Londres- Une manifestation pacifique à Trafalgar Square touche les cœurs

Les pratiquants de Falun Gong du Royaume Uni se sont rassemblés à Trafalfar Square, célèbre attraction touristique en plein cœur de Londres, le 24 août 2013, pour dénoncer les crimes contre l'humanité du Parti communiste chinois (PCC). Ils ont aussi tenu une campagne de signatures, appelant à mettre fin à la pratique de prélèvement d'organes à vif du régime sur les prisonniers de conscience, en majorité des pratiquants de Falun Gong.,

Démonstration des exercices à Trafalgare Square

S'informer des faits


De nombreux passants étaient choqués d'apprendre que le PCC a grassement profité pendant plus de 14 ans de la pratique illégale et immorale de prélèvement forcé d'organes en Chine. La majorité d'entre eux ont signé une pétition initiée par Docteurs contre le Prélèvement forcé d'Organes (DAFOH) laquelle appelle les Nations Unies à aider à faire cesser ces atrocités.


Tout au long de la journée il y a eu par moment des familles entières, des groupes de touristes et des amis qui sont signé la pétition.


Les passants signent la pétition appelant à mettre fin au prélèvement illégal d'organes en Chine


Les pratiquants ont installé trois grandes banderoles sur lesquelles il était écrit : « Le Falun Dafa est bon », « Le monde a besoin de Authenticité-Bienveillance-Tolérance » et « Veuillez aider à arrêter la persécution du Falun Gong », en anglais et en chinois. Ils ont également démontré les cinq exercices doux du Falun Gong.


Beaucoup de gens ont manifesté leur intérêt pour la pratique et se sont renseignés sur comment apprendre les exercices.


M. et Mme Kudi sont d'origine indienne et vivent dans une petite ville près de Birmingham. Ils se promenaient sur Trafalgar Square quand ils ont été attirés par le jaune éclatant des banderoles et les panneaux d'informations des pratiquants.


Ils ont dit qu'ils entendaient parler du Falun Gong et du prélèvement forcé d'organes par le régime chinois pour la première fois. Après avoir signé la pétition, tous deux avaient un large sourire sur le visage.

Ils ont tenu à dire avant de s'en aller que l'humanité ne devrait jamais permettre au prélèvement d'organes d’exister. Ils ont également dit qu'ils aimaient beaucoup la culture traditionnelle chinoise et qu'ils trouvaient les costumes d'exercice des pratiquants "extrêmement beaux."

M. Hassan, de Turquie, a signé la pétition après qu’un pratiquant lui ait parlé du Falun Gong. Il a dit qu'il était absolument opposé à la pratique des prélèvements d'organes sur des êtres vivants par le régime chinois.


Il a salué le calme et la tranquillité des exercices de Dafa et la détermination inébranlable des pratiquants pour mettre fin à la persécution du Falun Gong par le Parti. Il a dit qu'il estimait que ces crimes contre l'humanité doivent être largement dénoncés aux gens du monde entier.

Mme Chemette, d'origine africaine, se tenait là avec son petit ami, captivée par la musique et la gestuelle des exercice . Quand un pratiquant leur a dit que le Falun Gong était brutalement persécuté en Chine, son petit ami français a dit que c'était la première fois qu'il entendait parler du Falun Gong. Avant leur départ, ils ont tous deux signé la pétition.


Alicia et Tracy signent la pétition


Alors que plusieurs pratiquants faisaient la démonstration des exercices, Alicia et son amie Tracy ont commencé à lire les panneaux d'informations. Peu de temps après, elles ont signé la pétition.


Antonio du Brésil


Antonio, en visite à Londres et venant du Brésil, s'est arrêté pour lire l'affiche : "Falun Dafa se répand dans le monde."


Après que les pratiquants lui aient parlé de la persécution du Falun Gong en Chine, ils ont demandé s'il voulait signer la pétition de DAFOH. Antonio a dit qu'il aimerait d'abord parler à son épouse, Adriana, qui était à la maison au Brésil.

Utilisant l'écran de son téléphone, il a filmé les pratiquants clarifiant la vérité à Trafalgar Square et a diffusé la vidéo à son épouse, en temps réel.

Il a ensuite fait signe à un pratiquant et lui a demandé de parler à sa femme au sujet de la campagne de signatures de DAFOH.

Après que le pratiquant ait remis le téléphone à Antonio, il a dit quelques mots à Adriana, puis il a dit :" Ma femme m'a demandé de signer le formulaire de pétition en son nom, après que j’aurai ajouté ma signature sur le formulaire. "


L'épouse d'Antonio lui a demandé d'obtenir l’adresse du site internet du Falun Dafa, car elle voulait le visiter dès que possible. Sa conversation téléphonique avec le pratiquant l’a rendue très intéressée à en apprendre davantage sur la pratique.

Michael, un musicien de Londres, a immédiatement signé la pétition après avoir appris les atrocités dans lesquelles le régime chinois s'est engagé concernant le Falun Gong.

Il s’est exclamé : "C'est un crime dégoûtant contre l'humanité ! Je ferai tout ce qu'il faut pour éviter que ce genre de choses se reproduise. J'avais entendu parler de la persécution, mais jamais je n'aurais pu imaginer qu'une telle brutalité avait lieu en Chine. Je pensais que ce mal avait pris fin lorsque Hitler a été vaincu lors de la Seconde Guerre mondiale, il y a 70 ans ! "

Michael a félicité les pratiquants pour l'utilisation de leur temps et leurs ressources pour dénoncer les atrocités du Parti contre le Falun Gong.


Il a dit : " Les touristes de Trafalgar Square viennent du monde entier. C'est l'endroit parfait pour dénoncer le Parti communiste chinois. Ce n'est que lorsque les gens seront bien informés, qu’ils seront prêts à prendre des mesures. "

Mme Hudson est une psychologue qui vit dans la banlieue de Londres. En passant par Trafalgar Square, elle a vu les que les pratiquants effectuaient l'exercice de méditation sous la pluie.

Elle était si émue par l'expression paisible sur le visage des pratiquants qu'elle a pris une photo d'eux pour saisir le moment. Après une brève conversation avec les pratiquants, elle a signé la pétition.

Elle a été très claire au sujet de mépris total du Parti pour la vie humaine et les droits des citoyens chinois.

" D'un point de vue psychologique, je comprends pourquoi le Parti a peur du Falun Gong, " a-t-elle dit. " La méditation paisible est très utile pour dégager l'esprit, ce qui est exactement ce dont le régime a peur. Ils ont peur de perdre le contrôle sur l’esprit des gens, sur leurs pensées ! "

" Votre pratique spirituelle est incroyable ! Vous êtes ici, méditant tranquillement sous la pluie battante, en plein milieu de l'agitation de Trafalgar Square !"

Pendant des années, les pratiquants britanniques ont clarifié la vérité chaque week-end près de St. Martin-in-the-Fields, près de Trafalgar Square.


Ces derniers mois, ils se sont rassemblés régulièrement dans le Chinatown de Londres pour recueillir des signatures pour la pétition et encourager les habitants et les touristes chinois à démissionner du PCC et de ses organisations affiliées.

Version anglaise
London: Peaceful Protest Moves the Hearts of Passersby on Trafalgar Square (Photos)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.