Pas de " Double cultivation d’un homme et d’une femme " dans les enseignements du Falun Gong

Nombre des principaux sites Internet en Chine ont récemment diffusé encore un article diffamant le Falun Gong. L’histoire affirme qu’une personne portant le nom de famille de Sun a été arrêtée pour avoir eu des relations sexuelles avec de nombreuses femmes sous le prétexte de " transfert de gène et de ‘cultivation’ de l’amour". L’article associait ses actions avec le concept de "double cultivation d’un homme et d’une femme", et affirmait que Sun était pratiquant de Falun Gong.


Il s’agit de la toute dernière tentative du Parti communiste chinois (PCC) dans ses 15 ans de campagne pour diffamer le Falun Gong. Le but est de justifier la persécution brutale de cette paisible ‘cultivation-pratique" et de laver le cerveau du grand public pour l'amener à se méprendre sur le Falun Gong, et en même temps empêcher le peuple chinois d'accéder aux faits.


Falun Gong a été présenté au public en 1992 en Chine et s’est depuis largement répandu à travers le monde. Des personnes de tous âges et de toutes cultures ont bénéficié de la pratique, physiquement et mentalement. Le Falun Gong est bien accueilli dans le monde entier. Cependant, le PCC n'a pas pu tolérer la popularité de cette cultivation-pratique et le fait que le nombre de pratiquants de Falun Gong excèdait celui des membres du PCC. Ainsi, en 1999, il a lancé une persécution brutale de la pratique, qui se poursuit encore aujourd’hui.


La nouvelle campagne de dénigrement arrive à un moment où de plus en plus de Chinois ont appris les faits concernant le Falun Gong et l’étendue et la brutalité de la persécution. Plus de 160 millions de personnes ont quitté le PCC et ses organisations affiliées, le record quotidien étant de plus de 100 000.

Alors que le PCC lutte pour maintenir son emprise sur les esprits du peuple chinois à travers une campagne de strict contrôle de l’information, il a lancé cette dernière tentative, l’arnaque de la "double cultivation de l’homme et de la femme", dans la soirée du 10 avril. Les prétendus cas se sont produits dans la province du Henan.


La double cultivation d’un homme et d’une femme est une pratique spécifique au Bouddhisme Tibétain, une école de ‘cultivation’ existant dans certaines régions de l’Himalaya.


Maître Li Hongzhi, fondateur du Falun Gong a clairement enseigné dans Zhuan Falun : En particulier dans cette école de Loi, notre Falun Dafa, il n’y a pas de cultivation conjointe de l’homme et de la femme et nous n’en parlons pas non plus. Voilà notre point de vue sur cette question.


Tous les articles récemment publiés en ligne sur le scandale sexuel de la province de Henan ont exactement les mêmes mots, provenant apparemment de la même source de propagande du PCC. Cependant, en dépit des tentatives du PCC de lier Sun au Falun Gong, le comportement de ce dernier est l’opposé exact des enseignements de Falun Gong.


Les pratiquants de Falun Gong sont des membres normaux de la société à laquelle ils participent. Ils peuvent être célibataires ou mariés. Les relations sexuelles hors mariage sont considérées comme un pêché et un tel comportement n’est pas toléré. Les pratiquants de Falun Gong améliorent leur moralité et s’efforcent d’être de bonnes personnes dans la vie quotidienne. L’idée que Falun Gong promeut des relations sexuelles incorrectes pour permettre aux pratiquant d'atteindre la plénitude est un non-sens. Minghui.org a publié de nombreuses histoires de personnes ayant corrigé leurs relations sexuelles incorrectes après avoir commencé la pratique du Falun Gong.


Depuis qu’il a pris le pouvoir, il y a 60 ans, le PCC s’est toujours appuyé sur des mensonges pour diffamer les divers groupes qu’il a pris pour cible de ses violentes persécutions. Le jour où tous ses mensonges seront exposés n’est plus très loin.


Version anglaise :
No “Double Cultivation of a Man and a Woman” in Falun Gong Teachings

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.