Japon : les pratiquants japonais tiennent un procès symbolique public de Jiang pour exposer l'inhumaine persécution à Tokyo

Le 30 septembre 2003, les pratiquants de Falun Gong au Japon ont tenu un procès symbolique public de Jiang pour exposer ses crimes dans l'inhumaine persécution contre le Falun Gong. L'événement a attiré de nombreux touristes et passants. Deux organisations de média sont venues couvrir l'événement.

A 15 h, le procès public a commencé. le procureur a décliné les faits et les cas de persécution contre les pratiquants japonais et leurs familles en Chine. Trois témoins ont paru devant la cour pour témoigner et raconté l'emprisonnement illégal et la torture brutale auxquels eux et leurs proches ont été soumis en Chine parce qu'ils pratiquent le Falun Gong. Le témoin Lii Wu a interprété aussi en public le compte rendu de la persécution de sa soeur, Wu Xiaohua qui a été torturée mentalement et physiquement dans un hôpital psychiatrique chinois. A la fin, le juge a fait une déclaration solennelle que Jiang a commis des crimes contre l'humanité, le génocide et la torture.


    



Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.