Le Magazine " Droits de l'Homme " Rapporte le Procès Contre Jiang Zemin en Allemagne

Ce qui suit est un article intitulé "Intenter un procès contre Jiang Zemin en Allemagne" qui a été présenté dans la dernière publication de « Droits de l'Homme » un magazine trimestriel publié par l'Association des droits de l'homme Internationale en Allemagne. L'article parle du procès déposé par les pratiquants de Falun Gong en Allemagne contre le précédent président chinois Jiang Zemin, pour génocide et crimes contre l’humanité. Le procès a été déposé sous le Code Criminel International allemand qui a pris effet en juin 2002.


L'article commençait avec le témoignage de Mlle Wang Yuzhi, une des plaignantes. Mlle Wang a dit : "je me réveille très souvent parce que je fais des cauchemars la nuit. La torture horrible et le hurlement des voix qui demandent de l’aide persistent dans mon esprit. Je ne peux plus rester silencieuse. Je dois intenter un procès au principal instigateur qui a causé cette calamité."

L'article décrit la persécution inhumaine que Mlle Wang a soufferte en chine depuis juillet 1999 parce qu’elle pratique le Falun Gong, incluant le gavage forcé et la torture brutale. À plusieurs occasions, la persécution l'a laissée au bord de mort.

La politique de Jiang contre les pratiquants de Falun Gong est: « éliminez-les physiquement, détruisez-les mentalement, et ruinez-les financièrement ». Pour éviter une persécution supplémentaire, Wang Yuzhi est partie en exil dans les Émirats arabes Unis le 1 juin 2002. L'Ambassade chinoise a affirmé qu'elle était une terroriste. A cause de la pression du gouvernement chinois, elle a été arrêtée par la police aux Émirats arabes Unis et devait être expulsée en Chine. Grâce aux appels des pratiquants de Falun Gong canadiens, le Département du Canada des Affaires Étrangères lui a émis un visa spécial en deux jours. Elle est finalement arrivée au Canada le 11 novembre 2002.

L'article disait que Mlle Wang serait une des plaignantes du procès déposé à la cour d’Allemagne contre Jiang Zemin pour génocide et crimes contre l’humanité. D'après la loi internationale, pendant la persécution de Jiang contre le Falun Gong, des crimes contre humanité et le génocide ont été commis du fait de la sévérité et de la nature systématique, aussi bien que l'étendue de cette persécution. Une clause dans les enquêtes criminelles de génocide et la section des crimes contre l'humanité dans le Code Criminel International en Allemagne déclare : Cette loi est applicable à toute conduite criminelle qui enfreint la loi internationale, en incluant ce qui se produit dans les autres pays ou qui n'a pas d'influence sur l' Allemagne.


L'article continuait à expliquer que les pratiquants de Falun Gong en Allemagne accusent le précédent président chinois, Jiang Zemin, et d’autres personnes responsables de commettre génocide et crimes contre l’humanité. L'accusation n’est ni une revanche individuelle, ni un mouvement politique contre le gouvernement chinois. Au contraire, c'est un voyage s'éloignant du silence pour réveiller le grand public. Au cours de ce voyage pacifique, il a été illustré que le monde extérieur connaît les crimes qui se produisent en Chine, et que la capacité judiciaire d'un pays démocratique peut protéger la dignité humaine et la vie. En même temps, le procès a aussi éveillé la conscience des criminels impliquée dans ces crimes. Pour soutenir et raviver la dignité humaine, la moralité et la justice, tous les plaignants ont déposé le procès commun de leur propre et libre volonté.


Les plaignants du procès inclus plus de trente victimes qui habitent à l'extérieur de la Chine, l’Association Falun Dafa allemande, et proactive des citoyens allemands. Ils se sont inquiété des situations dangereuses des pratiquants de Falun Gong en Chine, et l'étendue supplémentaire de la calomnie et la persécution contre le Falun Gong en outre-mer. La manifestation physique de ceci est l’intimidation et le refus de renouvellements du passeport ou questions. L'accusation a aussi détaillé les faits de ce qui s'est passé aux 800 pratiquants de Falun Gong qui ont été persécutés à mort, et les plusieurs mille victimes qui ont été torturées.


L'article dans " les droits de l'homme " trimestriel concluait en disant comment ce procès encourage la réalisation de l'espoir, et fortifiera l'opposition à la persécution en Chine. La persécution contre le Falun Gong arrivera rapidement et inconditionnellement à une fin.

D'après le Centre allemand de Renseignements du Falun Gong, le document d'accusation du procès contre Jiang Zemin sera soumis à la cour suprême d’Allemagne du gouvernement fédéral dans un futur proche.


Traduit de l'anglais

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.