Des membres du Parlement canadien célèbrent la Journée mondiale de Falun Dafa avec les pratiquants d'Ottawa

Le 8 mai, les pratiquants de Falun Gong d'Ottawa ont célébré le 21ème anniversaire de la transmission publique de Falun Dafa et la Journée mondiale de Falun Dafa devant Parliament Hill au Canada. Outre le Premier ministre et d'autres dirigeants qui ont envoyé des lettres de félicitations à l'événement, neuf membres du Parlement canadien sont venus assister à la célébration et ont fait des discours.


Célébration à Parliament Hill


Le député Scott Reid


Le député Scott Reid a déclaré dans son discours: “Cela fait vraiment longtemps que je suis au courant du problème de la persécution du Falun Gong Tous les candidats de tous les partis ont dit que nous soutenons les droits des pratiquants de Falun Dafa à pratiquer cette discipline pacifique, socialement utile et spirituellement bénéfique sans persécution.


“Et depuis ce jour-là, j'ai pu voir que les Membres de tous les partis sont restés déterminés en essayant de faire le peu que nous pouvons pour aider à apporter la liberté et mettre fin à la persécution en Chine.


"C'est très encourageant. La motion visant à faire sortir des prisons en Chine les pratiquants de Falun Gong qui ont des membres de leur famille au Canada a été adoptée à l'unanimité par chaque membre du Parlement. Cela donne une idée du genre de soutien qui existe.


"Treize ans de preuves que la pratique du Falun Dafa que ce soit en Chine ou ailleurs dans le monde, est un avantage social, ne représente aucune menace pour la sécurité, n’est tout simplement pas une menace, n'est pas un mouvement politique, que c’est un mouvement spirituel. Mais cela n'a pas pénétré chez ceux au sein du Parti communiste de la République populaire de Chine. C’est incroyable et extraordinairement mauvais. C'est, sans aucun doute une tâche énorme à leur actif."


M. Reid a dit être frappé par l’infini courage des pratiquants de Falun Gong "les pratiquants de Falun Gong en Chine qui ont peut-être été en prison et ont fait face pendant des années à une si terrible persécution jusqu'à et y compris être assassinéq pour cette pratique spirituelle -. Quel courage extraordinaire ils ont montré ! Quelle extraordinaire période de temps."


Enfin le député Reid a félicité les pratiquants et a dit: ”Je pense que le temps viendra et viendra bientôt où votre gouvernement, le gouvernement en Chine, va apprendre que c'est en fait une démonstration de la culture chinoise faite au monde entier – la meilleure façon dont elle puisse être démontrée au monde par tant de gens dans des endroits tels que le Canada et ceux qui sont en Chine incarnant Vérité, Bonté et Tolérance ".

Le député Stephen Woodworth

Le député Stephen Woodworth est le vice-président des Amis parlementaires du Falun Gong, il a déclaré: "Je suis ici impressionné et admiratif de votre dignité et votre persévérance face à l'adversité. Je me tiens ici et fais cause commune avec les principes de Falun Dafa : Vérité, Bonté et Tolérance.


"Ce sont eux qui nous donnent de la force, ce sont eux qui vous donnent de la force, et je suis très honoré d'être en votre présence aujourd'hui.


"En tant que député de Kitchener-Centre, je veux que vous sachiez que chaque fois qu'il est nécessaire d'élever la voix pour vous soutenir, je serai là.


"Mes félicitations pour ce grand rassemblement que vous tenez aujourd'hui et pour votre capacité à arranger un si beau temps, je vous encourage à continuer à persister, parce que comme Gandhi l’a dit : des tyrans et des assassins apparaîtront toujours, mais pensez-y: ils passeront. Chacun d'eux passera. Vérité et amour dureront pour toujours. C'est avec cet espoir que je dis qu’il ne faudra plus très longtemps pour que nous réalisions cet espoir en Chine."


Le député Rob Anders

Le député Rob Anders croit que les pratiquants de Falun Gong ont le courage de dire la vérité. Il a déclaré : "Cela me donne toujours une grande inspiration et un grand cœur de vous voir ici. Vous êtes l'un des plus grands groupes qui vient manifester ici devant le Parlement.


"Et cela me donne du baume au cœur. Je pense que j'ai raconté cette histoire auparavant, mais la première fois que j'ai entendu l'histoire des pratiquants de Falun Gong et leur souffrance sous le régime communiste chinois, c'était il y a de nombreuses années quand j'ai lu le magazine National Review, et la phrase qui m'a stupéfait était que juste parce que le Falun Gong avait plus de pratiquants, d'adeptes, de partisans que le Parti communiste chinois n'avaient de membres, pour cette raison seulement, le Parti communiste voulait éliminer et détruire le Falun Gong, en dépit du fait que tant de leurs propres membres (du Parti) étaient des pratiquants de ce mouvement.


"Et c'est ce contrôle, cette tyrannie, cette oppression qui je présume nous touche réellement alors que nous vous parlons aujourd'hui.


"Je vous dis ceci, ce régime brutal, avec sa tyrannie, avec sa force, avec son oppression, avec le fait qu'il dépense plus d'argent dans la répression interne des gens en Chine qu'il ne le fait dans son armée et sa diplomatie canonnière internationalement. Ce régime, mes amis, prendra fin. Parce que ce type de répression, ce type de suspicion, ce type de contrôle, ce type de tyrannie ne durera pas éternellement.


"Je ne sais pas quand ils arrêteront. Je ne sais pas si ce sera ce mois-ci, ou bien cette année-ci, je ne sais si cela prendra fin dans cette décennie. Mais ce type de répression ne peut continuer éternellement. Ce type de brutalité, parce qu'elle n'est pas flexible, n'autorise pas l'esprit humain. Et donc, finalement, que ce soit la Place Tienanmen ou que ce soit la persévérance tranquille des pratiquants de Falun Gong pour les millions de personnes qui se trouvent opprimées sous leurs chaînes, il y aura un moment où se produira cette percée de la liberté et il y aura un changement et ce régime s'effondrera.


"Et votre persévérance, votre force, votre Vérité y contribueront. La souffrance qui vous est arrivée à vous et aux autres sera absolument cruciale. Et donc, vous êtes ici aujourd'hui montrant votre force, votre solidarité. C'est tellement, tellement important.

"Vous savez, j'ai déjà raconté cette histoire, mais Aleksandr Solzhenitsyn, qui a souffert sous le système d'oppression du goulag soviétique, a dit que parce que Ronald Reagan avait eu le courage d'appeler l'Union Soviétique "un empire pervers"--même la Pravda, l'arme de propagande officielle de l'Union Soviétique quand ils l’ont rapporté, n'ont pas pu trouver de façon de changer cette expression et l’ont reprise telle quelle "Empire pervers".


"Et lui (Aleksandr Solzhenitsyn) et d'autres dissidents à l'intérieur des camps ont tapé ce mot en Morse avec leurs cuillères sur les tuyaux et ils ont pleuré de joie, parce que quelqu'un avait eu le courage de l'appeler par son vrai nom.


"Et j'apprécie votre courage d'appeler ce régime pervers par son nom. Aussi, je vous dis mes amis, avec vos banderoles, avec vos forces, avec vos images, avec vos lotus, avec vos fleurs, avec votre persistance—continuez ! Parce que cela prendra fin, que la persécution prendra fin, que ces gens seront libres et que vous aurez été une contribution si importante à cela."


Le député Wayne Marston

Le député Wayne Marston a félicité les pratiquants de Falun Gong pour leur résistance pacifique et déclaré qu’ils ne causent de tort à aucune société.


Il a déclaré: "Une des choses dont je voulais vous parler aujourd’hui est qu’avant que le Canada puisse parler des questions des droits humains du monde et faire des recommandations aux autres pays, nous devons regarder en nous-mêmes.


"La semaine dernière, l’Examen Périodique Universel du Canada a eu lieu aux Nations Unies. Un des points est qu’au cours de l’année 2002, nous avions le protocole optionnel de la Convention contre la Torture que le gouvernement de l’époque, le gouvernement Libéral, n’a pas ratifié et que celui actuel n’a pas ratifié. Ainsi, avant que le Canada puisse parler aux autres pays, il est temps de ratifier la Convention contre la Torture pour ce pays.


"Ceci est très, trés important parce que le Canada a une grande réputation dans le monde entier s’agissant des droits de l’homme.


"S’ils ne se lèvent pas pour les droits humains dans leur propre pays, cela nous ramènerait de nombreuses nombreuses années en arrière.


Le député Brent Rathgeber

Le député Brent Rathgeber est le Président des Amis parlementaires du Falun Gong. Il a organisé de nombreux événements, appelant aux soutiens pour mettre fin à la persécution de Falun Gong.


Il a déclaré: "C’est grâce à mon implication avec les Amis parlementaires du Falun Gong et mes rencontres avec David Kilgour et David Matas et d’autres encore qui ont étudié et écrit largement sur ces questions, que je suis devenu plus informé et ait pu partager ces informations et cette connaissance avec les autres canadiens et d’autres personnes dans le monde.


"Je veux vraiment vous saluer pour votre courage et votre persévérance, parce que ce n’est pas une bataille rapide, mais vous êtes en train de vaincre par votre encouragement et par l’éducation. Finalement, je n’ai aucun doute sur le fait que nous célébrerons le jour où, de la même façon qu’au Canada, vous pourrez exprimer vos libertés, la liberté religieuse, la tolérance—les choses avec lesquelles vous êtes d’accord et que vous soutenez, de la même façon que vous jouissez de vos libertés au Canada.


"Je sais que le jour viendra où vos proches en Chine jouiront de la même façon de cette liberté. Donc, je vous encourage pour votre passion, votre force et pour votre patience. Continuons ensemble le combat pour toutes ces choses."


La députée Judy Sgro

La députée Judy Sgro a déclaré: “J’ai soulevé la question que vous avez soulevée pour moi – si c’était la persécution d’autant de vos amis, de votre famille, de vos fidèles.


"Le prélèvement d’organes continue en dépit de toutes les pressions des Nations Unies, de Human Rights Watch.


"Mais il y a un progrès. Le progrès se manifeste lentement et vous devez continuer. Donc je pense que mon message de la part du Parti libéral du Canada et de notre dirigeant Justin Trudeau est un message d’espoir, de détermination.


"Vous avez entendu des leaders politiques d' Ottawa que nos cœurs sont avec vous.


"Et avec tous ceux en Chine qui continuent à lutter pour la liberté, pour le droit à pouvoir pratiquer paisiblement, et le fait que vous tous dans le monde promouviez la paix, non la haine, mais l’amour d’autrui.”

La députée Elizabeth May

La députée Elizabeth May est chef du Parti des Verts. Elle a déclaré : "L’inhumanité de traiter certaines personnes comme les moindres des créatures et passibles d’incarcération, et jusqu’au prélèvement d’organes qui est un terme intolérable et une pratique intolérable.


"Nous devons rester forts. Ensemble, frères et soeurs partageant une réalité commune. Nous sommes des êtres humains de la même planète.


"Et que les droits humains ne soient pas respectés dans un seul pays est une atteinte aux droits humains dans tous les pays.


"Et c’est pourquoi je vous suis si reconnaissante à vous, pratiquants de quelque chose qui relève de l’amour, et de la compassion et de la tolérance et de la patience et de la vérité.


"C’est un mouvement pour la Vérité, pour la Compassion et la Tolérance.


"Nous devons nous élever contre ces choses. Nous devons être fermes avec la Chine, des amis qui peuvent dire la vérité ; Et lorsque des amis ont peur de dire la vérité, ce ne sont plus des amis ; ils sont subjugués par un pouvoir plus grand. Et ce n’est plus de l’amitié. C’est nous y perdre."


Le député Wladyslaw Lizon

Le député Wladyslaw Lizon a grandi dans la Pologne communiste. Il a dit dans son discours: “Il est très important que vous veniez ici pour montrer votre soutien pour tous ceux qui sont opprimés en Chine. Et pour moi, il était important de venir ici montrer mon soutien au mouvement.


"J’ai grandi dans un pays communiste et je comprends ce que signifie de vivre sous un régime oppressif.


"Et je comprends aussi combien il est important pour ceux qui sont opprimés en Chine ou dans d’autres pays de savoir qu’ils ont du soutien dans d’autres pays à travers le monde.


"Lorsque le mouvement Solidarité a commencé en Pologne et que le gouvernement a déclaré la loi martiale et que l’armée a écrasé le mouvement, nous nous sommes mis en grève, mais nous écoutions la radio, et nous écoutions comment le monde réagissait. "Nous avons appris le soutien de nombreux pays du monde, y compris le Canada. Cela a donné un grand encouragement à ceux n'ayant pas peur de réclamer la liberté, de réclamer leur simple dignité humaine.


"J’aimerai pas conséquent vous remercier d’être venus ici et de montrer votre soutien, et de montrer votre courage pour tous ceux qui sont opprimés. Et nous tous vivant dans le monde démocratique, ne devrions jamais oublier quiconque réclame la liberté et la diginité humaine. "


David Kilgour

David Kilgour, un ancien membre du parlement a déclaré: “Je suis très, très heureux que beaucoup d’élus, y compris le Premier ministre – le Premier Ministre pendant sept ans, des Maires d’Ottawa pendant douze ans aient prodigué leurs encouragements – le Premier Ministre pour le mois de Falun Dafa et les Maire d’Ottawa pour la Journée de Falun Dafa le 13 mai. Ceci montre le genre de soutien que vous avez, que nous avons, que la dignité humaine a dans ce pays.


"En dépit de la persécution du Falun Gong par le Parti d’Etat pendant 14 ans, le Falun Gong s’est diffusé dans plus de cent pays et a gagné un respect mondial pour sa campagne pacifique et digne pour la dignité humaine où que ce soit, face à l’assassinat de masse.


"Les principes du Falun Gong, d’Authenticité, de Bonté et de Tolérance sont nécessaires dans chaque pays aujourd’hui, y compris bien sûr, au Canada et assurément aussi en Chine.


"Permettez-moi de terminer en disant, comme vous l’avez entendu une minute plus tôt, je viens juste de rentrer d’Angleterre, d’Ecosse et d’Irlande, où quelques-uns d’entre nous étions parrainés par des pratiquants (de Falun Dafa) , par les Médecins contre le prélèvement forcé d’organes (DAFOH), nous avons été très très bien reçus par des parlementaires, des universitaires, par les pratiquants de Falun Gong, bien sûr, et par des étudiants.


"Nous avons encouragé ces parlementaires dans ces endroits à tenir des auditions sur la question du trafic d’organes et je pense que je suis très encouragé qu’au moins l’Irlande, je crois, va le faire. Et j’espère que le Parlement en Grande Bretagne le fera aussi. Nous attendons d’avoir bientôt des nouvelles sur ce point.


"Nous nous sommes adressés à des étudiants, des universitaires et d’autres aux Universités d’Oxford, de Cambridge et de Leeds. David Matas est diplômé d’Oxford, nous avons par conséquent été reçus chaleureusement à Oxford, aussi.


"Un point décisif semble avoir été atteint en Europe suite à la même indignation publique que nous avons aussi observée en Corée du Sud, en Australie et à Taiwan. Mesdames et Messieurs, je pense que l’opinion publique est en train de changer sur cette question et les parlementaires savent qu’ils doivent faire quelque chose.


"Ici je vous parle de choses qui se produisent ailleurs. Veuillez continuer avec ce que vous faites au Canada. Continuez à contacter les Membres du Parlement, les Membres du Conseil, et quiconque que vous pensez pouvoir nous aider là-dessus – veuillez tous faire tout ce que vous pouvez pour accroître la campagne internationale en marche et mettre fin à ce crime contre l’humanité qui dure depuis 2001. "

Traduit de l’anglais
Canadian Members of Parliament Celebrate World Falun Dafa Day with Practitioners in Ottawa

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.