Anciennes histoires de cultivation : Les Etoiles Taibei de la liqueur

Note : “Tao ou Dao est un terme taoïste pour « La voie de la nature et de l’univers. » Un taoïste est donc quelqu’un qui pratique et se cultive selon le Tao ou un être éveillé qui a déjà atteint le Tao.

Dans la dynastie Tang, lorsque le Ministre Zhangchou Jianqiong gardait le sud ouest de la Chine, il envoya souvent des hommes rechercher les Taoistes. Il y avait un homme qui fabriquait de la liqueur et sa liqueur était très douce et meilleure que celle de ses concurrents. Mais il ne courrait pas après le profit et vendait ses produits à crédit à de nombreuses gens.

Quatre hommes agés venaient souvent boire du vin dans l'échoppe du fabriquant de liqueur. Ils portaient toujours des bonnets de coton et marchaient avec un bâton. Ils pouvaient boire deux dou (environ 2.5 gallons) de liqueur. La liqueur était achetée à crédit et n’était payée que lorsque le crédit excédait dix dan (environ 25 gallons) de liqueur. Ils avaient le sens de l’humour et ne quittaient l’échoppe que lorsqu’ils étaient las de boire. Ils parlaient toujours de Sun Simiao, un fameux docteur chinois. Ils disaient encore et encore , « ‘Sun Simiao était capable de faire ceci et cela. » Finalement, les nouvelles concernant ces hommes parvinrent jusqu’au Ministre Zhangchou.

Un messager de confiance du ministre fut envoyé pour voir ces hommes. Une fois après que les quatre hommes fussent devenus à moitié ivres, le messager apparut pour les saluer et leur transmettre le message du Ministre Zhangchou. Le message étant, « j’ai travaillé dur à me cultiver moi-même. Comme je sais que vous immortels êtes ici, je souhaite vous servir. Cela marchera-t-il ? » Les hommes firent comme s’ils n’avaient pas entendu, et continuèrent à boire. Après la première tournée d’alcool, les quatre immortels appelèrent le vendeur de liqueur, « Combien de dou avons-nous bu ? » » Le vendeur dit, « Un dan. » Tous applaudirent et s’esclaffèrent, « c’est trop ! » Dès qu’ils eurent dit ces mots, ils disparurent immédiatement de leurs sièges.

Le messager rapporta à Zhangchou ce qu’il avait vu. M. Zhangchou envoya alors d’autres messagers à la recherche des immortels. Un mois avait passé et ils ne l’avaient toujours pas trouvé, jusqu’à ce qu’un jour ils réapparurent soudain. Après avoir reçu un rapport sur l’endroit où se trouvaient les immortels, M. Zhangchou se rendit secrètement à l’échoppe de vin avec plusieurs autres hommes. Une fois arrivé, M. Zhangchou se dirigea vers les quatre hommes et les salua respectueusement en s’annonçant lui-même. Les quatre hommes se regardèrent mutuellement, et tout en se levant doucement chacun d’eux disparut, ne laissant devant leurs sièges que quatre rondins se consumant. Après quoi, ils ne réapparurent jamais plus.

A cette période de l’histoire, l’Empereur Xuanzong soutenait le Taoisme, et M. Zhangchou rapporta l’histoire à l’empereur. L’Empereur Xuanzong demanda plus de détails au fameux docteur chinois dont les quatre immortels parlaient fréquemment, M. Sun Simiao. M. Sun dit, « Ces hommes étaient les Etoiles Taibai de la liqueur. Ils sont moralement élevés. Ils voyagent souvent dans le monde humain et boivent, et semblent se rassembler surtout dans la région centrale de Shu (aujourd’hui la province de Sichuan) « Par la suite, l’Empereur Xuanzong envoya d’autres gens à leur recherche, mais on ne trouva d’eux aucune trace.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.