L’assemblée générale de Pennsylvanie exhorte la communauté médicale à sensibiliser aux pratiques de transplantation d'organes contraires à l'éthique en Chine

L'Assemblée générale de Pennsylvanie a, le 8 octobre 2014, adopté à l'unanimité une résolution , exhortant la communauté médicale à aider à sensibiliser aux pratiques de transplantation d'organes contraires à l'éthique en Chine.


La résolution cite les résultats d'enquête de la WOIPFG (l'Organisation Mondiale pour Enquêter sur la Persécution du Falun Gong) attestant que les autorités centrales en Chine sont impliquées dans le prélèvement forcé d'organes sur des pratiquants de Falun Gong.


Elle exhorte le gouvernement des États-Unis à enquêter de manière approfondie sur les pratiques de transplantation d'organes en Chine et invite le Département d'Etat à bloquer l'entrée en Amérique de touT médecin chinois impliqué dans ces crimes.


Le Commonwealth de Pennsylvanie accueille de nombreux centres de transplantation d'organes bien établis. L'université du centre médical de Pittsburgh (UCMP), en particulier, est un leader et un pionnier dans le domaine.


L’UCMP offre des programmes de formation réguliers pour les médecins chinois et est entré dans les services de Consultation en Chine en 2011. L’UCMP vient d'annoncer un nouveau partenariat avec l'hôpital Xiangya dans la province du Hunan. Le programme de transplantation d'organes de Xiangya figurait en bonne place du communiqué de presse de l'UCMP.


Cette résolution d'état est le deuxième document législatif adopté en 2014, après celle de la chambre des représentants d’Etat de l'Illinois en février. Etant donné la présence du Commonwealth dans le domaine de la transplantation d'organes, la résolution adoptée hier se focalise sur la communauté médicale.


Les pratiquants de Falun Gong ont intensifié leurs efforts pour informer la communauté médicale sur les crimes de prélèvements d'organes en Chine. Les professionnels de la santé ont eu l'occasion de parler avec les pratiquants et de relier leur expérience aux découvertes de ces derniers à l’extérieur des principales conventions de transplantation d'organes.


Les deux plus importantes cette année étaient le Congrès commun sur la transplantation d'organes à Londres en juin et le Congrès Mondial de transplantation à San Francisco en juillet.


Le congrès de transplantation mondial 2014 (WTC) a rejeté 35 candidats chinois sur les bases de l'éthique médicale.


Une personne signe la pétition appelant à la fin du prélèvement forcé d'organes à l’extérieur du Congrès mondial de transplantation au centre de convention de Moscone-Ouest de San Francisco en juillet 2014


L'American Journal of Transplantation, la revue de pointe dans le domaine des greffes, a publié en juillet "L’approvisionnement en organes venant de prisonniers exécutés en Chine". L'article souligne que "cette pratique [de prélèvement forcé d'organes sur des prisonniers de conscience] se poursuit sans relâche en 2014 "


La Chambre des délégués de la Société médicale de Virginie (MSV) a adopté en mai 2014, une résolution condamnant le prélèvement systématique d'organes sanctionné par l'état en Chine et a exprimé son soutien à la résolution 281 de la chambre en attente au congrès américain. La résolution a passé le Comité des affaires étrangères de la Chambre et attend le scrutin général. Elle a déjà obtenu le co-parrainage bipartite de la moitié des législateurs fédéraux des deux camps.


La résolution de l'assemblée générale de Pennsylvanie est certainement un pas dans la bonne direction pour une plus grande sensibilisation de la communauté médicale.


Version anglaise:
Pennsylvania General Assembly Urges the Medical Community to Raise Awareness of Unethical Organ Transplants in China

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.