Londres: L’évènement du Falun Gong devant le Parlement attire l’attention

Ce 16 juillet, la plus chaude journée de l'été jusque là à Londres, l'attention des passants a été attirée par une scène peu commune sur la place devant le Parlement. Un groupe de pratiquants de Falun Gong en T-shirts ou en costumes d'exercices jaunes d'or faisait la démonstration de la série des cinq exercices du Falun Gong. Sur une grande banderole déployée juste à côté on pouvait lire "Le monde a besoin de Vérité, Bonté, Patience." L'activité faisait partie d'une série d'événements organisés par les pratiquants de Falun Gong à l'occasion du 15 e anniversaire de la persécution et visant à sensibiliser à propos du Falun Gong et de la persécution brutale du Parti communiste chinois (PCC) à l'encontre de la paisible discipline.


Non loin de là, un autre groupe de pratiquants recréait une cellule de prison chinoise avec des barreaux de bois noir pour attirer l'attention sur la torture à laquelle le PCC soumet les pratiquants de Falun Gong. En haut de la cellule il y avait une grande banderole avec les mots : " Falun Gong: Le plus grand groupe de prisonniers de conscience au monde. "


Le 16 juillet 2014, les pratiquants de Falun Gong de Londres tiennent un événement d'une journée pour sensibiliser à propos du Falun Gong et de la persécution par le PCC


De l'autre côté, il y avait un grand panneau d'affichage avec des photos de pratiquants de Falun Gong morts sous la persécution en Chine. Des fleurs de lotus de papier blanc décoraient le bas du panneau. Au-dessus des portraits on lisait sur une grande banderole : "PCC: Arrêtez de tuer les pratiquants de Falun Gong pour le tourisme des greffes " Sur les banderoles tenues par les pratiquants : "Veuillez aider à mettre fin à la persécution du Falun Gong " en anglais et en chinois. Des informations supplémentaires étaient également disponibles pour les passants.


Les pratiquants ont aussi distribué des dépliants d'information aux passants et aux touristes, et recueilli des signatures sur une pétition appelant à l’arrêt du prélèvement forcé d'organes par le PCC.


Soutien de membres du Parlement

L'événement à grande échelle organisé par les pratiquants à l'occasion de la 15 ème année de la persécution a attiré l'attention des représentants politiques britanniques. Dix membres du Parlement (députés) ont envoyé des lettres de soutien à l'événement. Certains sont venus en personne exprimer leur soutien et ont signé la pétition contre le prélèvement forcé d'organes.


Le Député M. Richard Graham préside les groupes parlementaires multipartites pour les retraites, la régénération par l'innovation, le Commonwealth, l'Indonésie et la Chine. M. Graham s'est arrêté à l'événement et a parlé avec les pratiquants de Falun Gong. Plusieurs pratiquants avaient été invités à son bureau plus tôt dans la journée pour discuter du Falun Gong et de la persécution.


Le Député M. Julian Lewis est venu à l'événement exprimer son soutien et a signé la pétition contre le prélèvement forcé d'organes du PCC. La Député Mme Mary Glindon a rencontré un pratiquant qui distribuait des imprimés à l'extérieur du bâtiment. Elle a dit, avant de signer la pétition : "Je connais le Falun Gong. Je veux signer la pétition. "


Des touristes du monde entier informés à propos du Falun Gong et de la persécution

Beaucoup de gens ont exprimé leur soutien aux efforts des pratiquants pour mettre fin à la persécution. Environ 800 personnes ont signé la pétition, la majorité étant des touristes d'autres pays. Beaucoup de gens ont pris des photos de la démonstration des exercices, et ont lu les imprimés et autres informations pertinentes. Un bon nombre de personnes a parlé avec les pratiquants et posé des questions. Beaucoup ont été choqués en apprenant le prélèvement d'organes sur les prisonniers d'opinion par le PCC.


Eyal Goldman s’est arrêté un bon moment pour regarder la démonstration des exercices. Il a pris une photo après être entré dans la cellule de prison reconstituée. Il a signé la pétition et promis de publier l'information sur ses sites de médias sociaux.


L'affiche avec des portraits de pratiquants de Falun Gong décédés sous la persécution a attiré l'attention des passants.


Erika du Mexique s'est arrêtée un bon moment devant les portraits de pratiquants de Falun Gong morts au cours de la persécution en Chine.

Erika du Mexique a accepté un dépliant d'un pratiquant. Elle a dit entendre parler du Falun Gong et de la persécution pour la première fois. Elle a été choquée d'apprendre le prélèvement d'organes à vif du PCC. " Mon Dieu. Je n'en ai jamais entendu parler auparavant. Nous ne sommes pas au courant de cela au Mexique. Je vais permettre à davantage de gens de savoir cela ", a déclaré Erika. Elle a regardé attentivement les portraits des pratiquants de Falun Gong qui ont perdu leur vie dans la persécution et a pris des photos. Elle a dit qu'elle allait faire quelque chose au Mexique pour aider à arrêter la persécution.


Une femme et son fils, d'Israël, discutent avec un pratiquant devant les portraits


Une femme et son fils d'Israël ont parlé avec un pratiquant devant les portraits pendant un bon moment. Dafna est enseignante, et son fils Ziv tout juste diplômé du lycée. Ils visitaient Londres en voyage organisé pour la première fois. La mère a dit que son fils était un ardent défenseur des droits de l'homme. Ziv a dit au pratiquant : " Je vous remercie pour ce que vous faites parce que c'est très important. Il est terrible que de telles choses arrivent à un être humain. C'est formidable que vous teniez des événements de ce genre pour mettre fin à la persécution".


Un groupe de lycéens allemands a été attiré par les activités des pratiquants. Après que l'un d'eux ait comparé la persécution du Falun Gong aux crimes nazis, ils ont aussitôt signé la pétition.

Des lycéens allemands écoutent un pratiquant de Falun Gong et discutent de la persécution

Signer la pétition contre la persécution

Une famille de trois venant d'Italie a observé l'événement des pratiquants de l'autre côté de la rue pendant un certain temps et est venu demander plus d'informations. Ils ont ensuite signé la pétition.


Une famille de trois venant d'Italie a signé la pétition

Des touristes du monde entier signent la pétition contre la persécution

Beaucoup de touristes chinois se sont aussi arrêtés. Plusieurs pratiquants ont parlé avec eux à propos de démissionner du PCC et de ses organisations affiliées. Plusieurs dizaines de touristes chinois ont quitté le PCC sur le champ. Un certain nombre de visiteurs venant de Chine a pris en photos les affiches des pratiquants.

Des gens issus de tous les milieux se préoccupent du Falun Gong

M. Robin Marsh, secrétaire général du Royaume-Uni de la Fédération pour la paix universelle, exprime son soutien devant le Parlement britannique


M. Robin Marsh signe la pétition appelant à la fin de la persécution


M. Robin Marsh, secrétaire général de la Fédération pour la paix universelle du Royaume-Uni, est venu à l'événement pour exprimer son soutien. Il connait le Falun Gong et croit que les principes de Vérité-Bonté-Patience ont une importance significative pour la paix mondiale. Il estime que ces principes devraient être pris comme valeurs de base pour le traitement des relations internationales. M. Marsh a dit : " Le Falun Gong a souffert une incroyable persécution en Chine. En tant que membre de la race humaine, nous devons prêter attention à cela." Il espère que le gouvernement britannique fera la même chose que le Parlement européen et adoptera une résolution condamnant le prélèvement d'organes à vif du PCC.


L’Imam Suliman Gani (à gauche), religieux Musulman d’une communauté à Londres, apprend la persécution d’un pratiquant et signe la pétition

L'Imam Suliman Gani, religieux d'une communauté musulmane à Londres, était venu au Parlement pour participer à une manifestation. Il a vu l'événement des pratiquants et a été ému. M. Gani a parlé avec un pratiquant pour s'informer davantage sur la question.


Il a dit : "J'ai accepté un dépliant d'un pratiquant de Falun Gong. Le titre " torturé pour sa croyance, tué pour ses organes " a attiré mon attention. Le prélèvement d'organes est un crime extrême. Il est dangereux de garder le silence face à un tel crime. Tant de pratiquants sont morts sous cette persécution. C’est malheureux. Un tel crime doit être arrêté. Nous ne pouvons pas laisser une telle tragédie continuer. Nous devons soutenir le Falun Gong et appeler à la fin de la persécution ".


L'Imam Gani a poursuivi: " Je pense que si une telle situation continue, davantage de gens seront persécutés. Plus de gens seront tués. Ce serait dangereux que les gens gardent le silence face à la mort. La sensibilisation que vous faîtes ici est extraordinaire"


Version anglaise :
London: Falun Gong Event in front of Parliament Draws Public Attention

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.