Melbourne, Australie : Le documentaire à propos de Gao Zhisheng révèle la brutalité de la persécution

" Vaincre la peur", un documentaire à propos de l'emblématique avocat chinois des droits de l'homme Gao Zhisheng, a été projeté à l'Université Victoria de Melbourne le 4 septembre 2014. Des avocats, des étudiants en droit, des universitaires, des journalistes et des militants des droits de l'homme assistaient à la projection privée.


Le documentaire dresse un portrait de Gao Zhisheng, pris pour cible par le régime chinois pour avoir soutenu des pratiquants de Falun Gong persécutés. Il a été libéré le 7 août 2014 après avoir été emprisonné pendant trois ans.


Sotiris Skouloudis, journaliste grec a déclaré : "Ce film est très puissant car il montre que les pratiquants de Falun Gong en Chine ne peuvent pas même se défendre selon la loi."


" Ce que l’homme dans le documentaire, essaie de faire en tant qu'avocat, et nous avons vu ce qui lui est arrivé, est la preuve que le droit, les principes humains élémentaires et les droits de l'homme sont réprimés en Chine", a-t-il ajouté.


Sotiris a ajouté : " Le Falun Gong, pour autant que je sache n'est rien d’autre qu’une méditation, une bonne pratique qui améliore la santé et le bien-être des gens. Rien ne justifie ce crime contre l'humanité perpétré en Chine. C’est extrêmement choquant et nous devrions tous passer le mot, spécialement en tant que journalistes, afin qu’un jour prochain une prise de position internationale condamne le parti communiste."

Le film concernant Gao Zhisheng a été projeté à l'Université de Victoria à Melbourne le 4 septembre 2014.

À la question s'il connaissait le Falun Gong, Garry Mann, un autre avocat présent à la projection. a déclaré : " Non c'est la première fois. Je suis très impressionné par eux. C'est une histoire incroyable. Ce serait un très bon film pour un festival. Nous formons les jeunes avocats ; ce serait un bon film à leur montrer. C'est un film très fort pour des avocats, il n'y a aucun doute là-dessus. "


Jérôme Chang Meng Hine un jeune homme parmi le public a expliqué comment il avait appris la projection du film. " J'ai l'intention d'aller en Chine, c'est comme ça que j'ai découvert l'existence du film et en ai entendu parler. Je suis venu parce que je voulais savoir ce qui se passe en Chine. " Bien qu'il y eut à disposition du thé, du café et des petits fours salés, Jérôme n'avait pas d'appétit après avoir vu combien Gao avait souffert. "Je suis choqué émotionnellement. Je perds même mes mots pour l'expliquer. Je ne m'attendais pas à ça. "


Sarah, une étudiante en droit à l'Université de Victoria, veut se spécialiser sur les droits de l'homme, après avoir obtenu son diplôme. Elle a dit : « C'est pourquoi je suis venue ici. J'étudie en ce moment les droits de l'homme en particulier, je trouve cela très intéressant. "


À la question de quelle partie du documentaire l'avait le plus touchée, Sarah a répondu : " Les aspects de la brutalité, et le fait qu'il [Gao Zhisheng] ait clairement indiqué que ce sont les gens qui représentent le gouvernement qui font ce genre de choses. "


Version anglaise : Melbourne, Australia: Documentary Film About Gao Zhisheng Reveals Brutality of the Persecution

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.