La légende de la Coiffe Phœnix

Coiffe Phœnix des Bai de Dali (Aimable autorisation de Carolyn Leigh)

La coiffe Phœnix, un élément important de l’habillement traditionnel de l’ethnie Bai, est très populaire auprès des jeunes filles des régions de Eryuan et Dengchuan dans la préfecture autonome bai de Dali. Si les femmes de cette ethnie sont reconnues pour leurs talents en broderie, les gens admirent particulièrement la beauté de la coiffe Phœnix.


Selon la légende, le Phœnix, Roi des oiseaux, a fait don de ce chapeau à deux jolies sœurs de l’ethnie Bai pour célébrer de fructueuses récoltes.


La sœur aînée, portant une coiffe phœnix dorée, fut attrapée par un roi cruel et jaloux et mourut dans son palais. Pour venger sa mort, la sœur cadette, qui portait une coiffe phœnix argent, se glissa dans le palais et empoisonna le roi. Depuis, la coiffe phœnix s’est transmise de génération en génération en mémoire de ces sœurs héroïques.


Ce chapeau a la forme d’un phœnix. Il est cousu avec deux morceaux de tissus en forme de queue de poisson. Le bord arrière est long de 5cm, légèrement arrondi vers le haut en forme de queue, tandis que l‘avant est brodé par un motif de fleurs, décoré par des bijoux de jade et de la soie multicolore.


Coiffe phénix des bai de Dali (Ynnmuseum.com)

Traduit de l'anglais :
The Legend of the Phoenix Hat, Dali Bai Traditional Chinese Clothing

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.