Un député européen appelle à relâcher les activistes des droits humains détenus en Serbie

Suite à la détention d’activistes des droits humains du Falun Gong à Belgrade au début de cette semaine, Eduard Kukan, Président du Comité Parlementaire de la Stabilisation et l’Association EU-Serbie a fait la déclaration suivante :


"Je suis préoccupé concernant la détention des activistes des droits humains du Falun Gong à Belgrade, venus en Serbie pour sensibiliser à la situation des droits humains en Chine. Ceci est arrivé en amont du troisième sommet des chefs de gouvernement de la Chine et des pays d’Europe centrale et de l’est, qui a commencé mardi cette semaine à Belgrade.


J’ai été informé que parmi les détenus se trouvaient des citoyens de l’Union européenne, y compris une personne de nationalité slovaque, neuf citoyens de Bulgarie et une personne de Finlande. Le Parlement européen est engagé à soutenir la démocratie et les dialogues des droits de l’homme de par le monde, et soutient le droit de rassemblement et de manifestations pacifiques dans les pays de l’UE, et dans les pays aspirant à devenir membres de l’UE. Considérant que la Serbie est un pays candidat de l’UE, nous sommes alarmés par les mesures prises par les autorités serbes dans cette affaire, et nous demandons la libération des activistes des droits de l’homme, ainsi qu’une explication claire de la situation. "

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.