Belgique - Bruxelles: Des pratiquants occidentaux aident des étudiants chinois à découvrir les faits à propos du Falun Gong

" Pourquoi avez-vous voulu l’essayer? Comment vous êtes-vous senti" ont demandé des étudiants chinois, désireux de savoir ce qui avait amené leurs nouveaux amis - pratiquants de Falun Gong Belges – à croire en une pratique provenant de Chine et qui a été interdite en Chine depuis plus d'une décennie.

C’était le 19 juillet 2014, que plusieurs pratiquants venus sur un site touristique populaire à Bruxelles pour informer les gens à propos du Falun Gong et de la grave persécution sévissant en Chine, ont rencontré des étudiants chinois faisant leurs études en France.

Satisfaits du bon échange et de leurs nouvelles compréhensions

Wilfreid, un pratiquant de Falun Gong participant à la journée d’information avec son épouse, a répondu à leurs questions "Je suis tombé sur le Falun Gong alors qu’il y a plusieurs années je cherchais quelque chose pour guérir ma douleur à l'épaule," a-t-il dit. Après avoir questionné puis cherché sur l’Internet, il a découvert le Falun Gong." Quand j’ai fait les exercices, j’ai pu sentir l'énergie traverser mon corps, cela m’a fait me sentir vraiment bien ".


" Ça a été vraiment efficace pour moi", a poursuivi Wilfreid, "aujourd’hui toute ma famille pratique le Falun Gong, y compris ma femme, ma fille et mon fils. Nous n'avons plus besoin de réserver du temps pour le sport, parce que le Falun Gong améliore à la fois le corps et l'esprit."


"Pourquoi ne le faites vous pas juste à la maison? Pourquoi voulez-vous le faire ici?" a demandé un étudiant.


" Faire les exercices à la maison est beaucoup plus facile pour moi." a répondu Wilfried. Mais en Chine, comme vous le savez peut-être, les pratiquants sont emprisonnés pour leurs convictions. De plus, le Parti communiste chinois (PCC) a inventé toutes sortes d’histoires pour diffamer le Falun Gong, en tournant un grand nombre de gens contre le Falun Gong. Ce n'est pas seulement injuste pour les pratiquants de Falun Gong mais aussi pour la population chinoise qui a été trompée à agir contre des pratiquants innocents. " C'est pourquoi, Wilfried a dit qu'il était venu sur ce site touristique, à ses propres frais, pour informer les gens, y compris les touristes et les étudiants chinois, des faits concernant le Falun Gong.


"Ça a été vraiment efficace pour moi", a poursuivi Wilfreid, "aujourd’hui toute ma famille pratique le Falun Gong, y compris ma femme, ma fille et mon fils. Nous n'avons plus besoin de réserver du temps pour le sport, parce que le Falun Gong améliore à la fois le corps et l'esprit."


" A propos d'argent," a demandé un étudiant, "cela vous rapporte-t-il ?" [L'étudiant faisait allusion à la propagande diffamatoire du PCC disant que les pratiquants sont payés pour clarifier la vérité à propos du Falun Gong.]


"Non, pas même un centime," a répondu Wilfreid en riant. Parce qu'il travaille dans une usine de meubles, son passe-temps est la menuiserie et tout sur le site d’information a été fait par lui, la table, les chaises et les bannières. " Ma femme a également ajouté une touche féminine en aidant à confectionner les fleurs de lotus en papier, " a-t-il dit.


Les étudiants étaient très satisfaits du bon échange et de leurs nouvelles compréhensions. En partant, l'un d'eux est resté en arrière et a murmuré à Wilfreid : " En fait, beaucoup de chinois connaissent la vérité sur ce qui s'est passé [à propos du Falun Gong]. C’est juste qu'ils n'osent pas prendre les devants et faire la juste chose ".

Les passants font connaissance avec le Falun Gong

Nick, un jeune homme d’un mètre 80, habite près de Bruxelles. Il pratique le Falun Gong depuis 7 ans. Il a parlé avec les passants de la brutalité du PCC envers les pratiquants pour leurs croyances.


Beaucoup de gens ont été surpris par la sévérité de la persécution. Joseph McTaggart, un enseignant du Royaume-Uni, a lu les affiches et signé la pétition appelant à la fin de la persécution. Il a dit : " Les pratiquants de Falun Gong sont très pacifiques et ce sont de bonnes personnes. La persécution et le prélèvement forcé d'organes sur des pratiquants de leur vivant est trop cruel. Nous devons faire quelque chose pour aider nos frères et sœurs de l'autre côté du monde".


Les pratiquants parlent aux gens du Falun Gong et de la persécution en Chine

Les gens ont signé une pétition appelant à mettre fin à la persécution

Certaines personnes étaient intéressées par la méditation elle-même. L'un d'eux a indiqué les affiches illustrant les exercices et a demandé à Nick : " Est-ce tout ce qu’est le Falun Gong?" "Non, les exercices n’en sont qu'une partie", a répondu Nick. " Il faut aussi suivre les principes du Vrai, du Bon et de la Patience lorsqu’on pratique le Falun Gong. "


L'homme s'est enthousiasmé : "Merci beaucoup de me dire cela. Voici des années que je cherche quelque chose comme cela et je prévoyais même d'aller visiter quelques temples. Maintenant, je pense que je l'ai trouvé." Il a pris quelques documents d'information avant de repartir.


Les pratiquants font la démonstration des exercices et parlent aux gens du Falun Gong

Après s’être informés davantage à propos du Falun Gong, pas mal de gens ont voulu essayer


Nick a dit que lui et d'autres pratiquants se relayaient pour venir sur ce site deux fois par semaine pour sensibiliser à la persécution. Regardant une personne signer la pétition, il a dit : " Demain, la persécution du Falun Gong en Chine aura duré 15 ans. Si davantage de gens pouvaient se joindre à nous, nous pourrions mettre fin à la persécution plus tôt".

Version anglaise :
Brussels: Western Practitioners Help Chinese Students Discover the Truth about Falun Gong

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.