Compagnons de pratique, que puis-je faire pour vous ?

L'été dernier j’ai lu le partage d’un compagnon de pratique à propos d’une arrestation locale illégale, j’ai été très touchée. Durant toutes ces années, je suis restée souvent isolée avec un minimum de discussions et d’interactions avec les pratiquants locaux et je n’avais qu’une vague conscience du corps entier des pratiquants. Après avoir lu l’article, j’étais profondément bouleversée et émue par le cœur sincère de l’auteur, prenant la responsabilité et défendant le corps entier ainsi que Dafa. En réflêchissant à mon propre état de cultivation, j’ai réalisé que, chaque jour en dehors de mon travail, j’étais occupée à lire le Fa, pratiquer les exercices, fabriquer des documents, clarifier la vérité et écrire des articles. Cependant, je m’étais en réalité très rarement considérée comme une particule de Dafa, ou demandée ce que je pouvais faire pour le corps entier.


Une fois que cet article a finalement été publié après pas mal de péripéties et de corrections, j’ai développé une nouvelle compréhension s’agissant du concept de corps entier. Je remercie mes compagnons de pratique ! Dès lors lorsque j’ai lu le Zhuan Falun, j’ai eu une nouvelle réalisation et compréhension des mots du Maître "… de progresser ensemble… et s’élever ensemble". Par la suite, j’ai lu plusieurs articles de partages d’expériences de compagnons de pratique sur le fait de progresser comme un seul corps. J’ai réalisé que je devais me fondre dans le courant de la validation de la Loi du corps entier des disciples de Dafa de notre région. Je devais commencer par changer mes notions. Pourquoi avais-je besoin de trouver des pratiquants avec lesquels je pouvais " m’entendre" pour étudier le Fa ? Etait-ce là l’attachement à l’intérêt personnel ? Une fois que j’ai éclairci le problème, j’ai décidé de prendre l’initiative de participer à un groupe d’étude du Fa chez un pratiquant, et j’ai commencé à fabriquer les documents nécessaires plus régulièrement afin qu’il y ait suffisamment de documents de clarification de la vérité chaque semaine pour sauver les êtres.


En repensant à mon état précédant au sein du groupe d’étude du Fa, j’étais toujours passivement entraînée par le nombre de pratiquants présents. Cependant, cette fois, mon état d’esprit avait changé et mon niveau d’étude du Fa progressait également. Outre l’étude du Fa chez un des pratiquants, je me suis aussi mise à étudier le Fa avec un nouveau groupe. Ainsi j’ai senti que mon champ de vision et mon cœur s’élargissaient, que ma capacité s’agrandissait. Aussi, chaque fois que j’étudiais le Fa, et communiquais avec d’autres pratiquants, je me sentais tout à coup éclairée. À travers les conversations avec les compagnons de pratique, mes attachements à l’ego, à l’absorption, à l’esprit de parade, la luxure et la jalousie étaient tous exposés. Je savais qu’en étant exposés, ils étaient aussi en train d'être éliminés.


Dans le passé, lorsque j’étais dans mon petit cercle, j’avais l’impression de bien faire sous tous les aspects, surtout pour clarifier la vérité. Je sortais tous les jours pour distribuer des documents de clarification et clarifier la vérité face à face. Au fil du temps, mon expérience grandissait, et l’impact était tout-à-fait bon. Inconsciemment, j’étais de plus en plus absorbée, même au point de penser complaisamment : " Je fais les choses vraiment bien." Parmi les jeunes pratiquants combien sont aussi solides que moi ? "


Quand je prenais ma plume pour écrire des articles afin de valider le Fa, parfois les compagnons de pratique les lisaient et suggéraient différents points de vues. Cependant, je ne prenais jamais leurs remarques à coeur et j’étais souvent en désaccord avec eux continuant à écrire avec ma propre façon de penser. Quand je voyais d’autres compagnons de pratique aider à organiser des articles de partage d’expériences assez longs, je me disais en moi-même : " Pourvu qu’on ne me demande pas d’aider à mettre en forme ce genre d’articles ; ce serait pour moi une telle perte de temps ! "


Toutefois, à présent, quand je vois des compagnons de pratique occupés ; je pense souvent : "Compagnons de pratique, que puis-je faire pour vous ? " Au cours de ces deux dernières années de persécution à grande échelle, beaucoup de coordinateurs expérimentés ont été illégalement arrêtés. Je me disais : " Qui s’occupera des tâches qu’ils endossaient avant ? "Mon humeur s’assombrissait surtout en pensant à ces pratiquants expérimentés qui étaient persécutés. J’étais déterminée à abandonner ma tendance à me reposer sur les pratiquants expérimentés ; j'ai alors décidé d’acquérir les compétences requises, si bien que j’ai pu m’améliorer et prendre des responsabilités liées aux ordinateurs et à d’autres compétences professionnelles. Ainsi j’ai aidé les anciens pratiquants de mon entourage à résoudre des problèmes pratiques de sorte que d’autres pratiquants expérimentés puissent avoir d’avantage de temps pour étudier le Fa et bien cultiver.


Un jour, alors que nous étions chez un pratiquant, une d’entre nous avait une expression très peinée durant la conversation. Il s’est avéré qu’un pratiquant qui était coordinateur avait laissé chez elle une boîte avec des 'Neuf Commentaires sur le Parti Communiste' et d’autres documents de clarification avant de quitter la ville. J’ai ressenti la pression qu’ils avaient sur eux, si bien que j’ai décidé d’emmener chez moi des exemplaires des " Neuf Commentaires" . Cependant, quand nous avons ouvert la boîte, nous nous sommes aperçus que les journaux de clarification étaient périmés et que les "Neuf Commentaires " étaient mal imprimés. C’était comme si l’encre faisait défaut pour l’impression de certains chapitres ; les mots étaient à peine lisibles et les caractères irréguliers. Un pratiquant, qui avait l’habitude d’imprimer les livres les a parcourus et a dit que la qualité était insuffisante et il a remis les livres dans la boîte. Après avoir à maintes reprises vérifié et parcouru les livres, je me suis dit qu’après tout, les 'Neuf Commentaires sur le parti Communiste' étaient correctement imprimés. La plupart des chapitres étaient bien imprimés. Et les couvertures étaient empaquetées avec délicatesse, alors, j’en ai emmené vingt à la maison. J’ai aussi emmené les documents de clarification périmés. Je les ai méticuleusement triés et les ai insérés dans les exemplaires des "Neuf Commentaires sur le Parti Communiste " ainsi que dans les brochures. J’ai pris le temps de les distribuer aux êtres prédestinés. Je mettais un exemplaire des "Neuf Commentaires sur le Parti Communiste " dans mon sac chaque jour avant de partir. En marchant dans la rue, je demandais aux gens : " Bonjour, avez lu les 'Neuf commentaires sur le Parti Communiste ?' En les distribuant, je sentais toujours que les gens aspiraient à connaître la vérité. J’eus vite fait de distribuer les vingt exemplaires des 'Neuf commentaires sur le Parti Communiste.'


Parfois, quand les membres de ma famille, qui sont aussi des pratiquants rapportaient d’autres articles de partage d’expériences de pratiquants, j’aidais à les éditer et à les mettre en forme. Certains pratiquants vivant à proximité étaient experts en rédaction, alors, je leur envoyais les liens du site Minghui des partages d’expériences que j’avais lus afin que nous puissions apprendre d’eux ensemble. Quand les articles de compagnons de pratique étaient publiés, j’étais vraiment heureuse pour l’élévation de leur cultivation. L’appel aux articles pour la Dixième Conférence de Partage d’expériences de la cultivation des disciples de Dafa de Chine continentale a commencé. Je suis allée trouver le pratiquant responsable de mettre en forme les articles de ma région et me suis de moi-même proposée pour aider.


Dans l’ Enseignement de Fa à la Conférence de Fa dans la grande région de New York 2013, Maître dit :

Les Chinois eux-mêmes le savent maintenant, il suffit que des Chinois soient ensemble, ils se disputent peu importe où ils sont ; les gens de beaucoup d’autres nations se demandent pourquoi les Chinois ne sont-ils pas « solidaires « ? En fait, il y a une raison très profonde à cela. Les forces anciennes veulent précisément semer le chaos, elles veulent précisément semer le chaos à ce niveau. Dans un tel chaos, elles veulent voir comment vous cultivez. Vous venez de hauts niveaux, vous représentez beaucoup de vies, votre rang du Fruit sera très grand lors de la plénitude parfaite, c’est pourquoi elles veulent que la Chine soit dans un tel chaos. Nous ne reconnaissons que ceux qui réussissent la cultivation dans un tel environnement, ceux qui ne réussissent pas, c’est à cause de leur trop mauvaise tenue morale. Nous ne reconnaissons que ceux qui réussissent la cultivation dans un environnement aussi pervers .


Dans le passé, étant donné que nous sommes tous disciples de Dafa, je me demandais pourquoi il y avait autant de barrières et de malentendus entre les pratiquants locaux. Dernièrement, après avoir étudié le Fa du Maître, j’ai eu une nouvelle compréhension. Ce sont les forces anciennes qui ont créé ces barrières entre les pratiquants pour éviter que les disciples de Dafa ne forment un corps entier indestructible. Cependant, tant que nous disciples de Dafa avons la pensée droite, de "nous améliorer ensemble et de nous élever ensemble " tant que ne reconnaissons pas les barrières que les forces anciennes ont érigées entre les pratiquants, tant que nous nions les arrangements des forces anciennes, nous ne les laisserons pas exploiter nos failles. C’est quelque chose qu’il ne faut pas se contenter de dire ; il est crucial d’avoir la mentalité du corps d'ensemble, d’être pleinement conscient que les pratiquants forment un seul corps et que c’est uniquement à travers l’élévation collective du seul corps que l’on peut s’élever plus rapidement et jouer un plus grand rôle dans la validation du Fa. À travers le processus de coopérer en tant que corps uni, nous pouvons constamment nous améliorer, nous élever et aider nos compagnons de pratique afin de progresser pas à pas sur le chemin de la validation de Fa avec plus de détermination et de puissance.


Version anglaise
Fellow Practitioner, What Can I Do for You?

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.