République tchèque: Un fonctionnaire de l’ambassade chinoise arrêté pour avoir attaqué de pacifiques manifestants du Falun Gong.

Le 28 août 2014, à Prague, lors d’une visite de la délégation chinoise, la police de République Tchèque a arrêté un fonctionnaire de l’ambassade chinoise et deux membres du "groupe d’accueil".


Alors que le cortège de la délégation chinoise approchait du Château de Prague, ce fonctionnaire de l’ambassade chinoise et les membres du groupe d’accueil organisé par le Parti communiste chinois (PCC) ont violemment poussé les pratiquants de Falun Gong qui manifestaient, et tenté d’arracher leur bannière. La police les a avertis de cesser, mais ils ont continué à harceler les pratiquants.


Les policiers sur place ont plaqué le fonctionnaire de l’ambassade de Chine au sol, l’ont menotté et emmené. La police a aussi arrêté deux membres du groupe d’accueil.


Le fonctionnaire chinois assis par terre, menotté par la police tchèque. Le badge avec son nom, retourné sur la photo, indique qu’il travaille à l’ambassade chinoise à Prague.

La délégation chinoise de 750 membres visitait Prague à l’occasion du Forum d’Investissement de la Chine et de la Rencontre des dirigeants des Pays d’Europe de l’Est et d’Europe Centrale au Château de Prague, les 28 et 29 août.


Zhang Gaoli, membre du Comité Permanent du Bureau Politique du PCC, conduisait la délégation. Au cours de son mandat de secrétaire adjoint du Parti du Comité provincial de Guangdong entre 1998 et 2001, et du même mandat dans la province du Shandong entre 2001 et 2007, il a organisé plusieurs campagnes pour aider à exécuter la politique nationale de persécution à l'encontre du Falun Gong, qui a débuté en juillet 1999.


Lors de sa visite de deux jours en République Tchèque, les pratiquants locaux ont rendu publique sa participation à la persécution, ainsi que celle de quatre autres délégués.


Une bannière qui a été déchirée lorsque les voyous ont tenté de l’arracher aux pratiquants.


Les media tchèques ont couvert l’implication de Zhang dans la persécution.


Un fonctionnaire de l’Ambassade chinoise agresse physiquement les pratiquants de Falun Gong

Le groupe d'accueil organisé par l’Ambassade chinoise pour accueillir la délégation chinoise occupait la zone piétonne prés de l’entrée principale du Château de Prague, dans l’après-midi du 28 août. Plusieurs personnes du groupe ont entouré les pratiquants de Falun Gong, pour les empêcher de se faire entendre et voir par la délégation chinoise.


La police tchèque a demandé au groupe d'accueil de rester de l’autre coté de la zone piétonne, où se trouvaient les pratiquants. Un fonctionnaire de l’ambassade de Chine avec un badge à son nom est intervenu et s’est plaint auprès de la police. La police a cédé et demandé aux pratiquants de se tenir éloignés du groupe d'accueil.


Lorsque les pratiquants se sont éloignés, le fonctionnaire de l’ambassade chinoise et des voyous du groupe d’accueil les ont suivis, au mépris des avertissements de la police.


Les pratiquants de Falun Gong tiennent une bannière devant le Château de Prague.


Alors que le convoi de la délégation chinoise approchait, le fonctionnaire chinois et les membres du groupe d’accueil ont physiquement agressé les pratiquants et tenté d’arracher leur bannières. La police a arrêté le fonctionnaire et deux autres hommes.


La police tchèque arrête le fonctionnaire chinois et deux membres du groupe d'accueil ayant attaqué les manifestants de Falun Gong.

La police plaque le fonctionnaire de l’ambassade chinoise au sol et le menotte.


Les média tchèques révèlent la persécution

Cinq membres de la délégation chinoise ont activement participé à la persécution du Falun Gong et sont soupçonnés d'avoir commis des crimes contre l’humanité et de génocide. Il s’agit de : Zhang Gaoli, membre du Comité Permanent du Bureau Politique du Parti communiste chinois (PCC) ; Li Xiansheng, secrétaire adjoint du Comité provincial du PCC de Hainan ; Tong Zhiwu, directeur adjoint du Comité Permanent du Congrès du Peuple de la province du Liaoning ; Zhu Haowen, secrétaire-général du gouvernement provincial du Hebei et Zhang Chenliang, secrétaire du Comité municipal du PCC de Wu’an, province de Hebei.


Un journaliste de la télévision tchèque interviewe une pratiquante de Falun Gong.

Un reportage d’information de la Télévision Tchèque sur les crimes de Zhang Gaoli et ce qui s’est produit lors de la manifestation au Château de Prague.


La télévision tchèque a rapporté: " Il est dit que Zhang Gaoli est responsable de l’arrestation et de la torture de pratiquants de Falun Gong."


Un des quotidiens populaires de la République Tchèque, Le Jeune Front d'Aujourd’hui, a publié un article intitulé : "ONG : Le principal invité du Forum est derrière la torture."


Le Jeune Front d'Aujourd’hui rapporte que Zhang Gaoli est responsable d’avoir torturé des pratiquants de Falun Gong en Chine.


Les gens expriment leur soutien au Falun Gong

La table avec des matériaux d’informations à propos du Falun Gong

Les gens signent une pétition appelant à la fin immédiate de la persécution.

Des Chinois s’arrêtent pour apprendre les faits à propos de la persécution en Chine.

Les pratiquants de Falun Gong ont distribué imprimés et brochures à l’extérieur du Château de Prague et discuté avec les gens à propos du Falun Gong et de la persécution. Ils ont aussi lu la Notice to Investigate the Involvement in the Persecution of Falun Gong by Zhang Gaoli, Member of the CCP Politburo Standing Committee” (en français "Note pour Enquêter sur l’Implication dans la persécution de Falun Gong de Zhang Gaoli, Membre du Comité Permanent du Bureau Politique du PCC") publiée par l’Organisation mondiale d'enquête sur la persécution du Falun Gong (WOIPFG).


De nombreux touristes et habitants ont signé la pétition appelant le gouvernement tchèque à presser le PCC d’arrêter immédiatement la persécution et ses prélèvements forcés d’organes sanctionnés par l’état sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant.


Un délégué tchèque assistant au forum a expliqué à un pratiquant de Falun Gong qu’ils avaient tous reçu la "Note" sur Zhang Gaoli et déclaré que le second jour du forum, l’atmosphère entourant les délégués chinois était très différente.


Un homme d’affaire tchèque a affirmé à un pratiquant que lorsqu’il a découvert les crimes de Zhang Gaoli contre le Falun Gong, il a immédiatement quitté le forum.


Après avoir lu un imprimé sur la persécution, une dame à l’extérieur du Château de Prague a demandé à une pratiquante âgée si elle était fatiguée. La dame lui a dit : "Reposez-vous un peu. Je peux vous aider à distribuer les imprimés."


Version en anglais
The Story of an ALS (Lou Gehrig's Disease) Survivor

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.