monde a fait un long voyage avant de venir ici. Aussi j’espère qu’ils pourront tous bénéficier du Falun Dafa comme j’en ai bénéficié. " a-t-elle expliqué.


Des posters près l’hôtel de ville de Kiev


“Nous sommes tous connectés”

Parmi les diverses activités organisées par les pratiquants, une campagne de signatures contre le prélèvement forcé d’organes approuvé par le régime communiste chinois, sur des pratiquants de Falun Dafa de leur vivant, a attiré une vaste attention. Un médecin de Crimée a été choqué par la brutalité. " En tant que médecin, je pense que le prélèvement d’organes doit être arrêté. La donation volontaire est acceptable, mais le pillage d’organes n’apportera aucun bien à personne. "


Tatiana, une assistante parlementaire, a dit que chacun serait responsable des conséquences de ses actes. " J’espère que ma signature aidera les personnes innocentes en tenant les criminels pour responsables de leurs crimes. " a-t-elle ajouté.


Alexander Ivanovic, un retraité, a trouvé la répression en Chine intolérable. " Je me tiens sans aucune hésitation aux côtés des pratiquants de Falun Dafa .”a-t-il dit.


Sergey, un habitant de Kiev a déclaré qu’il signait pour aider les pratiquants parce que c’était la juste chose à faire. " Depuis que je suis tout jeune, on m’a dit d’être conscient que les autres souffrent. Nous sommes tous connectés sur cette terre et il n’y a pas d’exception. "


Maintenir la justice

Noël de Lettonie, un des 13 pratiquants à partager leurs expériences durant la conférence a dit qu’il avait entendu pour la première fois parler du Falun Dafa par sa mère en 2007. Toutes ces années, il a participé à diverses activités visant à sensibiliser les esprits à la persécution en Chine.


Par exemple la demande d'une autorisation au conseil municipal. Il ne savait pas trop comment s’y prendre au début, mais après avoir informé les responsables des faits concernant Falun Dafa, il a obtenu l'autorisation. "Et puis un fonctionnaire m’a appelé en demandant si l’activité pouvait être reportée d’une semaine parce qu’une délégation chinoise visitait la ville dans quelques jours, "s’est rappelé Noel.


Avec des pensées droites et avec compassion, il a expliqué à son interlocuteur comment les responsables chinois avaient été induits en erreur par la propagande de haine du Parti communiste chinois (PCC). De surcroît, les pratiquants d’autres villes allaient venir et l’agenda avait déjà été fixé.


“Finalement, notre activité a eu lieu comme prévu, et ce fonctionnaire l’a fermement soutenue. " a raconté Noel. " A travers cela, j’ai aussi appris combien il est important d’expliquer les choses aux gens afin qu’ils puissent prendre la bonne décision pour leur futur."


Partager son expérience de la pratique de Falun Dafa.


Photo de groupe des pratiquants assistant à la conférence.


Tirer le meilleur parti des opportunités

Safina a commencé à pratiquer Falun Dafa en Septembre dernier. Née dans le Kazakhstan, elle est venue en Ukraine à l’âge de 12 ans. Depuis l’enfance, elle était une fillette tranquille et les autres enfants la malmenaient parfois. Cherchant à améliorer sa santé et son niveau d’énergie, elle a fait une recherche sur Internet et est tombée sur le Falun Dafa. Toutefois, la propagande du régime communiste chinois l’a intimidée et elle n’a pas fait le pas.


Mais elle continuait à entendre parler du Falun Dafa ici et là. Lorsqu’elle a commencé à travailler en 2012, elle a découvert que nombre de ses collègues étaient des pratiquants. Y voyant plus qu’une coïncidence, elle a commencé à lire les livres de Dafa.


Les exercices ont amélioré sa santé et les principes de Vérité-Bonté-Patience l’ont disposée à devenir une meilleure personne, en commençant dans sa famille, dans la vie et dans son travail quotidien. Plus tard, elle a aussi voulu informer davantage de gens à propos du Falun Dafa et de la persécution en Chine mais sans trouver le temps de le faire.


Un jour alors qu’elle regardait la télévision, il y avait une pièce dans laquelle le seigneur du temps conduisait ses amis à voyager à travers le monde et à sauver les gens. Alors que les amis se plaignaient de ne pas avoir une vie normale à cause de leur programme chargé, le seigneur leur a dit : " Il ne reste plus beaucoup d’opportunités, nous devons en faire le meilleur usage pour sauver les gens et sauver le monde. "


Faisant le rapprochement avec sa propre cultivation-pratique, Safina a pris conscience qu’elle ne devrait pas gaspiller le temps non plus. "Il y a encore des gens qui attendent dans ce monde. Nous devons leur dire ce qu’ils doivent faire, " a-t-elle dit.


Activités des pratiquants de Falun Dafa à Kiev.


Version anglaise :
Conference, Activities in Ukraine Help More People Learn About Falun Dafa

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.