Des choses étonnantes que j'ai vécues après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa

Je n’ai aucune idée de combien de kilomètres j'ai parcourus, combien de documents j'ai distribués ou à combien de personnes j'ai parlé. Je sais juste que je suis plus heureuse chaque fois que je sors parler aux gens de la persécution.


J’étais une paysanne , âgée et analphabète. J'ai grandi dans la région la plus pauvre de la Chine, et n'ai jamais eu la chance d'aller à l'école.


Parce que mon père est mort quand j'avais 12 ans, j'ai dû travailler dur pour soutenir ma famille, en cultivant, en labourant les champs, et en tissant. Je peux maintenant lire les livres de Dafa et faire les trois choses fermement avec la protection du Maître.


Je suis capable de lire le Fa

Un pratiquant du nord est venu nous apprendre le Falun Gong en 1997. Quand j'ai ouvert le livre pour la première fois, j'ai pleuré tristement parce que j'étais analphabète et ne pouvais pas lire comme tout le monde. Je me suis agenouillée et j'ai dit : "Maître! Je ne peux pas lire le livre! S'il vous plaît aidez-moi! "


Le pratiquant A est venu et ‘a dit: "Vous pouvez venir chez moi à partir de maintenant, et nous pourrons étudier la Loi ensemble! Vous pouvez suivre pendant que je lis. "Nous avons étudié le Fa ensemble de cette façon pendant plus d'un an.


À l'époque, j'avais 61 ans.


En 1999, j'ai pu lire le Zhuan Falun par moi-même. Quand j'ai lu 12 pages toute seule pour la première fois, j'étais tellement excitée que j'ai pleuré.


J'ai dit dans mon cœur: "Maître! Cela ne suffit pas! D'autres peuvent lire le livre en entier alors que je ne peux lire que 12 pages. S'il vous plaît aidez-moi! "Le lendemain, j'ai été capable de lire plus de 20 pages, et ça a progressivement augmenté à 30 pages.


Six mois plus tard, je pouvais lire une leçon, puis cinq leçons etc. La grande bienveillance de Maître m'a aidée, moi une vieille villageoise analphabète, à lire tous les livres de Fa avec aisance et grâce. Ne voulant pas perdre mon temps, j’ai saisi toutes les occasions pour lire le Fa. Je sens que je suis la femme la plus heureuse au monde.

Immobiliser un agent de police avec l'émission des pensées droites

Alors que je copiais des documents de clarification de la vérité dans une boutique le 12 avril avec un autre pratiquant, le propriétaire nous a dénoncés à la police. Un policier est venu chez moi et a dit: " Je sais tout ce que vous avez fait dans le magasin." J'ai dit: " Connaître la vérité sera bénéfique pour l'humanité. Mais le PCC persécute Dafa ! Nous devons clarifier la vérité afin que chacun sache que le Falun Dafa est bon ".


Alors que la police foullait ma maison,j’ai émis des pensées droites: " Ne laissez pas ces
mauvaises peronnes trouver un seul morceau de papier avec les faits au sujet du Falun Gong." Ils ont seulement pris le répertoire téléphonique de ma belle-fille. Ils n'ont rien trouvé d'autre, car j'avais déjà distribué tous les documents.


Néanmoins, j'ai quand même été emmenée au poste de police.


Le chef de la police n'a pas abandonné et m'a demandé: Qui t’as donné loriginal du document?" J'ai répondu: "Si je vous disais que vous me l’avez donné, l’admettrez vous?" Je me suis dit : "je ne ferai jamais honte au Fa et au Maître. Je ne trahirai pas non plus un compagnon de pratique.


"Le chef a essayé de me convaincre que je serais libérée bientôt si je donnais les autres pratiquants. J'ai alors émis de nouveau des pensées droites :" Faites que ces policiers restent tranquilles. " Les quatre ou cinq policiers ont alors commencé à dormir si profondément qu’ils bavaient. Aux alentours de 15h00, je suis rentrée à la maison avec mon fils.

Le Maître a souffert pour moi

J’ai été heurtée par une moto en 2006, alors que je clarifiais la vérité à Kunming. J'ai entendu un bruit comme un couteau tranchant un navet.


Quand j'ai ouvert les yeux, j'ai été surprise de voir que j'étais toujours en vie et ne ressentais aucune douleur. Je savais que le Maître endurait toutes les épreuves pour moi et qu’une dette que je devais avait été remboursée.


Le jeune conducteur était tellement bouleversé que j'ai dû le réconforter: "Jeune homme, calmez-vous ! Parce que je pratique le Falun Dafa, je ne vais pas vous demander de l'argent. Mon Maître m'a enseignée à être une bonne personne en suivant les principes de Vérité-Bonté-Tolérance. Ne vous inquiétez pas! Falun Dafa est vraiment extraordinaire. Si vous aviez heurté quelqu'un d'autre aujourd'hui, les choses seraient totalement différentes. Mon Maître m'a sauvée! Si vous croyez en Falun Dafa, vous serez bénis. Jeune homme, s'il vous plaît croyez que Falun Dafa est bon ».


Je lui ai alors donné une amulette de Falun Dafa et l'ai encouragé à réciter "Falun Dafa est bon!" Il a dit, "D’accord! D’accord ! Je crois en Falun Dafa ".


Quand je clarifiais la vérité en 2003, ma petite-fille a été heurtée par une voiture, mais elle n'a pas été blessée. Je savais que c'était parce que le Maître l'avait protégée.


Je clarifie la vérité depuis 2000, jour après jour, par tous les temps. Je n'ai aucune idée du nombre de brochures et de dépliants que j'ai distribués , combien de personnes j'ai sauvées, ou combien de kilomètrs j'ai marché. Mais je sais que je suis heureuse chaque fois que je sors pour clarifier la vérité. A l'avenir, je vais me cultiver plus diligemment et je ne vais pas laisser tomber le Maître.

Version anglaise :
Amazing Things I've Experienced after I Began Practicing Falun Dafa

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.