La police refuse de libérer une pratiquante de Falun Gong rendue aveugle en détention

Mme Li Lifang a subi une cécité et une perte d'audition induites par un traumatisme alors qu'elle était détenue pour sa croyance en Falun Gong. Les experts ont conseillé à son avocat que le dommage pourrait être permanent s’il n’était pas traité immédiatement. Cependant, les autorités du centre de détention refusent de la libérer.


Mme Li et son mari, M. Zheng Changzhong ont été arrêtés le 13 novembre 2015, ainsi que plusieurs autres pratiquantes de Falun Gong de la ville de Xiamen, province du Fujian: Mme Huang Yajie et sa sœur Mme Huang Yaping, et Mme Jiang Xuemei.


M. Zheng a été libéré sous caution. Les quatre autres pratiquantes sont toujours détenues dans le centre de détention n °1 de la ville de Xiamen.


Mme Li a été persécutée plus gravement après les arrestations. Elle a été torturée pendant l'interrogatoire le 15 novembre 2015, et après seulement trois jours de détention, elle a perdu la vue de ses deux yeux. Elle a aussi perdu l'audition de son oreille droite. Mme Li ne peut plus prendre soin d'elle-même et manque de soins appropriés dans la prison. Elle est très faible et souffre d'amnésie partielle.


L'avocat de Mme Li M. Zhang Zanning a 30 ans d'expérience de traitement des affaires cliniques. Il a souligné que les épisodes de cécité et de perte d'audition ne sont pas rares dans des situations traumatiques comme celle de Mme Li. M. Zhang a également consulté d'autres experts sur la question, et on lui a dit que ses maladies devaient être traitées immédiatement. Si elles n’étaient pas traitées rapidement, Mme Li pourrait perdre son acuité visuelle et son audition définitivement.


La division de sécurité intérieure a refusé de libérer Mme Li sous caution et affirme que Mme Li simule ses symptômes.


Mme Li et son mari ont été emprisonnés pendant de nombreuses années pour leur croyance en Falun Gong. La persécution a causé des torts importants à leur famille, en particulier à leurs parents âgés.


Les parents âgés de Mme Li, son frère, et leurs employés du moulin à huile Tea Qingyue ont été arrêtés à 20h00 le 13 novembre 2015, quelques heures après l'arrestation de Mme Li. La police du département de police de Xiamen et le commissariat de Simingbishan ont confisqué de nombreux objets personnels. Ils ont été libérés le lendemain.


Les parties concernées dans la persécution de Mme Li:
Qu Shaoxing (曲绍星), chef de la division de sécurité intérieure, département de police de la ville de Xiamen: + 86-592-5303028, + 86-592-5302969
Commissariat de Simingbishan: Adresse: 396 route de Siming Sud, Xiamen, téléphone: + 86-592-2023792, + 86-592-2085465, + 86-592-2081110
Centre de détention No. 1 de la ville de Xiamen : Adresse: 468 route de Xianyue, téléphone: 0592-5200581

Version chinoise:
厦门市四位善良妇女被非法逮捕-李丽芳双目失明

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.