La cour et le parquet du Hebei travaillent main dans la main avec la police en persécutant les pratiquants de Falun Gong

Trois hommes et une femme de Sanhe, dans la province du Hebei ont été arrêtés en avril dernier pour l’envoi de SMS groupés dénonçant la persécution du Falun Gong aux utilisateurs de téléphones mobiles. Leurs six avocats de la défense ont déposé une plainte commune contre un policier en novembre dernier pour séquestration.

Les quatre pratiquants ont été arrêtés le 22 avril 2014..

Bien que le parquet de la ville de Sanhe ait renvoyé deux fois le cas à la police, citant des preuves insuffisantes, il a finalement transmis le dossier à la cour de la ville de Sanhe le 19 décembre sous la pression du " Bureau 610 ", une agence extralégale créée dans le seul but d'éradiquer le Falun Gong. La cour a ensuite essayé d'amener les quatre pratiquants de Falun Gong à renoncer à leurs avocats, mais ils ont refusé.


Le 30 janvier 2015, n’ayant reçu aucune réponse officielle après deux mois passés, l'un des avocats est allé vérifier le statut de leur plainte. À sa grande surprise, le parquet a nié avoir reçu la plainte, même lorsqu'ils se sont présentés avec un reçu signé du bureau de poste confirmant l'acceptation du document de la plainte par le parquet.


L'avocat a soupçonné une tactique pour retarder les choses et il a déposé une autre plainte sur place. Le réceptionniste a accepté à contrecœur la nouvelle plainte de l'avocat, mais il a nié que la détention les quatre pratiquants au-delà de la durée autorisée par la loi était illégale.


Le membre du personnel a refusé de fournir le reçu de la dernière plainte, même lorsque l'avocat a souligné les dispositions légales exigeant que l'agence le fasse à la demande.


Un juge impliqué dans ce cas a une fois admis aux pratiquants: "Tout a été arrangé d’en haut. C’est juste une formalité ".


Il est devenu clair pour les avocats de la défense que le bureau 610 a transformé le tribunal, le parquet et la police- agences volontairement maintenues séparées pour éviter les abus de pouvoir-en une seule entité visant à mener à bien la persécution du Falun Gong.


Bien que M. Ma Weishan et M. Kang Jingtai soient en attente d’un jugement à la maison, M. Wang et Mme Zhanqing Wen Jie sont toujours détenus au centre de lavage de cerveau de Langfang, une installation partagée avec le Centre de détention Langfang (voir photo ci-dessous).



Après que les avocats de la défense aient présenté une plainte contre le policier Shi Liandong pour la séquestration de leurs clients au centre de lavage de cerveau, les autorités ont retiré la plaque "Centre d’éducation légal de Langfang," à la porte, qui est le nom officiel pour le centre de lavage de cerveau (photo de droite). L’indication restante n’annonçant plus que " Centre de détention de Langfang. "


Articles liés:

Des avocats des droits de l’homme portent plainte contre un policier pour l’emprisonnement irrégulier de pratiquants de Falun Gong

Nearly 1,000 Sanhe Residents Petition for Falsely Accused Falun Gong Practitioners


Coordonnées des principaux malfaiteurs::

Shi Liandong (石连东), chef de la division de sécurité intérieure: + 86-316-3115636 (Domicile), 86-13832669588 + (Mobile)
Jia Zhixue (贾志学), chef adjoint de la division de sécurité intérieure: 86 -316 à 3.226.297, + 86-316-3212291 (Domicile), 86-13931603291 + (Mobile)
Lichen Guo (国立臣), directeur du bureau 610: + 86-316-3175808 (Bureau), + 86-316- 3132359 (Domicile), + 86-13603260114 (Mobile), + 86-15831606988 (Mobile)
Chen Aiguo (陈爱国), président de la cour de la ville de Sanhe: + 86-316-3308001 (Bureau), + 86-13700368929 (Mobile)
Shi Shaolin (石少林), juge: + 86-13831617176 (Mobile)


Version chinoise

Version anglaise :
Hebei Court and Procuratorate Work Hand in Glove with Police in Persecuting Falun Gong Practitioners

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.