Histoires de la Chine ancienne : La grande indulgence de Han Qi

Dans la Chine ancienne l’état de tolérance et de pardon est comme une large et profonde vallée. (Cornerstone/Pixelio.de)

Han Qi était duc de Weiguo et également Premier ministre durant la Dynastie des Song (960-1279). Une fois alors qu'il dirigeait une armée, il demanda à son veilleur de nuit de lui apporter une chandelle afin de l'éclairer pour écrire une lettre. Le veilleur était négligent et il mit accidentellement le feu aux cheveux de Han Qi. Le Duc vint rapidement à bout du feu avec son gant et continua à écrire.


Peu après, il remarqua que le veilleur qui lui avait apporté la chandelle avait été remplacé. Han Qi s'inquiéta qu'il n'ait été puni et alla trouver le chef des veilleurs et lui dit "Ne le remplacez pas ! Ramenez le, parce dorénavant, il a appris à tenir une bougie correctement." Tout le monde dans toute l'armée admira l'attitude de Han Qi.


Une autre fois, un homme lui apporta deux coupes de jade de prix qui raconta qu'"Un fermier les a trouvés dans un fossé, elles sont superbes, de véritables trésors." Han Qi récompensa l'homme avec un peu d'argent et le remercia. Il chérissait les coupes. Chaque fois qu'il recevait des invités, les coupes étaient à un place d'honneur sur une table spéciale.


Un jour où il donna un banquet, d'un geste maladroit un serviteur fit tomber les coupes de la table et elles se brisèrent. Han demeura calme et dit "Tout est prédestiné." Puis s'adressant à l'homme "Tu as glissé et n'a pas fait ça volontairement. Comment serait-ce ta faute ?"


Tous les invités louèrent le duc Han pour sa grande indulgence.

Traduit de l’anglais de :
http://www.theepochtimes.com/n2/content/view/11934/

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.