Un juriste allemand déclare son soutien aux avocats des droits de l’homme détenus dans la province du Heilongjiang

Le 25 mars, des dizaines de militants et d’avocats des droits de l’homme des quatre coins de Chine ont bravé le froid pour se rassembler devant un centre de détention policière. Ils ont organisé une grève de la faim pour demander aux autorités chinoises de libérer quatre avocats récemment détenus.


De gauche à droite: L’avocat Jiang Tianyong (江天勇), Zhang Junjie (张俊杰), Wang Cheng (王成) et Tang Jitian (唐吉田)

Ces avocats étaient à l’origine venus au centre de détention pour demander la libération de pratiquants de Falun Gong vraisemblablement soumis à des tentatives de transformation idéologique, communément appelée lavage de cerveau.


M. Thomas Weyrauch, un juriste allemand de Francfort s’est dit admiratif de ses homologues chinois : “Veuillez leur transmettre mon respect. Je m’inquiète qu’ils ne puissent être blessés ou que leur vie soit menacée. Leur courage est très précieux, car les gens courageux amènent toujours des changements positifs pour la société. Ce qui est vrai également pour la Chine. "

Dr. Thomas Weyrauch

M. Weyrauch est bien au courant de la situation des droits de l’homme en Chine et selon lui, la persécution du Falun Gong ne repose sur aucune base légale. C’est une violation du droit international et de la Constitution chinoise et tout autant du droit pénal.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.