Examens physiques suspects dans la prison de Tilanqiao

Selon des initiés, la prison de Tilanqiao à Shanghai a effectué des examens physiques sur les pratiquants de Falun Gong détenus chaque mois de décembre depuis 2010. Les examens sont effectués dans un véhicule spécifique de l’hôpital général de la prison de Shanghai.


Les pratiquants ont subi les examens avec des détenus en provenance de Taïwan, de Hong Kong et de Macao, tandis que tous les autres détenus étaient soumis à des examens séparés.


Un examen physique complet était réservé aux pratiquants, beaucoup plus approfondi que celui concernant les autres détenus. Ils prennent un échantillon de sang, font un examen de la poitrine (ECG), ainsi qu’une échographie des reins, du foie, du système cardiaque et de la vésicule biliaire. Chaque pratiquant a également été pris en photo après l'examen médical. On rapporte que le même examen a été effectué dans la prison pour femmes de Shanghai.


Les pratiquants sont généralement terriblement maltraités dans la prison de Tilanqiao. Ils sont détenus dans une petite surface de 3,3 mètres carrés pour une longue période, face au mur, les mains derrière le dos. Ils sont maltraités physiquement en étant forcés de s'asseoir sur une bobine de 10 centimètres de diamètre pendant 18 heures par jour.


Je me demande s’il y a des motifs ultérieurs derrière les examens physiques complets dans la prison de Tilanqiao et s’ils pourraient être liés aux prélèvements d'organes. J’espère que le public prêtera attention à cette situation.


Version chinoise :
上海提篮桥监狱的可疑体检

Traduit de l’anglais :
Suspicious Physical Examinations at Tilanqiao Prison

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.