ONG, Associations, Parlementaires d'Europe, Nations Unies

  • Un europarlementaire italien exprime son soutien à l’occasion du grand rassemblement des pratiquants de Falun Gong à Rome

    "L'inhumanité dont est victime le Falun Gong en Chine est choquante et intolérable. On doit dénoncer fermement, sans compromis ni formalisme, cette persécution grave et condamnable et ne pas laisser le silence et l'indifférence prévaloir... Le droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion est un droit humain fondamental garanti par les instruments juridiques internationaux. Pour faire en sorte que cela ne reste pas une simple déclaration cristallisée dans les traités juridiques, un mouvement de l'opinion publique est nécessaire, nous devons mobiliser autant de personnes que possible à travers le monde ...
  • Des cas de persécution de professeurs et d'élèves récemment soumis aux Nations unies

    Ces derniers dix ans de persécution à l'encontre du Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC), de nombreux professeurs ont été soumis à la discrimination, maltraités ou même privés de leurs positions d'enseignants pour leur refus de renoncer à leurs convictions. Dans le même temps, de nombreux élèves pratiquant le Falun Gong ont fait face à une lourde pression ou ont même été renvoyés de l'école. Deux cas récents de persécution ont été soumis aux Nations Unies par le Groupe des droits de l'homme du Falun Gong...
  • Manifestation contre la persécution du Falun Gong durant le Sommet Chine-UE

    Les pratiquants de Falun Gong ont tenu un rassemblement pour manifester contre la persécution brutale du Falun Gong devant le Conseil de l'Europe pendant le Sommet Chine-UE à Bruxelles, Belgique le 6 octobre 2010. M. McMillan Scott, vice président du Parlement européen a envoyé un représentant témoigner de son soutien. Le directeur de Droits de l'homme sans frontières a pris la parole au rassemblement.
  • Deux pratiquants de Falun Gong ayant été persécutés en Chine témoignent à une session de l'Assemblée européenne

    Le 15 juillet 2010, à l'invitation du Comité pour les droits de l'homme en Chine, Liu Hong Chang et Liu Wei, pratiquants de Falun Gong ayant été persécutés en Chine, sont venus témoigner à une session de l'Assemblée européenne à Bruxelles. Après avoir écouté leurs récits, de nombreux députés ont pris conscience de la gravité de la persécution en Chine. Ils ont été choqués d'entendre à nouveau mentionner le prélèvement d'organes pratiqué en Chine sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant.
  • WOIPFG édite des vidéos de victimes de la persécution

    L'Organisation mondiale d'investigation de la persécution du Falun Gong (WOIPFG) a édité sept vidéos de victimes de la persécution du Falun Gong. Ces vidéos montrent la gravité de la persécution qui dure depuis plus d'une décennie et se poursuit encore aujourd'hui en Chine. WOIPFG espère que la communauté internationale tiendra compte des preuves de ces atrocités et prendra des mesures afin de mettre fin aux crimes contre l'humanité commis par le Parti communiste chinois. WOIPFG continuera de collecter des preuves et d' enquêter sur ceux qui sont responsables d'avoir initié, planifié et dirigé cette persécution et les traduira en justice.
  • Un avocat disparu, important pour le futur de la Chine

    Chrétien dévoué, M. Gao était connu pour son travail en assistant les pauvres et les personnes marginalisées en Chine, mais a déchaîné le courroux de la sécurité d’état chinoise lorsqu’il s’est avisé de défendre les droits des pratiquants de Falun Gong persécutés... “Son dévouement à la cause de la justice et d’un système juridique équitable lui a conféré une importance nationale en temps qu’avocat;” a dit M. McMillan-Scott, vice-président du Parlement européen, apprenant que Gao Zhisheng avait été honoré du Prix international des droits de l’homme par la fondation du barreau américain vendredi 6 août.
  • Amnesty International - Chine. Un couple de pratiquants du Falun Gong risquent la prison et la torture

    Yan Dongfei et son époux Qiao Yongfang, tous deux pratiquants du Fa Lun Gong, vont être jugés le 27 mai. Ils risquent d'être condamnés à de longues peines d'emprisonnement et de subir des actes de torture ou d'autres formes de mauvais traitements.
  • "Assassiner les pratiquants de Falun Gong pour le profit"- Discours de David Kilgour le 19 mai 2010 au Parlement européen

    Le discours qui suit a été prononcé le 19 mai 2010 au Parlement européen, où M.David Kilgour, ancien député et Secrétaire d'Etat canadien, a présenté son rapport 'Prélèvements Meurtriers', co-écrit avec David Matas, avocat canadien des droits de l'homme internationaux, résultat de leur enquête sur les allégations de prélèvement d'organes à grande échelle sur des pratiquants de Falun Gong ...
  • Extraits de rapports des rapporteurs spéciaux des Nations Unies à propos du prélèvement des organes de pratiquants de Falun Gong en Chine

    ‘’Le prélèvement d’organes a été infligé à un grand nombre de pratiquants de Falun Gong non consentants, dans de nombreux endroits, dans le but de se pourvoir en organes disponibles pour des greffes. Les organes vitaux, des cœurs, des reins, des foies et des cornées ont été systématiquement prélevés sur des pratiquants de Falun Gong à l’hôpital de Sujiatun, Shenyang, province du Liaoning, dès 2001. Les pratiquants reçoivent des injections induisant une défaillance cardiaque, et sont ainsi assassinés au cours des opérations de prélèvement d’organes ou immédiatement après...
  • Amnesty International - Chine : des avocats défenseurs des droits humains risquent d'être privés de leur droit d'exercer pour des motifs «absurdes»

    Amnesty International a qualifié d'« absurde » l'audience visant à radier du barreau deux avocats chinois défenseurs des droits humains qui ont défendu des pratiquants du Fa Lun Gong. Jeudi, le Bureau des affaires judiciaires de Pékin a clos l'audience sans avoir pris de décision concernant la radiation des deux avocats, ni officiellement annoncé qu'ils avaient « violé la loi », ce qui est considéré comme une petite victoire dans le cadre de cette affaire. Liu Wei, l'un des deux avocats qui risquent d'être privés de leur droit d'exercer, a indiqué à Amnesty International : « Nous allons peut-être devoir attendre un mois avant de connaître le résultat de cette procédure. Mais après ce débat juridique il se pourrait qu'ils réalisent que ceux qui ont violé la loi c'est eux, et pas nous.
  • L’organisation mondiale d'investigation de la persécution du Falun Gong diffuse une liste de personnes et d'organisations impliquées dans la persécution

    Le 22 mars, l’Organisation mondiale d'investigation de la persécution du Falun Gong (WOIPFG) a annoncé une liste de personnes et d'organisations en Chine faisant l’objet d’une enquête pour leur implication dans la persécution de Falun Gong. Il y a 7051 organisations et 13 332 personnes sur la liste, issues de tous les niveaux des comités, systèmes de sécurité nationale, systèmes légaux, prisons et camps de travaux forcés du Parti communiste chinois (PCC).. Le but de la publication de cette liste en cette période est de soutenir et approfondir les investigations de la persécution et d'offrir une aide dans les différents procès contre ces responsables...
  • Genève, Suisse : Discours prononcé par le juge argentin Octavio Aráoz de Lamadrid lors d’un forum sur les droits de l’homme en Chine, aux Nations Unies, 3eme partie

    "En réalité, grâce à la collaboration courageuse de nombreux témoins (dont j’omettrais les détails personnels, d’un côté, pour préserver leur intégrité physique, de l’autre, parce que ce sont les données d’une enquête criminelle), j’ai pu déterminer que la persécution, les détentions illégales, les tortures et les punitions physiques et psychologiques subies par les pratiquants de FALUN GONG, simplement parce qu’ils sont pratiquants, ne sont pas des événements isolés ou les résultats de la bonne ou mauvaise humeur d’un agent de police en service. Il s’agit d’une persécution systématique et graduelle ...
  • Genève, Suisse : Discours prononcé par le juge argentin Octavio Aráoz de Lamadrid lors d’un forum sur les droits de l’homme en Chine, aux Nations Unies, 2eme partie

    Dans sa présentation, le Dr Aráoz de Lamadrid a expliqué le droit universel à l’accès à la justice, déclarant que : ‘’Toute victime d’un crime décrit comme étant CONTRE L'HUMANITE a le droit de présenter son appel à la justice devant les tribunaux de n’importe quel pays (sous les conditions indiquées) et demander une enquête et probablement une sanction contre les auteurs de ces crimes.’’ ... Il a souligné que le développement des relations économiques avec la Chine ‘’doit être accompagné par un dialogue politique efficace, et demande que le respect des droits de l’homme soit partie intégrante du nouveau cadre de travail sur l’accord qui est actuellement négocié avec la Chine...
  • Genève, Suisse : Discours prononcé par le juge argentin Octavio Aráoz de Lamadrid lors d’un forum sur les droits de l’homme en Chine, aux Nations Unies, 1ère partie

    C’est la première d’une série de trois parties présentant le texte intégral du discours prononcé par le juge argentin Octavio Aráoz de Lamadrid, lors d’un forum des Nations Unies sur les droits de l’homme en Chine. Le discours a été présenté à Genève, Suisse, en mars 2010.
  • Rapport sur la torture psychiatrique des pratiquants de Falun Gong par le gouvernement communiste chinois

    "Vous avez sous les yeux un document que personne n’aurait dû voir, parce que ce qu’il contient sont des événements cruels et sinistres qui n’auraient jamais dû se produire. Malheureusement, ils ont lieu en Chine à une grande échelle et régulièrement. Le 20 juillet 1999, le gouvernement chinois a lancé une persécution barbare contre 100 millions de pratiquants de Falun Gong et annoncé qu’aucune mesure n’était trop excessive contre le Falun Gong, "Les méthodes de tortures utilisées ne sont limitées que par leurs imaginations décadentes et la somme des souffrances infligées, seulement par la mort des victimes.