D'où vient le ressentiment ?

Récemment , j'écoutais un autre pratiquant parler de la question d'être facilement irrité et d'éprouver du ressentiment. J'ai été très touché, et après avoir regardé à l'intérieur, j'ai réalisé que parfois j'éprouvais moi aussi beaucoup de ressentiment. J'étais contrarié et devenais rancunier quand la manière de faire des autres ne s'accordait pas avec mes notions, lorsque leurs paroles m'irritaient ou lorsque je pensais qu'ils ne me traitaient pas correctement. Quelque fois cela affectait même mes relations avec les compagnons de pratique et le travail de Dafa.


Nous avons tous eu des expériences similaires. Après avoir réfléchi sur un incident, nous avons alors pris conscience que ce n'était pas une si grosse affaire, et sommes restés perplexes quant au pourquoi de si fortes émotions à ce moment là ; nous avons eu de profonds regrets par la suite. Notre vrai soi n'a pas une telle nature négative et démoniaque, alors d'où cela vient-il ? J'ai réfléchi à cela et je suis resté confus pendant longtemps.


Un matin de bonne heure il y a quelques jours, juste avant de me lever, j'ai été témoin d'une scène frappante. J'avais blessé quelqu'un dans une vie passée récente ; je ne vais pas décrire les détails. La question importante est que cette personne me haïssait depuis. Finalement, j'ai réalisé que bien souvent, la rancune et le mécontentement que j'éprouvais envers les autres étaient la manifestation de la haine qu'il éprouvait envers moi. Son but était d'interférer dans ma cultivation.


En fait, j'ai remarqué que de nombreux pratiquants ont récemment manifesté leur mécontentement et leurs griefs, et que ce n'était pas une coïncidence. Nous nous sommes réincarnés de nombreuses fois, et beaucoup d'entre nous en avons blessé d'autres. Ma compréhension personnelle est que leur haine est une des sources de la rancune dont nous avons parlé plus haut. Une des raisons pour laquelle ces comportements sont devenus plus marquants ces derniers temps, est que beaucoup de projets sont dans une période critique de réalisation, aussi ces notions interfèrent avec nous. Une autre raison est que la rectification de Fa a atteint son point final, et de nombreux êtres sont pressés de recouvrer leurs créances et exigent leur revanche.


J'ai également réalisé que lorsque nous sommes diligents, les ressentiments qu'ils font passer sur nous sont moins sévères, mais davantage de rancoeurs apparaissent quant nous sommes moins diligents. Ma compréhension est que lorsque nous sommes diligents dans la cultivation, le Maître nous aide à résoudre les rancunes profondes venant de l'histoire. Quand ces vies voient que vous n'êtes pas diligents, alors elles ne sont pas sûres que vous puissiez atteindre la plénitude parfaite, et donc de votre aptitude à les rembourser avec des bienfaits et elles interfèrent avec nous. A ce point, même le Maître ne peut rien faire. Il y a même des vies qui croient : "Vous m'avez dit en émettant des pensées droites, 'N'interférez pas avec moi et vous aurez une bonne position dans l'avenir. "Cependant, observant que vous étudiez le Fa, faites les exercices, émettez des pensées droites ou clarifiez la vérité de temps en temps et sans persévérance, n'est ce pas une promesse vide de sens? "Ils intensifient par conséquent l'interférence, passant continuellement la haine et le karma sur vous afin que votre ressentiment devienne encore plus fort, au point qu'il peut se manifester sous la forme de karma de maladie.

J'espère seulement que ce partage peut servir de rappel pour tout le monde.


Nous devons être vraiment diligents, autrement, nous aurons nous-mêmes laissé tomber le Maître, ainsi que ces vies que nous avons blessées auparavant. Nous avons déjà une dette envers eux, et maintenant ils ont commis des péchés en interférant avec nous parce que nous n'étions pas diligents. C'est seulement si nous regardons chaque chose autour de nous de la perspective de pratiquants, incluant de chercher à l'intérieur, que beaucoup de tribulations peuvent être résolues.


En outre, nous ne devrions pas répondre lorsque nous sentons que les autres pratiquants n'ont pas été "gentils "avec nous. Lorsque nous traitons la situation de manière positive, nous éliminons alors ces pensées négatives (matière, substance) et ces méthodes qui interfèrent avec la rectification de Fa du Maître, et qui sont arrangées par les forces anciennes.


Je pense qu'une autre source du ressentiment est la jalousie, laquelle nous est transmise par les forces anciennes.


Il y a beaucoup de formes de vies différentes partout dans cet univers, et vous serez affecté par celle à laquelle vous vous conformez. Les forces anciennes sont jalouses des pratiquants de Dafa, ainsi que du fait que le Maître est si indulgent envers nous ; elles pensent que c'est injuste. Quand nous ne sommes pas diligents et que nous ne regardons pas à l'intérieur, elles peuvent nous rendre jaloux avec l'excuse de nous aider à nous améliorer. Nous avons encore des attachements humains en surface, mais si nous pouvons étudier le Fa avec calme et persistance, cette jalousie n'aura alors aucun effet. Cependant, si nous négligeons notre cultivation et nous conformons à elles, elles vont renforcer nos attachements. Plus vous pensez comme elles, plus vous aurez l'impression que vous avez été traité injustement et que vous avez raison. Par la suite, vous allez combattre ou éviter les autres, ce qui rendra votre travail de Dafa moins efficace.


Quand votre cœur est plein de ressentiment et de haine, quoi que vous fassiez va valider le côté négatif. Comment cela pourrait-il valider le Fa ? Nous ne pouvons valider le Fa que lorsque nous avons l'authenticité, la compassion et la tolérance dans le cœur. Le Fa pourra alors manifester sa puissance à travers nous --N'est-ce pas vrai?


Ceci est ma compréhension personnelle, veuillez corriger tout ce qui ne serait pas approprié.

Version en anglais :
http://en.minghui.org/html/articles/2013/3/26/138639p.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.