Canada: L' Exposition internationale L'Art de Zhen, Shan, Ren retourne à Ottawa

L'Exposition internationale L'Art de Zhen, Shan, Ren, est retournée à Ottawa, Canada pour la deuxième fois cette année et présentée à l'Hôtel de ville du 27 au 29 mai 2013.


Kathy Gillis, une des artistes, a pris la parole à la cérémonie d'ouverture. Elle a déclaré qu'outre leurs antécédants dans l'art, les artistes partageaient en commun la pratique du Falun Gong.


“Nous voulons raconter aux gens les histoires du Falun Gong à travers des peintures pures et claires. En tant qu'artistes, nous devons abandonner notre égoïsme. Nous ne peignons pas pour nous-mêmes. Nous peignons pour les autres. Nous voulons leur faire savoir ce qui est arrivé. C'est pourquoi vous ne verrez pas de signatures géantes des artistes sur les peintures,” a-t-elle expliqué.


Elle a également remercié les pratiquants de Falun Gong du monde entier, qui ont aidé à organiser 800 expositions dans plus de 50 pays.


Kathy Gillis, une des artistes de l'exposition, prend la parole à la cérémonie d'ouverture

Le membre du parlement canadien Bruce Hyer était présent à l'ouverture de l'exposition et il a été très touché par les histoires que racontaient les peintures à propos des pratiquants de Falun Gong endurant la persécution en Chine. Il a déclaré que le Parti communiste chinois est la puissance la plus perverse du monde, et que ce qu'ils ont fait au peuple chinois, y compris aux pratiquants de Falun Gong , est vraiment horrible/


Bruce Hyer, membre du parlement canadien, à l'exposition

M. Hyer a déclaré que les gens peuvent clairement voir d'après les oeuvres à quel point la persécution est brutale. "Bien que ma croyance ne soit pas le Falun Gong, je les soutiens, car chacun a le droit de croire librement,” a-t-il dit.


M. Hyer est en accord avec le principe de Zhen-Shan-Ren (Authenticité-Bonté-Tolérance). Il a dit que l'art apporte l'espoir aux gens. Il est également d'avis que le gouvernement canadien ne devrait pas coopérer avec le gouvernement chinois si la démocratie et les droits humains ne sont pas mis en oeuvre en Chine. "Nous devrions essayer de changer la situation en Chine, lorsque les bonnes personnes sont persécutées,” a-t-il expliqué.


Ègalement présent à l'ouverture de l'exposition, M. Brian McAdam, expert internationalement renommé des questions chinoises et ancien diplomate candien, a fait l'éloge des oeuvres comme étant d'excellentes expressions des pratiquants de Falun Gong. “Bien qu'ils aient expérimenté une horrible persécution, ils ont gardé une solide croyance; Ils ont un courage incroyable" a-t-il dit .


Brian McAdam, un expert des questions chinoises, à l'exposition

M. McAdam a dit que les oeuvres évoquent différentes émotions, certaines paisibles, d'autres tristes. Il pense que l'exposition d'art aide à informer les gens à propos du Parti communiste chinois. “Les gens doivent savoir qu'il n'y a pas que des échanges commerciaux, des gratte-ciels et des voitures en Chine, il y a ausi une persécution perpétrée chaque jour,". Il exhorte les représentants politiques canadiens à s'informer sur les crimes du Parti. “David Matas a déclaré que le prélèvement d'organes est "une forme de mal encore jamais vue sur cette planète.' Voilà l'action du parti communiste. C'est la pire puissance politique de l'histoire,” a-t-il dit.


Haleigh McClenaghan, employée au gouvernement de la ville, a dit qu'elle avait vu des activités des pratiquants de Falun Gong à Manhattan, New-York, où elle se trouvait le 18 mai. C'est alors qu'elle a été informée de la persécution. Les oeuvres lui ont montré un côté du Falun Gong qu'elle ne connaissait pas, et elle a été touché par celles qui dépeignaient des histoires tristes de manière si belle.


De nombreux invités ont été touchés par les peintures et ont laissé commentaires de soutien et appréciations dans le livre d'or.


Canada: The Art of Zhen, Shan, Ren International Exhibition Returns to Ottawa


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.