Allemagne : Les habitants de Ratisbonne s’opposent à la persécution

Les pratiquants de Falun Gong locaux ont tenu une campagne de pétition près de la cathédrale de Ratisbonne, une célèbre attraction touristiques dans le Sud de l’Allemagne, afin d’informer plus de gens à propos de la persécution du Parti communiste chinois(PCC) à l’encontre du Falun Gong et aider à mettre fin au prélèvement forcé d'organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant en Chine.


L'activité a eu lieu le week-end du 23 et 24novembre, 2013.


Les touristes apprennent les faits et signent la pétition s’opposant à la persécution


Soutien de la population locale

Une femme a immédiatement signé la pétition après avoir lu le panneau d'affichage. Elle a dit : "Je n'avais jamais signé une pétition dans la rue jusque-là, mais je l'ai fait aujourd'hui parce que je vous crois. "

Un couple de personnes âgées s’est arrêté après leur visite de la cathédrale. L'homme a sorti un peu d'argent pour le remettre à un pratiquant. Ce dernier lui a expliqué: "Nous ne collectons pas de fonds, mais si vous pouvez signer la pétition pour nous soutenir, ce sera plus important qu'un don. Nous recueillons des signatures pour aider à arrêter la persécution. " L'homme a lu attentivement la pétition, puis a signé. Il a demandé à son épouse de signer aussi.

Il a dit au pratiquant: "Je suis désolé, je vous ai mal compris tout à l’heure. Il fait très froid, j'espère que nos signatures sont utiles, et nous vous souhaitons de réussir."

Chacun remerciait sincèrement les pratiquants après avoir signé la pétition, reconnaissants pour l'information et pour la possibilité d'aider à arrêter la persécution.


Des voix de soutien d’un peu partout

Des touristes de divers endroits visitant la cathédrale se sont arrêtés pour signer la pétition. Une femme de Landshut, en Bavière, qui travaille à l'office de tourisme de Landshut, a signé la pétition et demandé des matériaux pour l’office. Elle a dit qu'elle espérait que la campagne de pétition puisse avoir lieu également à Landshut, et qu'elle serait très heureuse d’aider à l’organiser.

Deux femmes de Munich, en Allemagne, étaient heureuses de voir les pratiquants de Falun Gong à Ratisbonne. Elles ont mentionné avoir appris les exercices du Falun Gong à Munich et savoir combien la pratique était bonne.

Elles n’arrivaient pas à imaginer ce qui se passait en Chine, et ne pouvaient pas comprendre comment ces crimes inhumains pouvaient encore avoir lieu, comment de bonnes personnes pouvaient être persécutées, et pourquoi la persécution continuait. Elles ont pris la pétition et déclaré : "Nous devons signer. Nous espérons que la persécution prendra fin dès que possible".

Un touriste italien n’a pas immédiatement compris ce que faisaient les pratiquants en raison de la barrière de la langue. Examinant les panneaux d'affichage et la pétition, il a commencé à comprendre et a signé la pétition. Dans la colonne réservée au pays, il a écrit un grand "I", l'abréviation pour "Italie" Il a fait un geste : "Tout ceux qui ont signé sont tous allemands, je suis le seul italien. "Il a fièrement levé ses deux pouces.

Des chinois décident de quitter le PCC et ses affiliations après avoir appris les faits

Trois touristes en provenance de Chine ont vu le kiosque d'information après avoir observé une messe à la cathédrale. Un pratiquant s'est approché d'eux, sachant qu'ils étaient là pour un échange d'expérience de travail à court terme. Ils ont dit qu'ils étaient au courant de la persécution du Falun Gong par internet. L'un d'eux a dit: "Le PCC peut être aussi corrompu qu’il le veut, et nous tous, chinois pouvons les réprimander, mais que pouvons-nous faire? Nous n'avons même pas de fusils."

Le pratiquant a expliqué : "Je ne vous demande pas de prendre les armes, mais de vraiment apprendre les faits. Le PCC a commis tant de mauvaises actions, tué tant de personnes innocentes, et a fait de la Chine un endroit dans lequel on ne peut plus vivre. Tout ce que les chinois mangent, boivent, portent, utilisent, et même respirent est toxique. Combien de temps cela peut-il durer? On récolte ce qu’on sème, les cieux puniront le PCC tôt ou tard. Ceux qui n'ont pas quitté le Parti communiste, la Ligue de la jeunesse, et les Jeunes Pionniers seront leurs boucs émissaires. Je vous conseille de quitter le Parti et ses affiliations pour assurer votre propre sécurité".

Deux d'entre eux ont immédiatement accepté de quitter le PCC en utilisant des pseudonymes. Un autre a demandé une copie des Neuf commentaires sur le Parti communiste et a dit qu'il allait revenir.

Version anglaise
Germany: The People of Regensburg Are Against the Persecution

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.