Espagne: commémorer le 15e anniversaire de la résistance pacifique à la persécution devant l’ambassade de Chine

Les pratiquants de Falun Gong d'Espagne se sont rassemblés devant l'ambassade de Chine pour demander la fin immédiate de la persécution


Les voitures passant devant l'ambassade de Chine ralentissent pour prendre l'information


Le 20 juillet 2014, des pratiquants de Falun Gong venus de toute l’Espagne se sont rassemblés devant l'ambassade de Chine à Madrid, pour dénoncer la persécution génocidaire contre les pratiquants de Falun Gong par le parti communiste chinois lancée voici 15 ans.


Ils ont appelé à la fin immédiate de la persécution et exhorté les fonctionnaires de l’Ambassade à ne plus commettre l’erreur de suivre la politique de persécution du Parti au risque de devenir ses boucs émissaires.


La manifestation a commencé à 10 h. À l’Entrée principale de l'ambassade de Chine une couronne commémorative solennelle appelait à se souvenir des victimes de la persécution. Des deux côtés une série d'affiches et de banderoles retraçaient l’histoire des 15 ans de persécution et appelaient à y mettre fin.


L'athmosphère paisible et l'énergie des exercices effectués au son d’une jolie musique chinoise ont largement attiré l’attention, formant un contraste aigü avec les photos et les histoires de persécution.


Les gens avaient du mal à réaliser qu’une pratique aussi belle et paisible ait pu déchaîner une telle violence de la part du parti communiste chinois. Beaucoup ont aussitôt signé la pétition.


Un homme d’une cinquantaine d’année, a lu attentivement la brochure et s’est mis à pleurer. Il a dit venir lui-même d'un ancien pays communiste d'Europe de l'est, et qu’il comprenait la cruauté à laquelle les pratiquants avaient été confrontés.


Un couple espagnol est passé en voiture, et en voyant la manifestation pacifique des pratiquants de Falun Gong, ils se sont arrêtés pour s’informer davantage. Ayant appris les atrocités commises au cours de ces quinze ans ; en particulier le prélèvement d’organes à vif pour le profit, l'homme a dit : ¨Ils sont plus cruels que les nazis ! ¨ Tous deux ont signé la pétition et dit qu'ils allaient informer tous leurs parents et amis afin qu'ils signent en soutien au Falun Gong " Avant de partir ils ont encouragé les pratiquants en déclarant " !La justice triomphera ! Falun Gong triomphera ! ¨


L'avocat Me Carlos Iglesias ayant intenté en 2003 une plainte au pénal contre l'ancien Président Jiang Zemin - principal architecte de la persécution - pour génocide et crimes de torture, était également présent. Il a fait plusieurs discours avec un mégaphone et averti que la justice et les lois humaines ne laisseraient pas échapper les criminels ayant commis les crimes de torture, de génocide et contre l'humanité.


Version espagnole

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.