Fahui européen 2014 -Un an de pratique dans Dafa

J’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa en février 2013. Au début, j'ai pris Falun Dafa pour des exercices de gymnastique, et j’étais suspicieuse envers les compagnons de pratique. Malgré cela, quand je ne pouvais pas aller au site de pratique, je me sentais déprimée, bien que ne comprenant pas pourquoi.


Un jour, alors que nous faisions les exercices, une force si puissante a frappé mon estomac que cela m’a fait pleurer. J’ai eu peur et ai partagé cette expérience avec autres pratiquants. Ils m'ont calmée et dans les jours qui ont suivi, m’ont donné le livre Zhuan Falun.

Un pas crucial dans la cultivation : éliminer la luxure

Au début de ma cultivation, j’ai pris la question de la luxure à la légère. Une ancienne pratiquante m’a pointé l’importance de cette question, et j’ai ri quand elle m’a dit que tous les pratiquants s’abstenaient de relations sexuelles hors mariage. Pour moi, la luxure était un critère de base pour juger une relation.


Mais, comme j’avais une haute opinion de cette pratiquante, j’ai continué de lire Zhuan Falun et essayé d’avoir mon propre point de vue sur la question.


Au travail, un collègue flirtait avec moi. Après quelques hésitations, j’ai cédé. Le moment où nous nous sommes rencontrés, j’ai eu l’impression de voir ses lèvres couvertes par une matière noire comme du karma et me suis sentie mise en garde. J’ai aussi ressenti comme si quelqu’un poussait mon corps contre son corps, et cette force était si puissante que j’ai dû faire beaucoup d’efforts pour garder mon corps immobile, loin de lui. Plus tard, il m’a révélé qu’il avait une relation, j’ai alors réalisé que tout ceci était un test pour moi et j’ai gardé mes distances d’avec lui.


Les mois suivants, je me suis languie de sa compagnie et ai éprouvé des sentiments pour lui. J’avais beau émettre des pensées droites, ma sentimentalité demeurait.


Un jour, j’ai fait un rêve. Je volais dans d’autres dimensions allant et venant, me déplaçant partout où je souhaitais aller. Tout à coup, cet homme m’est apparu nu. Il s’est assis derrière moi, il m’a touché les mains et m’a entraîné à terre. Tout à coup, je ne pouvais plus voler. J’étais coincée au sol avec lui. J’ai essayé de voler de nouveau, mais je ne pouvais plus bouger.


Ce rêve a été une piqure de rappel. J’ai commencé à être plus diligente dans l’émission des Pensées Droites, mais ne voyais malgré tout que très peu de progrès.


Un jour, j’ai lu dans un partage d’expérience sur Minghui comment un pratiquant avait dépassé la luxure en émettant des Pensées Droites. Cet échange m’a réveillé. C’était la luxure que je devais éliminer, et je devais l’éliminer en émettant des pensées droites plus de quatre fois par jours. Le premier jour de cet éveil, j’ai émis des pensées droites pendant trois heures. C’était la première fois que je faisais cela, alors à la fin j’étais épuisée.


Le lendemain matin, je me sentais mieux en me réveillant. J’ai continué d’émettre des Pensées Droites et continué d’éliminer les pensées que j’avais pour cet homme dans toutes les autres dimensions.


En une semaine, une majorité de la luxure était éliminée. Après avoir éliminé autant de cet attachement, je me suis sentie pleine d’amitié et de compassion pour cette personne. Je suis aussi devenue plus honnête envers elle. Avant d’éliminer la luxure, j’étais jalouse, je m’inquiétais de ce qu’il pensait de moi, je recherchais désespérément sa compagnie et rêvais d’être avec lui. J’ai réalisé que tous ces attachements venaient de la luxure.


Selon ma compréhension, la luxure est en relation directe avec notre corps. Tant que nous faisons de notre corps une priorité, la souffrance, le plaisir, l’excitation, la jalousie, la renommée et la peur nous tortureront.


La luxure nous enferme dans les Trois Mondes, un monde d’illusions. Le sexe, la nourriture, le confort et la paresse sont tous des obstacles majeurs dans notre cultivation et selon ma compréhension, c’est pour cela que le Maître dit dans la leçon six de Zhuan Falun : i>Quand on regarde dans l’histoire ou depuis les espaces supérieurs, des choses comme les désirs humains et la luxure sont considérées comme des facteurs très importants pour déterminer si une personne peut cultiver…


Le test de la luxure n’était pas encore terminé, car le Maître a arrangé pour moi une nouvelle épreuve afin que je réalise la sévérité de cet attachement. Au moment où j’ai abandonné la luxure vis-à-vis de cette personne, j’ai commencé à travailler dur pour des projets pour Dafa, et j’ai passé plus de temps avec les compagnons de pratique. J’ai alors réalisé que j’étais plus proche des compagnons de pratique et qu’ils me semblaient attirants. Au début, j’ai pensé que c’était seulement amical puis j’ai réalisé que c’était en rapport avec la luxure et que cela se cachait derrière l’amitié. Quand je me suis éveillée à cela, j’ai immédiatement commencé à éliminer cet attachement caché avec des pensées Droites jusqu’à ce que je sente que c’était complètement parti.


Un jour, je me suis assise en méditation et j’ai senti mon corps se soulever, prêt à voler. Maître dit dans la première leçon de Zhuan Falun si vous videz ces saletés (ndt :de la bouteille), plus vous en videz, plus elle remontera vers la surface; quand vous l’aurez complètement vidée, elle flottera entièrement.


Clarifier la vérité aux chinois

Cette année, en mai, le premier ministre chinois devait visiter Athènes. Nous avons décidé de lui remettre une lettre et le groupe m’a fait confiance pour l’écrire et la remettre. J’ai commencé à écrire la lettre. Le même jour, je l’ai terminée, envoyée par e-mail aux compagnons de pratique pour des commentaires et tout le monde a répondu immédiatement. La lettre a été bientôt traduite aussi en chinois.


Trois heures plus tard, je me dirigeais vers l’endroit où la réunion du premier ministre aurait lieu. Sur mon chemin, j’ai rencontré deux obstacles : premièrement je n’ai pas pu imprimer la lettre chinoise et deuxièmement, le compagnon de pratique qui devait venir avec moi et m’apporter une autre copie de la lettre n’était pas là et je ne pouvais pas le trouver.


J’avais toujours 2 copies de la lettre en anglais, j’ai donc décidé de continuer sans la lettre en chinois ni le compagnon de pratique. Je suis entrée dans le hall et les portiers m’ont demandé mon invitation privée. J’ai utilisé ma pièce d’identité professionnelle, et comme je travaille dans un parti politique, ils m’ont laissée entrer.


Le meeting allait bientôt se terminer, je me suis donc précipitée sur le premier ministre chinois, mais un de ses gardes m’a repoussée. Je suis restée sur place et ai attendu d’avoir une nouvelle chance. Alors plus de personnes l’ont entouré tandis que le garde me surveillait de près.


Le temps était limité puisque la limousine était devant l’entrée, prête à emmener le premier ministre. Je faisais confiance au Maître pour m’aider. Alors, parmi de la foule, j’ai vu le premier ministre grec. Je l’ai approché et lui ai remis les deux lettres, lui demandant gentiment d’en donner une au premier ministre chinois. Il m’a vivement remerciée et je suis partie. Ensuite j’ai appelé nos coordinateurs et leur ai dit ce qui s’était passé, tout le monde a alors continué d'émettre des pensées droites.


Bien que je sois une nouvelle pratiquante, les compagnons de pratique m’ont fait complètement confiance avec la lettre, et selon ma compréhension, cette attitude m’a vraiment encouragée et a éliminé toutes les interférences, laissant les arrangements du Maître s’accomplir.


Le voyage à Santorin

Un peu plus tard, je suis allée à Santorin, une île grecque qui accueille des milliers de chinois tous les ans. J’ai voyagé seule. Derrière mon siège, un groupe de chinois était assis. Je leur ai glissé un journal pour quitter le PCC et ai continué de lire Zhuan Falun Je pouvais entendre le bruit des pages tournées.


Tout à coup, elle a commencé à crier. Tous les chinois se sont attroupés pour lire. Un homme d’âge moyen est sorti, il semblait vraiment inquiet et tous les rires et les conversations s’étaient complètement arrêtés. J’ai continué à lire et après avoir fini de lire, je me suis étendue pour me reposer et me suis endormie. Quand je me suis réveillée, j’ai vu une petite chinoise de 5 ou 6 ans me regardant attentivement. Quand elle a réalisé que je m’étais réveillée, elle a touché ma tête et est partie.


Bien que je ne parle pas le chinois, cet incident m’a donné le courage de continuer à clarifier la vérité aux chinois, et j’ai trouvé qu'il était plus facile pour moi de le faire quand nous avons finalement accosté sur l’île. Pendant mon séjour sur l’île, j’ai donné beaucoup de journaux aux chinois.


Pendant le trajet de retour à Athènes, j’ai voyagé de nouveau seule en bateau. J’ai commencé à émettre des pensées droites et ai donné un journal à un chinois. Il a souri et simplement pris le journal. Je l’ai perdu de vue et ai commencé à monter les marches du bateau. L’homme chinois était là avec sa femme. Quand ils m’ont vu, ils ont commencé à agiter la main de façon amicale dans ma direction, me remerciant et me montrant leur reconnaissance.


Selon ma compréhension, ce geste était un message de félicitation du peuple chinois, reconnaissant l’importance de notre mission et de notre offre inconditionnelle à leur endroit, basée sur la compassion (Shan). Au début de mon voyage, je doutais qu’une lettre ou un journal puisse changer le cœur des personnes. Maintenant je suis convaincue qu’il peut vraiment faire une énorme différence et que nous devons faire de notre mieux pour clarifier les faits aux chinois.


Tout ce qui précède est ma compréhension personnelle. Veuillez indiquer avec gentillesse quoique ce soit d’inapproprié.


Merci Maître, merci compagnons de pratique.


[Partagé à la Conférence européenne de partage d'expériences de Falun Dafa 2014, le 5 octobre 2014 à Madrid]

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.