Un second procès de deux pratiquants de Falun Gong ne leur assure pas plus d’obtenir justice

Un second procès de deux pratiquants de Falun Gong de la ville de Sanhe, province du Hebei n’ a guère différé du premier tenu voici un mois -le même juge a refusé de rejeter les preuves obtenues sous la torture et a condamné les pratiquants pour leur pratique et la diffusion d’informations sur leurs croyances.


Mme Wen Jie et M. Ma Weishan ont déjà été jugés conjointement avec deux autres pratiquants après leur arrestation en avril 2014 pour l'envoi de SMS groupés dénonçant la persécution du Falun Gong.


Au cours de la deuxième audience du procès commun des quatre pratiquants le 2 juillet, 2015, M. Ma a renoncé à son avocat dans l'espoir d’arrêter les procédures judiciaires, après que l'avocate de Mme Wen ait été jetée hors du tribunal pour avoir soulevé des objections à des violations des procédures du procès. Le juge Ma Chenghe a ensuite annoncé que M. Ma et Mme Wen seraient jugés séparément. Mme Wen et M. Ma ont embauché de nouveaux avocats pour le procès du 7 août. Les nouveaux avocats ont présenté les mêmes arguments de défense et fait valoir que les preuves utilisées pour inculper les pratiquants avaient été recueillies sous la torture et la coercition alors qu'ils étaient en garde à vue. Ils ont également fait valoir que leurs clients ne violaient aucune loi pour leur croyance spirituelle, étant donné l’absence de toute base juridique pour la répression du Falun Gong.


Le juge Ma a ajourné la séance et a annoncé qu'une nouvelle session aurait lieu ultérieurement, une issue identique à la conclusion du précédent procès des quatre pratiquants.


Dispositif de sécurité renforcé à l’extérieur du Palais de justice; un pratiquant arrêté

Le palais de justice était entouré d’une forte présence policière. Les chefs du " Bureau 610 "local, de la division de sécurité intérieure et du département de police se tenaient à l'entrée du tribunal pour surveiller la situation.


Qiao Chunjiang, un membre du personnel de la sécurité intérieure, a pris des photos et a filmé des résidents locaux venus soutenir les deux accusés.


Le pratiquant de Falun Gong M. Yang Jianpo a été arrêté pour port d'un t-shirt avec les mots "Vérité-Bonté-Patience " et "Falun Dafa est bon" devant le tribunal, et a été détenu pendant quatre jours au centre de détention de Sanhe.


Version chinoise:
当事人、律师当庭指出-公诉人蓄意诬告陷害

Traduit de l’anglais :
While Given a Second Trial, Two Falun Gong Practitioners Are No Closer to Seeing Justice Served

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.