Les pratiquants à la Haye commémorent l'Appel du 25 avril

Le 25 avril 2013, les pratiquants de Falun Gong de toute la Hollande se sont rendus à la Haye. Ils ont pratiqué les exercices et la méditation et clarifié la vérité aux passants devant l'ambassade de Chine, sensibilisant les esprits à ce qui s'est réellement passé le 25 avril 1999 à Pékin, lorsque plus de 10 000 pratiquants de Falun Gong ont fait appel pacifiquement aux autorités à Zhongnanhai, l'enceinte du gouvernement central.


Thijs Berman, membre du Parlement européen de la Hollande, a signé la pétition pour soutenir les efforts des pratiquants demandant la fin de la persécution


Ahmed Marcouch, membre du parlement de Hollande (2 ème à gauche), accepte un exemplaire de l'Hebdomadaire Minghui que lui tend une pratiquante


Les pratiquants de Falun Gong clarifient les faits concernant la persécution devant l'ambassade de Chine

Les Chinois d'outremer qui sont allés à l'ambassade de Chine ce jour-là se sont arrêtés pour regarder. Certains ont pris des photos avec leur téléphone portable et certains ont même pris des imprimés. À l'heure du déjeuner après l'événement, plusieurs pratiquants sont allés sur la Place du Parlement de la Haye, où ils ont distribué des dépliants et informé les passants. Après avoir appris la grave persécution en Chine, beaucoup ont d'eux-mêmes signé la pétition pour mettre fin à la persécution.

Un néerlandais a dit que, depuis une centaine d'années, le mouvement communiste avait prouvé être un symbole de brutalité, de tromperie, de mort et un régime de terreur. Il a montré sa compassion envers les Chinois soumis à la persécution. Il souhaite que tout le monde se lève et dise : "Non ! "à cette brutalité.

Deux touristes femmes de Montréal, Québec, Canada, ont pris plusieurs imprimés et ont dit que la gentillesse, la sincérité, la modestie et la tolérance des pratiquants de Falun Gong étaient bien respectées dans les communautés multiculturelles du Canada et que le gouvernement du Canada était très en faveur du Falun Gong. Elles ont commenté que c'était agréable de rencontrer des pratiquants en Europe et de recevoir d'eux plus d'informations. Elles ont dit qu'elles allaient garder les dépliants et jeter un coup d'œil sur le site Web du Falun Gong à leur retour chez elles

Binnenhof est le lieu où siège la Chambre des représentants. Les membres du parlement de ce pays travaillent ici. Ils sont responsables de surveiller et superviser le travail du Cabinet, ainsi que de considérer des nouveaux projets de loi. Au cours de l'événement de clarification de la vérité près de Binnenhof, les pratiquants de Falun Gong ont rencontré plusieurs membres de la Chambre des représentants et leur ont remis des exemplaires de l'Hebdomadaire Minghui.


Le législateur de l'Union européenne de la Hollande, Thijs Berma, a signé la pétition pour montrer son soutien. Ahmed Marcouch (au centre de la photo), un membre la Chambre des représentants a pris un exemplaire de l'Hebdomadaire Minghui d'un pratiquant et s'est renseigné sur le Falun Gong.

Plus de la moitié des gens qui sont passés par la Place du Parlement ont dit avoir entendu parler du Falun Gong ou être plus ou moins au courant de la persécution tragique à l'encontre de la pratique en Chine.


Beaucoup sont d'avis que les efforts pacifiques et non violents, la clarification de la vérité par les pratiquants de Falun Gong ont permis à plus de gens de comprendre la vérité et de ce fait, de se lever pour la justice.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.