"La persécution du Falun Gong est une grande honte de l’histoire chinoise"- discours du Représentant Chris Smith à l'occasion du rassemblement au Capitole

Note de l’éditeur: Voici la déclaration préparée par le représentant Chris Smith pour le rassemblement du 17 juillet 2014 au Capitole, marquant 15 ans de la persécution du Falun Gong. Le représentant Smith n’a pas pu assister à l’événement en raison d’un vote de dernière minute.


Le membre du Congrès Smith est actuellement membre vétéran du Comité des Affaires Etrangères de la Chambre et Président de son Sous-comité sur l’Afrique, la Santé mondiale, les Droits de l’homme internationaux, et les organisations internationales . En 2011-2012, il a présidé à la fois la Commission sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE) et la Commission exécutive du Congrès sur la Chine.


Le membre du Congrès Chris Smith prend la parole lors du rassemblement 2012 sur la Colline du Capitole. .


La campagne brutale de la Chine pour éradiquer le Falun Gong est une des grandes hontes de ces deux dernières décennies. Chaque année, vous vous rassemblez à Washington pour nous rappeler ce crime contre l’humanité. Vous nous avez poussés ici à Washington à nous exprimer clairement et avec force au nom du Falun Gong.


Les détentions arbitraires doivent cesser. La calomnie doit cesser. La torture doit cesser. Les prisons noires doivent fermer. Il ne devrait plus y avoir de prélèvement d’organes sur aucun prisonnier en Chine. Et la guerre contre les femmes—les avortements forcés, la stérilisation forcée—doivent cesser et les auteurs de crimes contre l’humanité doivent être tenus responsables.


Les violations des droits de l’homme, où que ce soit devraient être une cause d’inquiétude pour chacun partout. Les violations des droits de l’homme en Chine, pays le plus peuplé au monde et puissance montante en Asie, devraient être considérées comme une menace à la sécurité—alors que la Chine tente d’étendre son modèle de nationalisme autoritaire dans toute la région.


Que penser d’un pays qui assassine, torture, emprisonne des personnes pacifiques qui cherchent l’éveil dans la méditation et une meilleure santé? Pourrons-nous jamais faire confiance à un tel pays en tant qu’allié ? En tant que partenaire sur la sécurité? En tant que partenaire de confiance dans le commerce ? La réponse bien entendu est non.


Le Parti communiste pense que la seule façon dont il peut survivre est de bafouer la diversité d’opinion et de croyance dès qu’elle se présente. Pour les pratiquants de Falun Gong, ceci signifie, renoncer à vos croyances et être " transformés"-par la rééducation. Ceux qui cherchent à défendre les pratiquants de Falun Gong sont harcelés, détenus et torturés.


La Chine ne peut pas continuer à répondre à la diversité d’opinion et de pensée comme à une menace qui doit être réprimée. Ce n’est pas une stratégie efficace.


Cela ne marche pas sur le plateau tibétain, où une politique de répression a conduit à une série de terribles tragédies et à un mécontentement massif.


Cela ne marche pas parmi les Chrétiens, la persécution ayant apporté une augmentation de fidèles. Cela ne marche pas non plus pour le peuple Ouighour.


Cela ne marche pas sur Internet, où des centaines de millions de chinois ont soif d’un endroit où partager des informations diverses et non censurées au sujet de leur société et de leur gouvernement.


La stratégie de répression ne marche pas pour le cas du Falun Gong, où les pratiquants veulent simplement vivre en paix et la liberté.


Le membre du Congrès Smith préside l’audition du Congrès « Relâchez nos pères » se focalisant sur cinq filles et leur situation critique courageuse pour aider à faire sortir leurs pères de la persécution en Chine continentale. L’audition était organisée par le Sous-comité des droits de l’homme du Comité des Affaires Etrangères de la Chambre américaine, le 5 décembre 2013.


Nous devons continuer à demander à notre administration de s’exprimer publiquement et résolument à propos des droits de l’homme et de la liberté religieuse et de la persécution du Falun Gong. Même si les dirigeants de Pékin se hérissent lorsque nous parlons de la persécution de Falun Gong, nous devons nous assurer qu’ils sachent que le monde condamne leurs actes de violence, condamne leurs restrictions sur la liberté religieuse, condamne leur torture et leurs détentions violentes.


Je m’engage, en tant que président du Comité des Droits de l’Homme de la Chambre des Représentants, à continuer à tenir des auditions, à promouvoir des résolutions, à parler aux diplomates chinois et à l’Administration. J’ai l’intention de juger et de tenir le gouvernement chinois responsable pour la douleur, les souffrances et la mort que cette campagne inutile contre le Falun Gong a produites.


Je travaille en ce moment même sur un projet de loi qui sanctionnera les individus en Chine—les responsables, la police et ceux qui torturent le Falun Gong et d’autres défenseurs des droits de l’homme en Chine—par des refus de visas et des pénalités financières. La Loi de Protection des Droits de l’Homme 2014 en Chine est quelque chose que je veux bientôt présenter, parce que les responsables chinois doivent savoir que leurs actions ont des conséquences. Nous pourrons passer ce projet de loi, je l’espère, avec votre aide.


Lorsque l’histoire des quinze dernières années sera écrite, la torture systématique et l’éradication du Falun Gong seront considérées comme la grande honte de l’histoire chinoise. Ce que nous devons faire à présent, est œuvrer ensemble pour tenter de mettre fin à cette honte.


Je sais que vous pensez tous que des jours meilleurs arrivent, mais ils arriveront plus tôt que plus tard, si au Congrès nous faisons notre part en nous exprimant d’une voix claire, au nom du Falun Gong.


Merci

Version anglaise :
Rally at U.S. Capitol: “Persecution of Falun Gong a Great Shame of Chinese History” – Speech by Congressman Chris Smith

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.