Une " action urgente" d’Amnesty International somme la Chine de libérer Li Xiaobo

Amnesty International (AI) a lancé un appel d' "Action urgente" le 19 mai 2015 appelant le régime communiste de la Chine à libérer immédiatement Li Xiaobo, un pratiquant de Falun Gong emprisonné pour ses convictions.


Amnesty International a lancé un appel d’"Action urgente " pour la libération de Li Xiaobo, un pratiquant de Falun Gong emprisonné pour ses convictions, le 19 mai 2015..

" Il y a de graves inquiétudes concernant le pratiquant de Falun Gong Li Xiaobo, qui est détenu à Chengdu, province du Sichuan, dans la Chine centrale en raison de ses convictions. Ses avocats ont signalé que sa santé se détériore rapidement et il risque aussi la torture et d'autres mauvais traitements", a déclaré Amnesty International dans l'appel.


Amnesty International demande aux membres du public d'agir immédiatement en écrivant des lettres (en chinois ou dans sa propre langue) :

• Exigeant que les autorités libèrent immédiatement et sans condition Li Xiaobo, alors qu’il a été incarcéré uniquement pour avoir exercé son droit à la liberté de croyance et d'expression;

• Les exhortant à veiller à ce que Li Xiaobo ne soit pas torturé ou autrement maltraité, qu'il reçoive immédiatement tous les soins médicaux dont il a besoin, et que les conditions de sa détention adhèrent aux normes du droit international;.

•Leur demandant d’assurer qu'il ait un accès régulier à sa famille et à ses avocats. L'appel déclarait que M. Li Xiaobo avait été soumis à plusieurs reprises à une persécution illégale et brutale par le régime communiste.


"Li Xiaobo souffre de multiples problèmes de santé, dont beaucoup censés résulter de la torture qu'il a subi lors d'une incarcération antérieure. Ses avocats lui ont rendu visite au centre de détention du district de Longquanyi dans la première semaine de mai et ont déclaré que son état s’était clairement détérioré et qu'il ne recevait pas le traitement dont il avait besoin. Ses dents se sont détériorées au point qu'il a beaucoup de difficulté à manger, il est aveugle d'un œil et sa vision dans l'autre a baissé de 60 pour cent.


"Li Xiaobo a d'abord été détenu en avril 2014 alors qu'il distribuait des dépliants de Falun Gong avec son fils, un citoyen canadien qui a été initialement détenu mais ensuite déporté au Canada. Avant son procès, il a été privé des visites de la famille et de soins médicaux. Li Xiaobo a été condamné à huit ans de prison par un tribunal populaire du district de Chengdu Longquanyi le 21 avril 2015. Il a été accusé "d’utiliser une organisation hérétique pour subvertir la loi" pour ses activités continuelles dans la pratique du Falun Gong.


Ses avocats ont indiqué qu'eux-mêmes et Li Xiaobo avaient été constamment interrompus lors du procès et que le tribunal a refusé d'autoriser le Consul général du Canada à observer les audiences. Li Xiaobo a fait appel du verdict. (Note de l'éditeur: L'accusation "d’utilisation d'une organisation hérétique pour subvertir la loi" est très couramment utilisée contre ceux qui pratiquent le Falun Gong, mais le Falun Gong n’est pas sur la liste officielle de la Chine " des organisations hérétiques," et il ne subvertit aucune loi.)


"Li Xiaobo avait été condamné en 2005 également pour « utilisation d'une organisation hérétique pour subvertir la loi » à une peine de huit ans en prison. Il a rapporté avoir été torturé en détention, comprenant des passages à tabac répétés par des gardes et d'autres détenus sur les ordres des gardes, et avoir été forcé à se tenir nu avec ses pieds nus dans l'eau pendant des heures d’affilée en plein hiver".

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.