Wei Yanjun contraint à la vie de sans domicile après quatre ans d’incarcération dans l’isolement


Résumé des principaux faits de la persécution :

Nom : Wei Yanjun (魏延军)
Genre : masculin
Âge : 39 ans
Adresse : ville de Taian, province duShandong
Profession : Employé à l’usine des Télécom n°3 de la ville de Taian
Date de la dernière arrestation : 11 octobre 2009
Dernier lieu de détention : prison de Yaian (泰安监狱)
Ville :Taian
Province :Shandong
Persécution subie : Détention, extorsion, interrogatoire sous la torture, chaise de fer, affamé, privation de sommeil, procès illégal, condamnation illégale, emprisonnement, lavage de cerveau, forcé à s'asseoir sur un petit banc pendant une longue période de temps, coups brutaux, frappé au visage, et incarcération dans l'isolement


M. Wei Yanjun de Taian dans la province du Shandong, a été arrêté en octobre 2009 et condamné à une peine de prison de quatre ans. Il a été détenu dans une cellule d'isolement à la prison de Taian où il a subi les insultes, les coups et autres types de torture. M. Wei a été libéré de prison cette année. Il avait toutes sortes de blessures et est devenu un sans-abri parce que sa famille avait été brisée.

M. Wei travaillait à l’Usine des Télécom N°3 de la ville de Taian. En juillet 1994, il a assisté aux conférences données par Maître Li Hongzhi, le fondateur du Falun Gong, à Jinan. Après avoir compris la véritable signification de la vie, il est devenu une bonne personne et a vécu selon les principes d'Authenticité-Compassion-Tolérance.


Un pratiquant de Falun Gong déterminé torturé

Après que le Parti communiste chinois (PCC) a interdit le Falun Gong et commencé la persécution de la pratique en juillet 1999, M. Wei est resté un pratiquant déterminé. Il est allé à Pékin faire appel pour le droit de pratiquer le Falun Gong. En janvier 2001 il a été arrêté par la police de Pékin, détenu par la police de la ville de Taian et s’est vu extorquer 5000 yuans. Il est devenu un sans-abri en septembre 2001 pour éviter d'être emmené dans un centre de lavage de cerveau.

M. Wei a été arrêté à son domicile en location le 11 octobre 2009, par le capitaine Zhang Guangfeng, le vice-capitaine Qi Xin de la division de la sécurité intérieure du département de police du district de Taishan, et des agents du poste de police de Dongguan.


La police l'a interrogé sous la torture. Les agents Zhang Guangfeng, Qi Xin, et d'autres l’ont menotté à une chaise de fer et l'ont privé de nourriture et de sommeil.


Le policier Bi Xin et d'autres du " Bureau 610 " du district de Taishan ont menacé sa famille et les ont empêchés d’embaucher un avocat. Le 16 mars 2010, les agents du bureau 610 du district de Taishan, le Parquet du district de Taishan, et le tribunal de district de Taishan lui ont intenté un procès. Il a été condamné à quatre ans de prison le 24 mars et transféré à la prison de Taian Division No. 5 (aujourd’hui Division No. 1) le 13 avril.

Il a refusé d'être "transformé", alors le superviseur Liu Xinrong et l’instructeur Gao Lingshan de la division N° 5 l’ont surveillé 24H sur 24H. Il a été détenu dans l'équipe de gestion n° 7, l'une des plus mauvaises zones de la prison. Il a été affecté à un groupe connu pour être impliqué dans la "transformation" forcée des pratiquants de Falun Gong. Le chef d'équipe de ce groupe, Yu Zhijun était tres corrompu. Les membres de l'équipe comprenaient Zhao Yupei, coupable d’agression; un trafiquant de drogue du Shanhui et l’escroc Feng Dongjun. Ils le surveillaient à tour de rôle, le forçaient à regarder des vidéos calomniant le Falun Gong tous les jours, à s'asseoir sur un petit tabouret pendant de longues heures, et le privaient de sommeil.

En raison de l’assise à long terme, les fesses de M. Wei se sont infectées, ses sous-vêtements étaient tachés de sang, sa tension artérielle a augmenté à plus de 160, et il était à peine conscient.

Il a ensuite été transféré à l'équipe de gestion n ° 9 où la torture a continué. L’instructeur Gao Lingshan de la Division n ° 1 a déclaré : "Yu doit être "transformé".« Il a également ordonné à l’escroc Zhang Qingshu, au meurtrier Wang Yibing, à Zhao Yupei, Yu, et d'autres, "Je veux voir des résultats. Peu importe comment vous vous y prenez".

Ces prisonniers l’ont battu à coups de pied, giflé, lui ont craché au visage, et lui ont fourré des chiffons sales dans la bouche. Ils étaient sans pitié.

M. Wei a été maintenu dans l'isolement, surveillé par de trois à sept criminels, empêché de parler avec quiconque et ne pouvait pas regarder quelqu’un dans les yeux S'il allait aux toilettes ou à l'hôpital, il était surveillé par deux ou trois criminels. Il a été régulièrement violenté et intimidé.

L'épouse de M. Wei ne pouvant plus supporter la pression, a pris leur enfant et a divorcé. Il n'avait plus nulle part où aller quand il a été libéré et est devenu un sans-abri.

Ceux impliqués dans la persécution M. Wei :

Du département de police du district de Taishan:

Qi Jinghui, ancien directeur
Zhang Jun, ancien directeur adjoint
Zhang Guangfeng, ancien capitaine de la division de la sécurité intérieure
Qi Xin, capitaine de la division de la sécurité intérieure
Shen Dayong, de la police

De la prison de Taian
Liu Xinrong, ancien directeur de la Division No. 5
Gao Lingshan, ancien instructeur de la Division No. 5
Zhu Xuhu, superviseur de la Division No. 1
Lu Wenfeng, instructeur de la Division No. 1
Liu Zengzhong, instructeur adjoint de la Division No. 1
Zhao Yong, police de la division n ° 1, a mené la persécution de transformation

Version anglaise
Wei Yanjun Forced Into Homelessness after Four Years in An Isolated Prison Cell

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.