Ce que nous pouvons comprendre du "Roi Singe répudié par son Maître"

Dans la tradition classique chinoise, Sun Wukong, également connu comme le Roi Singe, cultivait avec un maître taoïste. Comme il avait une très haute qualité d'éveil, il alla demander à son maître de lui enseigner le Tao et les capacités supranormales. Cependant, ses compagnons n’avaient pas la même relation prédestinée pour recevoir de tels enseignements. Encouragé par eux, le Roi Singe leur montra ce qu'il avait appris de son maître. Il fut en conséquence répudié par son maître. Bien que cela ne soit qu'une toute petite partie de l'histoire du Roi Singe, cela révèle certains aperçus profonds.


On peut se demander : "Pourquoi le Roi Singe ne pouvait-il pas montrer un petit peu ses capacités ?" Aux yeux de son maître, se faire valoir n'était pas un petit problème mais une question majeure de cultivation, bien que difficile à comprendre pour les gens. Derrière les capacités supranormales existent des principes supranormaux qui les contraignent, et les principes supranormaux étaient au-delà de la connaissance humaine.


Il est assez normal d'avoir des critères différents pour différentes choses. Par exemple, les critères pour les étudiants à l'université sont plus élevés que ceux pour des élèves de l'école primaire. Il y a quelques années, certaines personnes qui ne croyaient pas en l'existence des capacités supranormales ont promis une récompense à ceux qui montreraient leurs "capacités supranormales" en public. Ils pensaient que si personne n'était capable de le faire, cela prouverait que ces soi-disant capacités supranormales n’existaient pas . Cela illustre le dicton chinois : "Lorsqu'une grande récompense est offerte, des gens courageux apparaîtront". Cependant, ce dicton ne s'applique pas dans le cas présent.


Nous ne devrions pas oublier que le terme "capacités supranormales " est issu d'un phénomène supranormal, et que derrière le phénomène supranormal se trouvent des principes supranormaux. L'argent ne motivera pas ceux qui possèdent des capacités supranormales à se montrer, parce que les "capacités supranormales" qui peuvent révéler les mystères de l'univers et de la vie ne sont pas censés être montrés en public, et ils ne peuvent pas non plus être utilisés pour se faire valoir ni pour le profit. Si quelqu'un s'était montré, il ou elle aurait été puni, tout comme le Roi Singe.


Sous la Dynastie Song, il y avait une histoire appelée "La Bouse de Vache et le Bouddha". Un jour, le grand poète et calligraphe de la Dynastie Song, Su Shi (également connu sous le nom de Su Dongpo), se rendit au temple Jinshan pour s'asseoir en méditation profonde en compagnie du moine bouddhiste Foyin. Il se sentait très bien à la fois physiquement et mentalement. Il demanda : "Moine , que penses-tu de mon assise?" Foyin répondit : "Très solennelle, tout à fait comme un Bouddha !" Su Shi fut très heureux d'entendre cela. Puis le moine bouddhiste demanda à Su Shi : "Disciple, que penses-tu de mon assise?" Su Shi, qui voulait s'amuser du moine, déclara : "Comme un tas de bouses de vache!" Su Shi pensait qu'il avait surpassé la sagacité de Foyin. Lorsque cela parvint aux oreilles de sa sœur, Su Xiaomei, qui était très douée, celle-ci dit sévèrement : "Mon frère, vous êtes le perdant. Le cœur de Foyin est comme un Bouddha. Il vous a donc vu comme un Bouddha. Votre cœur est comme de la bouse de vache, donc vous l'avez vu comme un tas de bouse de vache!"


Cette histoire illustre un principe. La compréhension d'une personne est liée à son propre état d'esprit et à son niveau. Le dicton "Jauger le cœur d'un homme de bien avec le jugement d'une personne médiocre" se rapporte à quelque chose de très semblable. Avec différentes qualités morales et différents niveaux, les gens ont différentes compréhensions des choses. Il est très difficile pour une personne ordinaire de juger du comportement d’une personne avec des capacités supranormales.


La véritable culture chinoise porte beaucoup d'attention à l'"éveil", à l'amélioration des normes morales, à prendre la renommée et le gain avec légèreté, ainsi qu’à l'abandon des désirs de toutes sortes. Meilleur est le statut de cultivation d'une personne, plus calme cette personne devient en considérant les choses objectivement. La culture chinoise est vaste et profonde, mais les Chinois qui ont subi le lavage de cerveau de l'athéisme du parti communiste chinois possèdent de très forts attachements au gain et à la renommée, ainsi que toutes sortes de désirs. Ils regardent souvent la civilisation chinoise dans la perspective du gain matériel, leur compréhension de la culture traditionnelle chinoise devient donc de plus en plus superficielle. Ils décrivent tous les phénomènes qu'ils ne comprennent pas comme étant de la "superstition". ils n'ont aucun moyen de comprendre véritablement la culture chinoise, ni la cultivation-pratique du Falun Gong.


Il y a eu de nombreux disciples des écoles bouddhistes et taoïstes, et la cultivation est supranormale, les disciples ne s’impliquaient donc pas dans des luttes de pouvoirs. Regardez Zhang Guolao, l'un des huit immortels, par exemple. Selon le "Tang Shu" (le Livre de la Dynastie Tang), Zhang Guolao a vraiment existé, L'Empereur Tang Gaozong l’invitait sans cesse à venir lui rendre visite, mais ses invitations étaient toujours poliment refusées. L'Impératrice Wu Zetian essaya aussi de l’inviter à venir la voir. Pour échapper à cette obligation, Zhang Guolao fit semblant d’être mort à l'entrée du temple. Tous les pratiquants authentiques se tiendraient à distance du pouvoir dans le sens ordinaire comme ceci.


Le Falun Gong requiert que ses pratiquants s’en tiennent strictement aux principes de "Zhen Shan Ren (Authenticité-Bonté-Patience"). Il requiert également de ses pratiquants qu'ils ne fassent rien de mal ni ne s'impliquent dans des luttes de pouvoir ou la politique. De nombreuses personnes ont un très fort attachement au gain matériel, et elles considèrent le Falun Gong avec une mentalité corrompue par la propagande de haine du parti communiste chinois (PCC). Tout comme Su Dongpo, ils font l'erreur de penser que le Falun Gong est "impliqué dans la politique".

Version chinoise :
从孙悟空被逐出师门说起

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.