Allemagne : Une "Journée d'information "génère du soutien pour mettre fin au prélèvement forcé d'organes en Chine

Habitants et touristes dans les villes allemandes de Cassel, Ulm et Hanovre ont eu l’opportunité de rencontrer des pratiquants de Falun Gong plusieurs week-end en août et de s'informer sur la persécution en Chine – en particulier le prélèvement forcé d'organes sur des prisonniers d'opinion, principalement des pratiquants de Falun Gong.

Lors de ces " Journées d'information" (infotag, un moyen généralement utilisé par les Allemands pour éveiller les consciences sur les droits de l'homme ou sur des questions liées aux œuvres de charité), les passants se sont arrêtés devant les tables des pratiquants sur la Koenigsplatz de Cassel, à Ulm et à Kröpcke dans le centre de Hanovre.


En apprenant le prélèvement forcé d'organes soutenu par l'État en Chine, beaucoup de gens ont signé l’édition 2014 de la pétition DAFOH (Doctors Against Forced Organ Harvesting, en français Médecins contre le prélèvement forcé d’organes) appelant les Nation Unies à initier des enquêtes approfondies afin de mettre fin au prélèvement forcé d'organes.


Couverture approfondie des médias

Suite aux activités à Cassel, Le journal HNA.DE a publié un article exhaustif sur le Falun Gong et la persécution en Chine.


L'article de HNA.DE sur les activités des pratiquants de Falun Gong à Koenigsplatz à Cassel

Intitulé "Comment se perfectionner soi-même – c’est ce que clarifient les membres du mouvement Falun Gong lors d'une journée d'activité à Koenigsplatz", l'article présentait le Falun Gong (aussi appelé Falun Dafa) comme une pratique de cultivation et de méditation de l'école de Bouddha. L'article citait un pratiquant présentant les principes du Falun Dafa : " Les pratiquants adhèrent au principe Authenticité-Bonté-Patience... Falun Dafa est un processus de raffinement de l'esprit et du corps... Ceux qui suivent ce principe obtiennent une bonne santé et la sagesse spirituelle."


L'article couvrait aussi les 15 ans de persécution en Chine : " Beaucoup [de pratiquants en Chine] ont perdu leur emploi et leur famille ont été brisées. Mais le pire crime est le prélèvement systématiques d'organes, parfois sans anesthésie, sur les prisonniers d'opinion, dont 80 % sont des pratiquants de Falun Gong. "


L'article se terminait avec les coordonnées des pratiquants locaux ainsi que les horaires et l'emplacement des points de pratique des exercices en groupe.

Une campagne de signatures rassemble les bonnes volontés

Koenigsplatz est le centre de la ville de Cassel dans le land de Hesse dans le nord de l'Allemagne. Lors de l'Infotag des 9 et 10 août, beaucoup de gens ont été scandalisés d’apprendre le prélèvement forcé d'organes approuvé par l'État en Chine.

Des gens à Cassel signent la pétition DAFOH 2014 pour appeler à la fin du prélèvement forcé d'organes en Chine.

Un Allemande a dit aux pratiquants qu'elle ne pouvait pas croire que des crimes aussi terribles se produisaient en Chine. En apprenant les faits, elle a signé la pétition DAFOH. Peu de temps après, elle est revenue avec trois amis qui ont aussi signé la pétition. Une autre jeune femme est aussi venue à deux reprises amenant des amis pour accroître le soutien à l’effort pour mettre un terme au prélèvement forcé d’organes.

Un jeune homme chinois a tenu une longue conversation avec les pratiquants. Il a répété plusieurs fois qu'il lui était difficile imaginer que ces crimes de prélèvements d'organes se perpétraient en Chine. Les pratiquants lui ont expliqué que tous les médias en Chine étaient contrôlés par le Parti communiste chinois (PCC) et qu'il était par conséquent impossible de lire quoique ce soit à ce propos en Chine. Le jeune homme a remercié et pris des documents d'information.

Les gens à Ulm signent la pétition DAFOH 2014 appelant à la fin du prélèvement forcé d'organes en Chine.

La réaction d’une femme à Hanovre, en lisant l’information sur les crimes de prélèvement d'organes perpétrés par le PCC sur des prisonniers de conscience en Chine.

Une femme lisant un dépliant du Falun Gong à Hanovre. On peut lire sur la banderole derrière elle: « Le monde a besoin d'Authenticité-Bonté-Patience ».


Version en anglais :
http://en.minghui.org/html/articles/2014/8/30/2761.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.