M. Wang Xinchun, paralysé suite à la torture, est arrêté à nouveau et torturé brutalement (Photo)

Le 8 décembre 2008, M. Wang Xinchun, un pratiquant de Falun Gong, a été à nouveau arrêté par le Parti communiste chinois (PCC). M. Wang a perdu ses pieds et est devenu paralysé depuis sa dernière arrestation. Les policiers impliqués dans son arrestation étaient Tao Xuwei, Wang Hailong, Sun Lilong, Zhang Guoli et Dagang du Groupe de police de la section criminelle relevant du Département de police de Jinshantun. Ils ont torturé M. Wang pendant 72 heures, lui déformant le visage et blessant ses poignets à quatre endroits. Après sa libération, la police a surveillé étroitement M. Wang 24 h sur 24, perturbant sa vie familiale.

Wang Xinchun est devenu paralysé à la suite de la persécution par la police


M. Wang Xinchun, 32 ans, est un résidant de la Foresterie Fengmao, district de Jinshantun, ville de Yichun, province du Jilin. Avant de pratiquer le Falun Gong, il souffrait d'un cancer du pancréas. En 1998, il a commencé à pratiquer le Falun Gong et a recouvré la santé. En 1999, il a été condamné à un an de travaux forcés, durant lequel sa peine d'emprisonnement a été prolongée. Après son retour à son domicile en octobre 2001, il a été cruellement battu avec des matraques métalliques par le chef du poste de police de Fenggou, Wang Wei, Wang Shoumin et d'autres policiers.

Dans la nuit du 8 janvier 2002, la température était de -30 ºC (-22 ºF). Wang Xinchun était pourchassé par la police lorsqu'il est tombé dans une rivière et a eu des engelures aux pieds. Après que la police l'ait arrêté, ils ont trempé de force ses pieds dans l'eau chaude, ce qui a développé du pus. Les policiers, à tour de rôle, l'ont torturé et battu sauvagement pendant plus de 10 heures. Plus tard, ils ont escorté Wang Xinchun chez lui et l'ont surveillé étroitement.


Après être retourné chez lui, l'état des pieds de M. Wang s'est aggravé. Après dix ans de souffrance, il a perdu ses pieds et est devenu paralysé pour la vie. Voir article relatif :

[http//www.clearwisdom.net/emh/articles/2004/7/20/50454.html]

Voulant que justice lui soit rendue, M. Wang a écrit des lettres aux autorités à propos de ce qu'il avait subi, ce qui lui a attiré des représailles de la part des autorités. Les policiers du Département de police de Jinshantun, les membres du Bureau 610 de la localité et les fonctionnaires gouvernementaux sont maintes fois entrés par effraction chez lui. Ils ont harcelé et arrêté ses parents et les ont torturés cruellement. Ils ont condamné sa mère à trois ans de travaux forcés. La famille Wang n'a actuellement aucun revenu et dépend des 60 yuan provenant mensuellement de l'assistance sociale. Les gens qui ont appris combien il a souffert lui ont envoyé un peu d'argent et des vêtements, mais la police de la Foresterie Fengmao a empoché l'argent et ils ont pris les vêtements pour eux.


Afin de gagner sa vie, au début d’avril 2005, M. Wang s’est rendu au district de Jinshantun pour apprendre à réparer les chaussures. Cependant, quelques jours seulement après avoir débuté, le chef du Bureau 610 du Département de police de Jinshantun, Xiao Jingyu, et les agents du poste de police de Fenggou l’ont arrêté à la boutique de réparation de chaussures. Ils l’ont interrogé pour savoir comment le récit de la persécution qu’il avait subie avait été publié sur Internet. Xiao Jingyu et Wang Shoumin lui ont donné des coups de poing et des coups de pied si violemment que ses membres ont été blessés et ont saigné.


Plus tard, M. Wang a été envoyé dans un centre de détention où il a fait une grève de la faim en guise de protestation. Le 5e jour, des policiers l’ont traîné jusqu'à une grande charpente en métal. Les policiers Wang Shoumin et Dawei ont tiré les bras et jambes de Wang et les ont attachés aux anneaux en fer sur la charpente. Comme M. Wang n'avait pas de pieds, Wang Shoumin a attaché ses jambes à l'encadrement avec du fil aluminium, attaché ses membres aux anneaux en fer aux quatre coins de l'encadrement et étiré tout son corps au maximum. Ayant la tête fixée à l'encadrement, M. Wang ne pouvait pas du tout bouger.


Wang Shoumin a ensuite donné des coups de pied sur la tête, la poitrine, l'abdomen et les côtes de M. Wang, ce qui lui a fait de grandes bosses à la tête. Wang Shoumin a été ligoté à l'encadrement en métal pendant plus de cinq jours. Il a été gavé chaque jour et a maintes fois perdu connaissance, une scène déchirante à voir. La police ne l'a libéré que lorsque son cas est devenu critique. En même temps, le père de M. Wang a été détenu pendant 15 jours.


Wang Xinchun a été arrêté quatre fois : en juillet 2005, avril 2006, décembre 2006 et mars 2008. Il a été cruellement battu et torturé à chaque fois.


Nous espérons que les gens où qu'ils soient dans le monde aideront à mettre fin à la persécution que subit Wang Xinchun.

Numéros de téléphone :

Traduit au Canada de l'anglais le 14 janvier 2009.


Version anglaise disponible à :
http://clearwisdom.net/emh/articles/2009/1/10/103783.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.