Toronto : Les pratiquants de Falun Gong organisent un rassemblement et une marche, des élus montrent leur soutien

Plus de 1.000 pratiquants et sympathisants de Falun Gong se sont retrouvés devant le Metro Hall de Toronto, Canada, le 26 août 2013 pour un rassemblement et une marche afin de sensibiliser les esprits aux atrocités perpétrées aujourd'hui en Chine. Un certain nombre d'élus ont assisté à l'événement, tandis que d'autres ont envoyé des lettres de soutien. Ils ont dénoncé la violence du Parti communiste chinois (PCC), en insistant spécialement sur la fin du crime contre l'humanité de prélèvement forcé d'organes.

Pratiquer les exercices du Falun Gong avant le rassemblement

L'ancien sénateur canadien Con Di Nino (au centre), Judy Sgro, députée du Parti libéral du Canada (2e à partir de la droite), Jane McKenna, députée provincial de l'Ontario (2e depuis la gauche), Todd Ross, candidat député de Toronto Centre (1er à partir de la droite) et M. Li Xun (1er à partir de la gauche), président de l'Association Falun Dafa du Canada, ont participé au rassemblement et à une photo de groupe.

Ancien sénateur : "Nous serons là avec vous aussi longtemps qu’il le faudra pour gagner la bataille ! "

L'ancien sénateur canadien, président des Amis parlementaires du Falun Gong, Con Di Nino a déclaré que de nombreux parlementaires à Ottawa et dans les provinces soutiennent le Falun Gong. Ce que les pratiquants font est "absolument une responsabilité fondamentale de tous et de chacun d'entre nous, si nous voulons être considérés comme faisant partie de la race humaine. Ceux qui ne supportent pas les principes fondamentaux de la justice, les principes fondamentaux de la liberté ne sont pas de la race humaine. "

Il a souligné : "Nous devons nous rappeler sur une base régulière, qu'il y a trop de gens dans le monde qui n'ont pas ce que nous prenons pour acquis, à savoir la capacité d’exercer les droits fondamentaux de religion, de liberté d'expression, être en mesure d'exprimer votre opinion sans craindre d'être mis en prison, ou pire. "


M. Di Nino a remercié les pratiquants de Falun Gong pour tout ce qu'ils ont fait pour promouvoir les droits de l’homme et les valeurs humaines. Il a dit : " Nous devons continuer à nous lever ensemble, nous devons continuer à faire entendre nos voix dans cette ville, dans cette province et à travers le monde entier, qu'il y a des gens qui sont prêts à défendre les droits de l'homme et la liberté. "


Il a conclu : " Nous serons là avec vous aussi longtemps qu’il le faudra pour gagner la bataille."


Une députée : Le monde a besoin de Authenticité-Bienveillance-Tolérance

" Nous devons continuer le combat ensemble ", a déclaré Judy Sgro, députée libérale : " Nous avons, depuis quelques années, uni nos forces pour exiger que la Chine [Parti communiste chinois] arrête le prélèvement d'organes, l'une des pratiques les plus déplorables à se produire en Chine. "


Elle a dit : "C'est ce pourquoi nous devons nous battre dans le monde entier. " Elle a déclaré que la cible principale du prélèvement forcé d'organes sont les pratiquants de Falun Gong, et c’est l'un des problèmes les plus immédiats et urgents à résoudre.

La députée Sgro a appelé à poursuivre les efforts pour trouver de l'aide à travers la collecte de signatures pour mettre fin à la persécution. Elle a dit que la persécution tente de détruire l’authenticité, la bienveillance et la tolérance dont elle sent que le monde entier a besoin et que le monde serait un meilleur endroit si davantage de gens les suivaient.


Jane McKenna, députée provinciale de l’Ontario, a déclaré au nom du chef de son Parti Tim Hudak que le rassemblement"envoie un message fort à travers le pays que chacun ici aujourd'hui soutient la paix, la compassion et la tolérance. Nous croyons en la justice et aux droits de l’homme et nous sommes contre la persécution des personnes sur la base de leurs croyances. Ici en Ontario, les pratiquants de Falun Dafa ont grandement contribué à notre communauté."


Todd Ross, candidat député pour Toronto Centre a applaudi les pratiquants de Falun Gong pour le travail qu'ils ont fait au cours des 14 dernières années pour avoir inspiré les gens à travers le monde avec leur foi inébranlable en Falun Dafa. Il a dit : " Falun Dafa est bon ! "


M. Ross a déclaré : " Je souhaite que voyons bientôt la fin de cette [persécution], et des gens dans le monde entier reconnaître que " Falun Dafa est bon."

Les gens signent la pétition pour demander la fin de la persécution

Marie et son mari en provenance du Mexique étaient en vacances à Toronto. Ils sont restés longtemps à regarder les pratiquants effectuer les paisibles exercices. Le mari a dit avoir ressenti une énergie très forte lors de l'événement. Quand ils ont appris que les pratiquants de cette pratique étaient soumis au prélèvement forcé d'organes de leur vivant, ils ont été choqués et ont signé la pétition pour demander la fin de la persécution brutale.


Julie de Regina, Canada a également été impressionnée par la scène paisible. Elle a pris des photos et a écouté un pratiquant lui parler du Falun Gong et de la persécution. Elle aussi signé la pétition et a exprimé son indignation face à de telles atrocités.

Un frère et une soeur de la ville de Shenyang, Chine ont dit que certains de leurs voisins de la Chine sont des pratiquants de Falun Gong, mais qu’ils n'avaient aucune idée pourquoi la pratique était interdite en Chine. Maintenant, après avoir voyagé à l'étranger, ils ont appris la situation réelle. Après avoir appris que « l'incident d'auto-immolation sur la place Tiananmen » était une imposture orchestré par le régime chinois pour diffamer le Falun Gong, ils ont été très bouleversés et ont dit qu'ils allaient avertir d’autres personnes en Chine de ne pas se laisser tromper par les mensonges du régime.

Ils ont non seulement annoncé leur démission du PCC et de ses organisations affiliées, mais aussi signé la pétition pour demander la fin de la persécution du Falun Gong.

Grande marche

La marche du Falun Gong affiche la beauté de la pratique avec la musique et les costumes, ainsi que la brutalité de la persécution en Chine avec les banderoles et des reconstitutions de torture.

Dans l'après-midi, le grand et impressionnant défilé a parcouru le centre d’affaires de Toronto et le Chinatown, attirant l'attention de nombreux spectateurs alignés des deux côtés. Beaucoup ont accepté des dépliants et signé une pétition pour arrêter la persécution.


Mme Guo a immigré au Canada en provenance d'Asie du Sud-Est. Elle et ses trois filles sont venues pour regarder le défilé. Sa fille aînée a dit : "Je comprends le message sur les banderoles et je suis consciente qu'il y a une persécution tragique qui se passe en Chine. J'espère que cette tragédie va s'arrêter."


M. Kim est un Coréen qui a immigré au Canada il ya 13 ans. Il a vu le défilé des pratiquants de Flaun Gong plusieurs fois à Toronto et il les soutient pour la sauvegarde de leurs droits.


M. Kim a appris au sujet de la persécution du Falun Gong par des nouvelles en ligne et il pense que les auteurs doivent être punis. Il était indigné quand il parlait des pratiquants dont on prélève les organes alors qu'ils sont encore vivants.


" Le régime doit cesser de tuer. Toute personne a le droit de croire. Ils devraient présenter des excuses aux pratiquants de Falun Gong et à leurs familles ", a déclaré M. Kim.


Jenifer et ses amis étaient en vacances à Toronto avec leurs enfants. Elle a été impressionnée par la beauté du défilé. Quand elle a appris que des milliers de pratiquants de Falun Gong ont été tués en raison de la persécution en Chine, elle a exprimé sa sympathie. Elle a demandé un dépliant et promis de s'informer davantage au sujet de la persécution du Falun Gong.


Version anglaise
Toronto: Falun Gong Practitioners Hold a Rally and March, Elected Officials Show Support


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.