Des touristes chinois quittent le PCC durant la basse saison touristique en Europe

Malgré la fin de la saison touristique, un nombre inhabituellement élevé de touristes chinois affluent en Europe. Des familles chinoises avec des enfants en vacances d’hiver ont remplacé les délégations.


Sur les sites touristiques, les pratiquants du Falun Gong fournissent des faits et des moyens pour démissionner du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations affiliées. Comme de plus en plus de Chinois ont appris la vérité via différents canaux tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la Chine, des avocats dans les groupes touristiques font souvent écho aux faits et encouragent leurs compagnons de voyage à garder un esprit ouvert.


En conséquence beaucoup choisissent de quitter le PCC comme un moyen de s’affranchir de son contrôle.

L’aide des pratiquants occidentaux

Des pratiquants occidentaux se sont joints aux efforts pour clarifier les faits sur les sites touristiques, dont de jeunes pratiquants de Suisse, d’Italie et d’Allemagne. Un touriste Chinois était ému aux larmes lors d’une discussion avec un pratiquant Suisse. Un Italien a aidé quatre touristes chinois à démissionner du PCC. Trois Chinois ont démissionné ensemble du PCC grâce à l’aide d’un jeune homme allemand. Une pratiquante Suisse, avec sa fille de deux ans, distribue souvent des documents d’information du Falun Gong sur les sites touristiques de Zurich.

Uniquement des documents du Falun Gong

Les touristes Chinois manifestent une préférence pour les documents du Falun Gong. Beaucoup demandent aux pratiquants qui les accueillent avec des brochures : "Est-ce au sujet du Falun Gong? Si oui, je les prends. Sinon, je dois voir ce que c’est." Certains déclarent d'emblée : "Je ne prends que les documents du Falun Gong. Ne me donnez rien d’autre. "

Des avocats dans les groupes de touristes

Souvent, aussitôt que les pratiquants commencent à parler des faits concernant le PCC ou la persécution, certains dans les groupes de touristes acquiescent et il en résulte de vives discussions. Ils se disent entre eux à quel point le PCC est mauvais et qu’être encore membre du Parti n’est pas un bon présage pour son futur quand le PCC devrai rembourser tous ses crimes, y compris la persécution du Falun Gong.

Ils commentent : "Le Falun Gong nous indique une issue. Pourquoi ne pas démissionner du PCC pour notre propre sécurité? " D’autres leur emboîtent le pas : " Bien sûr. Faisons-le maintenant même. Ce n’est même pas la peine de se poser la question! " Après avoir démissionné, ils saluent les pratiquants : " Prenez soin de vous et bonne Année! "

Des touristes applaudissent leur guide

Dans un groupe de 20 touristes chinois, tous ont démissionné du PCC, à l’exception d’un seul – le guide . Avant qu’ils ne s’en aillent tous, un pratiquant continuait à lui parler. Il a dit : " Je n’ai pas besoin de démissionner du PCC. Je n’y ai jamais adhéré. " Mais il avait fait partie des Jeunes Pionniers et de la Ligue de la Jeunesse. Il a dit qu’il pensait avoir automatiquement démissionné car ayant dépassé l’âge pour ces deux groupes.


Le pratiquant lui a dit que qu’en rejoignant la Ligue de la Jeunesse et les Jeunes Pionniers, il avait dû prêter serment de dédier sa vie aux organisations du PCC et que ces serments ne s’invalident pas simplement avec l’âge. "Votre association avec ces organisations n’est pas encore nettoyée", a dit le pratiquant. L’homme a marqué une pause.


Quand le pratiquant lui a offert un pseudonyme afin de déclarer sa démission sur le site web d’Epoch Times, il a répondu : " Je démissionne. Je ne veux rien avoir à faire avec le PCC! " Puis il s'est écrié :" Vive le Falun Gong! " Les autres touristes ont ri et l’ont applaudi.


De nombreux guides touristiques ne sont pas des étrangers sur les sites de clarification de la vérité des pratiquants du Falun Gong. Ils ont utilisé des pseudonymes tels que Hao Dao (bon guide), An Dao (guide sûr) et Fu Dao (guide chanceux) pour démissionner du PCC et de ses organisations affiliées.

Des touristes Chinois s’aident mutuellement

Les pratiquants ont vu des exemples, où une femme persuadait son mari de démissionner du PCC après l’avoir fait elle-même, ou le cas d’une mère qui suggérait à sa fille de faire de même.


Un minibus rempli de jeunes gens d’une vingtaine d’années est arrivée sur un site touristique d’Europe, et un pratiquant les a accueillis avec des documents de clarification de la vérité. Un jeune homme a dit : " est-ce pour démissionner du PCC? Nous ne sommes pas contre. Nous n’avons pas besoin de lire ça. Nous sommes tous au courant. "


Le pratiquant leur a demandé : " Est-ce que vous autres contournez la censure de l’Internet et allez surfer sur les sites web outre-mer? " Ils ont souri. Bien que n’étant pas membres du Parti, ils ont tous démissionné des Jeunes Pionniers pour un avenir meilleur.


Une fois une pratiquante était en train d’expliquer les faits à un groupe de jeunes Chinois. Une personne du groupe relativement plus âgée a dit : " Nous devrions tous les écouter attentivement et les respecter. Pour quelle raison [les pratiquants du Falun Gong] font-ils cela? Ils donnent volontairement deleur propre temps et se tiennent là sous la pluie. Ils ne nous prennent pas d’argent, mais nous disent quelque chose de bon pour notre propre sécurité! "

Quand la pratiquante l’a remercié, il a souri et a dit à son groupe : " Écoutez bien. Quoiqu’elle vous dise de faire, faîtes le. " Les jeunes gens ont démissionné des organisations de jeunesse du PCC.

La grippe aviaire à nouveau un sujet brûlant

La grippe aviaire a été un sujet brûlant pour les touristes de Shanghai. Quand les pratiquants ont mentionné aux touristes que la propagande du PCC avait rapporté deux cas de grippe aviaire, les touristes ont explosé : " Ce n’est pas vrai. Comment pouvons faire confiance à la télé ? Pourquoi Shanghai fermerait-il son marché aux volailles pour trois mois, simplement pour deux cas? Impossible! "


Après avoir discuté de cela avec les pratiquants, les touristes ont vu les cas de grippe aviaire comme un autre exemple de malheur apporté par le PCC. La tradition chinoise croit au fait d’accumuler de la vertu pour obtenir sécurité et chance, et la persécution du Falun Gong entraînera assurément une rétribution. Des bus complets de touristes de Shanghai ont démissionné du PCC afin de se tenir à distance de toute rétribution future visant le PCC.

Chinese Tourists in Europe Quit the CCP during the Off Season

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.