Un directeur de construction et un avocat retournent des pots de vin après avoir pratiqué le Falun Gong

En tant que patron dans le domaine de la construction, j'avais l’habitude d’accepter les pots de vin qu'on appelle "frais de faveur." Après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong en 1995, j'ai décidé de suivre l’enseignement du Maître et d’être une bonne personne. J’ai donc retourné cet argent illicite, un total de 400 000 yuans. Si je n’arrivais pas à trouver la personne qui m'avait donné l'argent, j’en faisais don à des maisons de retraite ou des écoles.


Du fait du déclin moral de la société, certaines personnes n’arrivaient pas à me comprendre et ont dit: "Tout le monde pense que tu es devenu naïf après avoir pratiqué le Falun Gong parce que tu rends tout cet argent." J'ai dit: "Je veux être une personne honnête . Le seul argent que je veux, est celui que j'ai gagné par mon travail ".


Encore aujourd'hui, on me demande souvent si je regrette d’avoir rendu l'argent. Je réponds: "Je n'ai aucun regret. Parce que je pratique le Falun Gong, j'ai complètement récupéré des maladies qui m'affligeaient depuis des années, telles une infection fongique, de l'arthrite et une tumeur au rein. Je n'ai pris aucun médicament depuis des années. Si je n'avais pas pratiqué le Falun Gong, même si j'avais dépensé des millions de yuans, je ne serais toujours pas en bonne santé. "


Quand les employés d'autres entreprises se demandent pourquoi les prix de nos maisons sont beaucoup plus bas, il y a toujours quelqu'un pour expliquer que le directeur de construction est un pratiquant de Falun Gong.

Un avocat retourne des "frais de faveur"
Par un pratiquant de la province de Heilongjiang, Chine


Je suis avocat et j'ai accepté une affaire civile il y a de cela des années. Pour s’assurer que je ferai un bon travail, mon client, M. Wang m'a donné environ 200 yuans en pots de vin, ou "frais de faveur."


Après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong en 1998, j'ai suivi à la lettre les principes d'Authenticité-Compassion-Tolérance et fait passer les intérêts des autres en premier. Depuis je ne trahis jamais ma conscience et ne demande plus d'argent à mes clients. Dans la plupart des cas, ce que je gagne ne couvre que les frais qui sortent de ma poche.


Un jour, j’ai rencontré par hasard mon ancien client, M. Wang, et je lui ai rendu son argent. Il a été très surpris et a dit : "je n'en ai jamais parlé à personne, alors gardez le." J'ai dit: " Je sais, mais je me sens coupable de ce que j'ai fait." Je regrette seulement de ne pas lui avoir dit que la raison pour laquelle je lui rendais l'argent était que j'avais commencé à pratiquer le Falun Gong ..


Je tiens à exprimer ma gratitude au Maître. Je suis si content de comprendre à présent comment être un avocat avec une bonne conscience. Le monde est si plein de tentations et je ne sais pas jusqu'où j'aurais été dégénéré si je ne pratiquais pas le Falun Gong.


Version anglaise
A Construction Manager and a Lawyer Return Bribes After Practicing Falun Gong

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.