Décès d’une pratiquante peu après sa sortie de prison suite à l’administration probable de substances toxiques,

La pratiquante de Falun Gong, Mme Chen Zhengrong, est décédée le 11 décembre 2013, quelques mois seulement après avoir été libérée de la prison pour femmes du Guangdong. On pense que sa mort a été causée par des injections de substances toxiques.

Mme Chen, la soixantaine, a été arrêtée le 29 mai 2010. Elle a été incarcérée dans la prison pour femmes du Guangdong pendant plus de trois ans et en est sortie le 28 septembre 2013. Elle avait des marques d'aiguilles sur un bras et sa famille pense qu'on lui a injecté des substances toxiques avant sa libération.



Il a été rapporté que c'était une pratique de cet établissement, que d'admistrer des substances toxiques aux pratiquants de Falun Gong, amenant les victimes à souffrir d' effets secondaires à long terme.


Arrêtée et illégalement condamnée

Mme Chen et son mari M. Dai sont originaires de la ville de Zunyi, dans la province du Guizhou. Ils ont déménagé pour la ville Shenzhen, province du Guangdong, afin de vivre avec leur fille lorsqu’ils ont pris leur retraite. Le couple qui pratiquait le Falun Gong avait une apparence jeune et était en bonne santé, bien qu'ayant tous deux une soixantaine d'années.

Mme Chen et M. Dai ont été arrêtés le 29 mai 2010, alors qu'ils distribuaient des documents d'information sur le Falun Gong et la persécution dans le quartier résidentiel de Buji, Longgang, Shenzhen.

Les policiers du poste de police de Shangshuijing et Buji ont saccagé leur domicile juste après l'arrestation. Leurs effets personnels, y compris un ordinateur, une imprimante et un graveur de DVD ont été confisqués.

Le couple a été plus tard condamné à quatre ans de prison. Mme Chen a été détenue dans la prison pour femmes du Guangdong jusqu'au 28 septembre 2013. La peine de son mari a également pris fin récemment.

Substances toxiques utilisées dans la prison pour femmes du Guangdong

La prison pour femmes du Guangdong dans le district de Baiyun, ville de Guangzhou est tristement connue pour utiliser des substances toxiques afin de forcer les pratiquantes du Falun Gong à se « transformer " et à abjurer leur croyance.


Mme Liu Mulan de la ville de Wuhan est arrivée en janvier 2010, les gardiens de prison ont mélangé des substances toxiques à sa nourriture et l’ont forcée à prendre un traitement contre l'hypertension. Sa santé a rapidement décliné en quelques mois. Elle est devenue très émaciée, désorientée et mentalement instable. Elle avait des hallucinations auditives, sa vision a diminué, elle bafouillait et avait les pieds enflés.


Mme Chen Xiaoyue a eu des symptômes de leucémie quand elle était détenue à la prison pour femmes de Guangdong. Elle a reçu des injections de substances toxiques et on lui a prélevé un échantillon de moelle osseuse. Après sa libération le 18 mars 2011, elle a eu très mal dans la poitrine et le bas du dos, avait des maux de tête et une forte fièvre.

Liste partielle des agences gouvernementales et des organismes de sécurité publique dans le district de Longgang :

Comité du Parti communiste : + 86-755-28909630 (bureau)
Comité des affaires politiques et législatives : + 86-755-28923863 (bureau)
Poste de police de Buji : + 86-755-28871099 (bureau), + 86-755-28873119 (bureau)
Poste de police de Shuijing : + 86-755-28876301 (bureau), + 86-755-28289744 (bureau)
Tribunal du district de Longgang : + 86-755-28923311 (bureau)
Parquet du district de Longgang : + 86-755-28929757 (bureau)

Résumé des principaux faits de la persécution :

Nom : Chen Zhengrong (陈正荣)
Genre : féminin
Âge : environ 60 ans
Adresse : ville de Shenzhen, province du Guangdong
Profession : inconnue
Date du décès : 11 décembre 2013
Date de la dernière arrestation : 29 mai 2010
Dernier lieu de détention : Prison pour femmes du Guangdong (广东女子监狱)
Ville de détention : Guangzhou
Province de détention : Guangdong
Persécution endurée : condamnation illégale, administration forcée / injections de médicaments, emprisonnement, domicile saccagé, détention


Version anglaise :
Practitioner Believed to Have Been Given Poisonous Drugs Dies Shortly After Release from Prison

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.