Un professeur de la ville de Hailin torturée dans le camp de travaux forcés de Qianjin

Après qu’un de ses élèves l’ai dénoncée aux autorités, Mme Xu Ying, un professeur de la ville de Hailin dans la province du Heilongjiang, a été arrêtée et condamnée à un an et demi de travaux forcés. Dans le camp de travail, elle a été torturée avec la chaise de fer , privée de sommeil, et a vu sa peine étendue.. Elle a été libérée le 17 août 2013.


Elle a été illégalement arrêtée chez elle vers 8 heures, le 14 août 2012 par Ding Yuhua, chef de l’équipe de sécurité intérieure de la ville de Hailin, et les policiers Wang Wei et Jin Haizhu. Ils ont confisqué deux de ses ordinateurs personnels, une imprimante, deux téléphones portables et d'autres biens personnels.


In the labor camp, the head of her team pressured her to write the three statements. When she refused, the guards threatened her with electric batons. They would not allow her family to visit or send her money for daily necessities.

Elle a été emmenée au centre de détention local, où elle a été interrogée par le chef de l'équipe de sécurité intérieure Guan Jingwei et reçu des pressions pour lui faire écrire une déclaration de garantie et un rapport sur d'autres pratiquants. En octobre 2012, Mme Xu a été de nouveau arrêtée et envoyée au camp de travaux forcés de Qianjin dans la ville de Harbin pour un an et demi.

Dans le camp de travail, le chef de son équipe l'a soumise à des pressions pour lui faire écrire les trois déclarations . Quand elle a refusé, les gardes l'ont menacée avec des matraques électriques. Ils n'ont pas autorisé sa famille à lui rendre visite ni à lui envoyer de l'argent pour ses besoins quotidiens.


A l'instigation des gardes, certaines des détenues aidaient à maltraiter les pratiquantes de Falun Gong . Lorsque la détenue Lu Haishan était chef de service de la cellule, elle enregistrait chaque mouvement des pratiquantes et le signalait aux gardes. Parce que Mme Xu a refusé de réciter les règles du camp, Lu Haishan l’a insultée et l'a bousculée. Après que la détenue Cui Lianlian ai signalé aux gardiens qu'elle refusait de réciter les règles du camp en décembre 2012, Mme Xu a été amenée dans un endroit isolé où les gardes l’ont giflée et insultée.


Le garde Yang Yan a incité la détenue Li Haishan à frapper Mme Xu à la tête avec un journal roulé en mars 2013.


En mai 2013, Mme Xu et d'autres pratiquantes, comprenant Tian Qingling, Lin et Wang Peiyu Dongli, ont été transférées de la première à la deuxième équipe, où la persécution a été intensifiée. Le chef Zhou Muqi refusait fréquemment de laisser les pratiquantes se laver, manger, ou boire. Le 25 mai, les quatre pratiquantes ont fait une grève de la faim pour protester des mauvais traitements. À un moment donné, les chefs de service Zhou Lifan, Cong Zhili, et Li ont forcé Mme Xu à rester debout sans dormir pendant une nuit entière. Le lendemain, Mme Xu et Lin Peiyu ont été soumises à la torture de la chaise de fer et Tian Qingling a été enfermée en cellule d'isolement.


Tout en restreignant Mme Xu sur la chaise de fer, Zhou Muqi l’a menottée dans le dos, lui a tiré les cheveux et l'a giflée. Le visage de Mme Xu a enflé et beaucoup de ses cheveux sont tombés.


La chaise de fer


Mme Xu a commencé à pratiquer le Falun Gong après que le Parti communiste chinois (PCC) ai commencé la persécution.


En 2013, lorsque le PCC a déclaré qu'il mettait fin au système de camp de travail, le camp de travail de Qianjin a été requalifié en « centre de désintoxication », mais la persécution des pratiquants de Falun Gong a continué comme avant.

Version anglaise disponible à :
Un professeur de la ville de Hailin torturée dans le camp de travaux forcés de Qianjin

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.