Rassemblement sur la Colline du Capitole : Des responsables politiques condamnent le prélèvement d'organes et expriment leur soutien aux Chinois qui démissionnent du PCC

Une vive condamnation des prélèvements d'organes et un soutien au choix des gens de quitter le Parti communiste chinois (PCC) étaient les thèmes récurrents au rassemblement du 20 juillet de cette année à Capitol Hill.


"Nous avons vu le remarquable changement s’agissant de la réaction du public à propos de la persécution du Falun Gong. Les membres des communautés internationales sont particulièrement préoccupés par le prélèvement d'organes", a dit quant à lui Zhang Erping, un porte-parole du Falun Gong.


Selon lui, la révélation des crimes de prélèvement d'organes a élargi le soutien au Falun Gong au-delà des habituels élus et des organisations des droits de l'homme. Tant le grand public que les communautés juridiques et médicales sont également concernés.


Le 17 juillet 2014, plus de 1000 pratiquants de Falun Gong et sympathisants ont organisé un rassemblement pour commémorer le 15ème anniversaire de la persécution du Falun Gong sur la pelouse ouest du Capitole des États-Unis.


Profondément préoccupés par le prélèvement d'organes

Ileana Ros-Lehtinen, représentante de la Floride, a ouvert le rassemblement en réaffirmant son soutien au Falun Gong et remercié les pratiquants pour leur soutien à la résolution H. Res. 281, la résolution du Congrès qu'elle a présentée pour condamner le prélèvement d'organes systématique et approuvé par l'État.


Ileana Ros-Lehtinen, représentante de la Floride prend la parole au rassemblement.


Donald Payne, représentant du New Jerzey a exprimé se montre profondément préoccupé par le prélèvement d’organes en Chine

Donald Payne, représentant du New Jerzey

"Les organes des pratiquants impliqués ont été disséqués et extraits de leurs corps, afin de satisfaire les besoins du vaste système des transplantations d’organes. Ces adeptes du Falun Gong sont sacrifiés en tant que donneurs vivants. Leurs organes sont retirés pour la commodité du destinataire de la greffe. Nous devrions exprimer une indignation internationale face au trafic d’organes en Chine et nous exprimer contre ces violations des droits humains qui vont à l’encontre de la conviction religieuse et de l’intégrité corporelle."


Lynn Jenkins, représentante du Texas, partage les inquiétudes de M. Payne : " Les atrocités perpétrées à l’encontre des pratiquants de Falun Gong en Chine sont répréhensibles. La pratique de prélèvement d’organes sur des personnes non consentantes est, pour beaucoup d’entre nous, matière à cauchemars ou à films d’horreur. Mais pour des centaines et des milliers de familles chinoises qui ont des frères, des sœurs, des parents, des grands-parents ou des amis enfermés dans des camps de détention pour leur pratique du Falun Gong, ce cauchemar est très réel. "


" Votre soutien à ces victimes peut générer un changement social. Vos voix ont déjà atteint les rivages de la Chine. Je veux que vous sachiez que le Congrès américain se tient derrière vous et vos efforts pour résister au Parti communiste chinois et aux abus, et changer la dangereuse rhétorique entourant la pratique du Falun Gong," poursuit-elle dans sa lettre de soutien que son assistante a lue lors du rassemblement.


Zhang Erping, porte-parole de Falun Gong : " Nous avons vu le remarquable changement dans la réaction du public concernant la persécution de Falun Gong. Les membres des communautés internationales sont particulièrement concernés par le problème du prélèvement d’organes parce qu’il s’agit du crime le plus pervers de ces temps modernes. C’est précisément la raison pour laquelle le Parlement européen a passé une résolution urgente en décembre dernier et que le comité USA-Asie a passé une résolution similaire, au cours du même mois."


Quitter le PCC: "Remarquable !"

Faith McDonnell, directeur pour les Programmes de Liberté Religieuse à l’Institut sur la Religion et la Démocratie : " En dépit de la persécution, le peuple chinois qui croit dans la vérité, continue à la rechercher. Et leur nombre grandit tous les jours. Nous en voyons la preuve dans le nombre de personnes qui continuent à démissionner du parti communiste.


"J’ai lu les Neuf Commentaires [sur le Parti Communiste]. J’ai dit, Oui, allez-y !" 171 millions de chinois ont démissionné du Parti communiste ? C’est magnifique !" a poursuivi Mme McDonnell.


Dans sa lettre de proclamation au Centre de Service Mondial pour Quitter le PCC, le sénateur de l’état de New York, Tony Avella adopte le terme " tuidang" (Quitter le PCC) et qualifie le mouvement « tuidang » de " plus important mouvement populaire de l’histoire."


" Le mouvement ‘tuidang’ a apporté à la communauté internationale une vision renouvelée d’un monde sans communisme à travers un mouvement pacifique" écrit M. Avella dans sa lettre de proclamation.


Martha Flores-Vazques, responsable de district dans le comté de Queens, New York, et Directrice exécutive de la Communauté des Alternatives de Prévention pour les Familles en crise, a également émis une lettre de proclamation en faveur du mouvement " tuidang."


Yi Rong, présidente du Centre de Service Mondial pour Quitter le PCC, informe les participants au rassemblement que les chinois quittent le PCC et ses organisations affiliées à la vitesse de 90 000 par jour.


Elle qualifie le mouvement " tuidang" de" décision personnelle" et de "réveil pacifique et personnel." Pour elle que le mouvement prépare bien la Chine à un meilleur futur parce qu’une " société libre ou ouverte commence avec des personnes larges d’esprit et libres."


Le Pouvoir de la Foi célébré

Chloe Schwenke, vice-présidente des programmes mondiaux à la Maison de la Liberté, célèbre le pouvoir de la foi et de la dignité lors du rassemblement: "Nous, à la Maison de la Liberté applaudissons ces valeurs [Authenticité-Bonté-Patience], incarnées par les pratiquants de Falun Gong et leur longue lutte pour la dignité et la liberté."


La Maison de la Liberté a décerné sa Récompense Internationale 2001 pour la Liberté Religieuse à M. Li Hongzhi, fondateur de Falun Gong et se tient toujours à son choix.


"La campagne du gouvernement chinois contre le Falun Gong a été, et continue à être sévère, brutale, affreuse et vicieuse. Des dizaines de milliers de pratiquants de Falun Gong ont été détenus et arrêtés, envoyés dans des prisons ou des camps de rééducation, ou soumis à de longs et brutaux interrogatoires, passages à tabac, privation de sommeil et autres formes de tortures. Les mouvements des droits de l’homme ont documenté plus de 3000 morts de pratiquants de Falun Gong suite aux tortures et aux mauvais traitements—des personnes dont les histoires ne seront jamais pour la plupart racontées." Mme Schwenke partage ce que les pratiquants ont traversé au cours des 15 années passées dans le but de soutenir leur foi.


Dan Fefferman, président de la Coalition Internationale pour la Liberté Religieuse, félicite les pratiquants pour leur courage de s'opposer à la persécution et donne son analyse sur la raison pour laquelle le PCC a peur de Falun Gong :


"La réponse est simple… parce qu'au plus profond de leurs cœurs, les communistes connaissent la vérité. Les êtres humains ne sont pas de la matière en mouvement. Ce sont des êtres spirituels doués de créativité, de liberté et de volonté. La créativité, la liberté et la volonté ne proviennent pas de la matière. Elles proviennent de l’esprit. Ainsi, lorsque les gens qui adhérent à l’idéologie matérialiste s'accrochent à leur pouvoir, ils ressentent naturellement de la peur lorsqu’ils sont confrontés à un mouvement qui dénonce leur idéologie comme étant perverse et fausse ! "


L’engagement et le soutien des législateurs

"Si nous croyons en la liberté, nous devons soutenir les personnes en Chine qui sont persécutées pour leur croyance. Merci d'envoyer ce message au peuple américain, "a déclaré Dana Rohrabacher, représentant de la Californie dans son discours.


À propos de la lutte pour le respect des croyances que les gens choisissent eux-mêmes, M. Rohrabacher a déclaré : " Le Falun Gong a été en première ligne de cette lutte et Dieu vous bénit pour cela. Vous ne mettez pas seulement en avant ce qui a été fait au Falun Gong, mais vous demandez des droits humains pour les gens en Chine et dans le monde. Je suis avec vous. Je me tiens à vos cotés."


Dana Rohrabacher, représentant de la Californie

Le représentant Chris Smith, un éminent législateur connu pour ses efforts pour promouvoir les droits humains, travaille sur un amendement visant à sanctionner ceux qui bafouent les droits de l’homme en Chine, en leur refusant des visas et en leur appliquant des pénalités financières.


Le rassemblement a pris fin sur son soutien: "Je m’engage, en tant que Président du Comité des Droits de l’Homme de la Chambre des Représentants, a continuer à tenir des auditions, à promouvoir des résolutions, à m’adresser aux diplomates et à l’administration chinoise. J’ai l’intention de tenir le gouvernement chinois responsable pour la douleur, la souffrance et la mort que cette campagne inutile contre Falun Gong a produits."


Sam Farr représentant de la Californie s’exprime lors du rassemblement.


Version anglaise :
Rally on US Capitol: Leaders Condemn Organ Harvesting and Express Support for Chinese People Quitting the CCP

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.