France - Paris, Procès symbolique de Jiang Zemin

Dimanche 28 septembre, dans un quartier très animé au cœur de Paris, les pratiquants de Falun Gong ont joué le procès public symbolique de Jiang Zemin à la Cour Criminelle Internationale. Au même moment, tout près, dans un quartier chinois de Paris, avait lieu une réunion publique de la Coalition Mondiale pour traduire Jiang en Justice, à laquelle ont participé différents groupes de chinois qui souhaitent se liguer entre eux pour faire le procès de Jiang.

    
    

Sur le lieu du procès symbolique, un journaliste d'une radio locale d'Angers a interviewé des pratiquants et assisté à tout le procès. Les spectateurs sont venus nombreux et certains sont restés pendant toute la durée de la représentation, qui a duré 1h30. Une dame malade qui était de passage a dit qu'elle souhaitait regarder le procès mais qu'elle ne pouvait pas rester debout très longtemps, on lui a alors donné une chaise et elle a pu rester pendant la quasi totalité du spectacle. En partant elle a demandé quel était le point de pratique le plus proche de chez elle.

Pendant la scène, dans la foule on a pu entendre des chinois rire en voyant la caricature de Jiang, confirmant que Jiang n'est pas beaucoup apprécié au sein du peuple chinois et qu'il n'a pas fait de tort seulement aux pratiquants de Falun Gong. Cela était d'ailleurs rappelé dans la pièce au travers des témoignages de Mme Ding, la femme d'un policier du bureau 610 et du Maire de Martinville qui a reçu des pressions du Consulat chinois pour avoir soutenu le Falun Gong … Tous les personnages ont rappelé que Jiang a fait souffrir beaucoup de gens en Chine, en tuant des membres de leur famille, en faisant régner la terreur sur tout le peuple et en le trompant par des mensonges criminels.

Au début de la scène le vent a soufflé très fort et il était difficile aux pratiquants de lire leur texte. Mais à la fin de la scène, le soleil s'est levé, et lorsque le juge a déclaré que Jiang était coupable des pires crimes de toute l'histoire de l'humanité, un faisceau de lumière a éclairé la scène. C'était émouvant d'entendre la sentence de ce grand criminel.

Les pratiquants sont déterminés à rejouer ce procès symbolique à d'autres endroits de la capitale. C'est une forme de clarifier la vérité en profondeur sur l'étendue des crimes de Jiang et la perversité de la persécution contre les pratiquants de Falun Gong. C'est aussi un moyen de renforcer le champ de justice qui se forme et grandit partout où Jiang est jugé dans le monde.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.