Le père d’un citoyen canadien condamné à huit ans pour avoir exercé son droit à la liberté de croyance

Après avoir été emprisonné huit ans pour avoir exercé son droit à pratiquer le Falun Gong, M. Li Xiaobo a de nouveau été condamné à huit ans de prison après son arrestation pour avoir distribué des documents de Falun Gong. M. Li Xiaobo a été arrêté le 12 avril 2014, avec son fils Li Zhe (Paul Li) dans la ville de Chengdu. M. Paul Li a été déporté au Canada parce qu'il détient la citoyenneté canadienne.


De nombreux policiers et de policiers en civil ont été vus patrouillant à l'extérieur du tribunal du district de Longquanyi le 21 avril 2015, lors du procès de M. Li Xiaobo. Le tribunal a refusé de laisser le Consul général du consulat du Canada à Chongqing Philippe Rheault , s’asseoir et observer les procédures disant qu'il était " un étranger. "

Environ 200 résidents locaux ont été recrutés pour remplir la galerie, dans une tentative d'utiliser ce cas pour salir le Falun Gong et dissuader les villageois de le pratiquer.


Le procureur a dit que 3000 exemplaires de brochures de Falun Gong trouvés dans la maison de M. Li étaient les preuves de sa culpabilité, mais il a refusé de les présenter au tribunal.


Le juge a interrompu à plusieurs reprises la défense. Malgré les preuves insuffisantes pour prouver que ce que M. Li avait fait était illégal, le juge l'a déclaré coupable et a prononcé la sentence.

Version chinoise :
前四川蒲江县县长李晓波被非法判刑八年

Version en anglais :
Father of Canadian Citizen Sentenced to Eight Years for Exercising His Right to Freedom of Belief

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.