Hors la loi : A l'intérieur du centre de lavage de cerveau de Changchun

Le centre de lavage de cerveau de Changchun, officiellement appelé " Centre de formation et d'éducation du système juridique de Changchun," se trouve dans la ville de Lanjia, et il est sous le contrôle direct du " Bureau 610 " de la province de Jilin . Pour le dissimuler aux yeux du public, sa plaque se trouve à l'intérieur du bâtiment.


Zou Jun du Bureau 610 provincial est en charge des opérations quotidiennes du centre de lavage de cerveau. Sous ses ordres il y a deux administrateurs, Liu Xiaofeng et une femme prénommée He. Le trio recrute ensuite les "assistants", les paye chacun 150 yuans par jour, pour qu'ils les aident à effectuer le lavage de cerveau des pratiquants de Falun Gong.


Le centre est situé dans un bâtiment en location de quatre étages avec une grille automatique. La nuit, un minimum de quatre policiers envoyés par d'autres organisations juridiques surveillent le périmètre du bâtiment.


Le premier étage est le hall d'accueil avec des écrans de télévision, le deuxième étage se compose de pièces de bureau, et le quatrième étage comprend une salle de conférence et des logements pour les "assistants".


Le troisième étage a plus de 20 chambres réservées aux pratiquants détenus de toute la province. Toutes les chambres sont surveillées 24 heures sur 24 par des caméras de surveillance audio et vidéo.


Les pratiquants envoyés là-bas sont détenus dans des pièces séparées, chacun surveillé sans arrêt par un "assistant". Ils ne sont pas autorisés à quitter la pièce sans être accompagné par les "assistants", même quand il s’agit d’aller aux toilettes. Toute personne qui ne respecte pas les règles est sévèrement punie.


Au bout du hall du troisième étage se trouve une grande salle de conférence équipée d'ordinateurs, de projecteurs, et de divers autres dispositifs audio et vidéo. C’est là que le centre tient régulièrement les classes de lavage de cerveau pour ses captifs - les pratiquants de Falun Gong.


Tous les pratiquants sont obligés de se lever à 6h00, ils prennent leur petit déjeuner à 7h00, et assistent à des classes de lavage de cerveau qui durent de 08h à 11h30, de 13h50 à 17h00, et de18h 30 à 21h00 tous les jours. Si un pratiquant ferme les yeux et refuse d’obéir aux demandes des assistants, ils lui pulvérisent de l'eau sur le visage.


Au moment de la rédaction de cet article, les "assistants" comprennent Li Heju, Liu Shuanghui, Li Xiaoyan, Zhu Jiahui, et Gao Zhilu. Le bureau 610 les a tous instruits à être durs avec les pratiquants. "C’est un centre d'éducation, pas votre maison!" disent-ils. " Vous ne pouvez pas faire les choses à votre façon. Si vous refusez d'être éduqués, vous serez emprisonnés – c’est la règle".


L’assistante Li Xiaoyan a rappelé au pratiquant Shi Bin la 'règle' le 6 décembre : " Votre femme a plaidé pour votre libération auprès de la police, et la police a décidé de vous libérer aujourd'hui"


"Mais nous ne pouvons pas le faire parce que vous n’avez pas écrit vos cinq déclarations [renonçant au Falun Gong], " a-t-elle poursuivi.


M. Shi a protesté tard dans la nuit lorsque la session de visionnement vidéo n'a pas pris fin à 21h comme d'habitude : " Pourquoi dois-je encore regarder cette vidéo? Je ne la regarde plus."


Li l’a signalé à son supérieur, Zou Jun, qui est entré et a interrogé M. Shi. Lorsque M. Shi a de nouveau refusé de regarder la vidéo, Zou l'a frappé au visage le faisant saigner abondamment.


Zou a alors commencé à frapper M. Shi à plusieurs reprises, et il l'a aussi jeté par terre et roué de coups.


"Pensez-vous que vous pouvez me répondre ? ", a dit Zou.


Le centre organise des sessions de lavage de cerveau sur une base régulière, et la session actuelle devait se conclure à la fin du mois de décembre dernier. Mais de plus en plus de pratiquants ont été kidnappés et transférés au centre; au moins dix pratiquants sont connus pour y être toujours détenus au moment de la rédaction de cet article.


Il est inhumain et illégal de forcer les pratiquants de Falun Gong à assister à des classes de lavage de cerveau, en vertu du droit chinois actuel.


L'existence de centres de lavage de cerveau comme ceux-ci défie également directement les décisions du Parti communiste chinois à la quatrième session plénière du 18e Comité central du parti communiste. À en juger par les comportements de centres comme ceux-ci, les slogans : " Appliquer la décision de gouverner le pays conformément au droit" et " Toute organisation gouvernementale a l’interdiction d'agir au-dessus de la loi " semblent ironiquement cruels.


Parties responsables de la persécution :
Liu Xiaofeng (刘晓峰), Directeur, + 86-13304323033
Zhu Jiahui (祝家辉), + 86-13154357536Gao Zhilu (高志禄), + 86-13596034603

html Version chinoise
Version anglaise :
Outside the Law: Inside the Changchun Brainwashing Center

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.