A propos de l'expression : ‘’L’apparence naît de l’esprit’’

Un jour sous la dynastie Song, Dongpo Su et un moine bouddhiste nommé Foyin vinrent dans le temple Jingshan pour méditer ensemble. Dongpo Su se sentait extrêmement solide à la fois physiquement et mentalement. Alors il demanda au respectable moine : ‘’Cher moine, que pensez-vous de ma posture de méditation ?’’ Le moine Foyin répondit : ‘’Très digne, tout à fait comme un Bouddha !’’ Dongpo Su en fut plutôt heureux. Foyin lui demanda : ‘’Que pensez-vous de la mienne ?’’ Dongpo Su aimait blaguer et fut incapable de résister au besoin de se moquer de lui : ‘’Comme un tas de cuir de bœuf !’’ Lorsque le moine Foyin entendit sa réponse, il ne se mit pas en colère contre lui et resta silencieux. Dongpo Su était intérieurement satisfait et affirma à chaque personne qu’il rencontrait : ‘’Aujourd’hui, j’ai gagné !’’


Cette histoire parvint aux oreilles de la plus jeune sœur de Dongpo Su, Xiaomei Su. Elle voulut savoir exactement ce qui s’était passé, aussi questionna-t-elle son frère. Dongpo Su était très enthousiaste et décrivit la scène entière avec un esprit joyeux. Xiaomei Su était une personne douée et ses talents étaient extraordinaires. Après avoir entendu l’histoire de Dongpo Su, elle annonça avec douceur : ‘’Frère, tu as perdu ! Le cœur du moine est similaire à un Bouddha, aussi t'-t-il vu comme si tu étais un Bouddha. Par contre, ton cœur est similaire à du cuir, aussi as-tu vu le respectable moine comme un tas de cuir.’’


Dongpo resta silencieux. Il savait maintenant que son état de méditation était de loin inférieur à celui du moine Foyin. Parce que Dongpo Su était considéré comme doué de par ses capacités littéraires et sa connaissance, il tendait à être fier et arrogant. En fait, les personnes arrogantes ne comprennent pas la vertu de la modestie, et leurs esprits sont la plupart du temps étroits. Ainsi, il est aisé pour eux de faire des déclarations absurdes.


La ‘’mentalité de cuir de bœuf’’ de Dongpo Su et l’état d’esprit calme du moine respectable apparaissent souvent l’un et l’autre dans notre ‘cultivation’. Récemment, du fait d’un certain travail, j’avais une incompréhension au sujet d’un compagnon de pratique avec qui j’avais collaboré pendant de nombreuses années. Je n’ai pas bien contrôlé mon xinxing (nature de l’esprit) et oublié ce que le Maître nous a enseigné sur la façon de traiter les choses, lorsque nous rencontrons des difficultés. J’ai été trompé par de fausses images qui m'ont paru réelles. J’étais très en colère et pensais qu’il était inacceptable pour l’autre pratiquant d’être comme cela. Ainsi, j’ai commencé à me plaindre de lui et suis devenu de plus en plus émotif. Plus je parlais, plus je pensais que j’avais raison et que l’autre était dans l’erreur. Je pensais même que peu importe combien je pouvais parler des ses failles, il ne changerait jamais.


Le lendemain, je suis allé discuter avec lui (je dis discuter, mais en réalité, cela ressemblait plus à un interrogatoire). J'ai soulevé mes doutes et lui ai demandé pourquoi il souhaitait accomplir les choses d’une certaine façon et n’en avait pas discuté avec moi avant ou ne m’en avait pas informé après, permettant que de grandes incompréhensions se forment entre nous. Il a répondu calmement qu’il avait réalisé que je ne pouvais pas accomplir tant de choses dans notre région tout seul, ainsi, il souhaitait aider. Selon sa perception de mon comportement passé, il pensait que je n’étais pas d’accord avec son approche, ainsi il ne s’est pas soucié de me le dire. J’ai écouté attentivement et véritablement compris sa difficulté et son cœur à valider le Fa. La situation était en effet telle qu’il la décrivait. À travers cet incident, j’ai découvert beaucoup de mes attachements humains ainsi que l’intention de me valider moi-même. J’ai changé de point de vue sur ce compagnon de pratique et éliminé les barrières entre nous.


D’après cette expérience, j’ai réalisé que lorsque votre cœur ne peut se calmer et que votre nature de démon en prend le contrôle, l'environnement de votre dimension tout entier devient plein de mauvaises matières. Tout ce qui entre dans votre dimension se change selon ce que vous pensez. Plus vous pensez d’une certaine façon, plus cela semblera ainsi. Lorsque vous pensez qu’un compagnon de pratique n’est pas droit, votre perception de lui changera en conséquence, et plus vous y êtes attaché plus les facteurs mauvais amplifieront les mauvaises choses que ce pratiquant a fait.


Dans Zhuan Falun, Maître dit:

‘’ Par exemple, dès qu’une mauvaise pensée lui traverse l’esprit, il est en danger. Un jour, son œil céleste s’ouvre et il peut même voir très clairement. Il pense: «Dans ce lieu de pratique, c’est moi qui ai l’œil céleste le mieux ouvert, peut-être que je ne suis pas quelqu’un de commun? J’ai pu apprendre le Falun Dafa de Maître Li, je l’ai vraiment bien appris, je suis meilleur que tous les autres, je ne suis peut-être pas quelqu’un d’ordinaire.» Cette pensée n’est déjà pas correcte. Il se dit: «Je suis peut-être aussi un bouddha. Ah, je vais m’examiner moi-même.» Il s’examine et voit en effet qu’il est un bouddha. Pourquoi? Parce que toutes les matières se trouvant à l’intérieur du champ spatial qui entoure son corps se transforment selon ses pensées, cela s’appelle aussi «la transformation par l’esprit». (Zhuan Falun, sixième conférence, ‘’ Les démons engendrés par son propre esprit’’)


Lorsque je me suis calmé et ai regardé en moi selon le Fa de Shifu, j’ai découvert tant de bonnes choses chez ce compagnon de pratique et ne pouvais penser à rien de mauvais. Je me sentais aussi plus paisible moi-même. En une journée, toute ma perception à son égard avait changé. En fait, ce pratiquant est très diligent.


L’apparence des choses que nous rencontrons et l’environnement qui nous entoure sont contrôlés par notre esprit ! En réalité, les choses négatives dans notre environnement sont toutes causées par les impuretés dans notre propre dimension, qui sont alors reflétées par les autres. Ceci survient afin que nous puissions les voir et nous en débarrasser en ‘cultivant’. Maître nous a enseigné à regarder en nous lorsque nous voyons des failles chez les autres. Lorsque notre esprit est pur et se trouve dans la Loi, même ces mauvaises choses seront corrigées et nous ne les sentirons pas. De plus, beaucoup d’entre elles sont de fausses apparences qui fournissent des opportunités de nous améliorer. J’espère que nous pourrons tous purifier nos états d’esprits et mieux traiter tout ce qui nous entoure. Nous devrions immédiatement éliminer nos failles lorsque nous les identifions.


Ma compréhension étant limitée, veuillez m’indiquer toute insuffisance que vous y verriez !


Version chinoise:
由“相由心生”想到的
Originellement publiée le 9 novembre 2009


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.