Déclaration de la police danoise : "la détention de pratiquants était absolument sans fondement"

Le 26 septembre 2002, la police de Copenhague a fait un voyage spécial jusqu’à l’hôtel Ibis et s’est formellement excusée auprès d’un pratiquant de Falun Gong grec pour l’avoir injustement arrêté La police a fait une déclaration initiée par un procureur pour la police de Danemark.

Selon le Centre d’Information Européen du Falun Dafa, le 24 septembre 2002, les agents chinois ont fait pression sur la police danoise, causant l’arrestation d’un pratiquant de Falun Gong qui s’adressait poliment à un dirigeant chinois en visite dans le hall de réception d’un hôtel. Ce soir là à l’hôtel SAS Radisson au centre de Copenhague, une famille de 3 pratiquants de Falun Gong, le mari, sa femme enceinte et leur fille de 10 ans ont lancé un appel pacifique au dirigeant chinois pour qu’il aide à arrêter la persécution et la torture d’innocents pratiquants de Falun Gong en Chine. Ils ont approché le Premier et le mari a dit, « Bonsoir ! Falun Dafa est bon ! » La famille a alors été emmenée et interrogée par la police danoise sous la pression des autorités chinoises. Le mari a été arrêté sans aucun mandat, menotté et amené au poste de polie. Mais après investigation, il a été relâché sans chef d’inculpation. Le policier chargé du cas a dit à M. Peter Jauhal de l’Association Européenne de Falun Dafa qu’ils n’avaient rien trouvé de répréhensible dans le comportement du pratiquant arrêté.

Grâce à la clarification de la vérité faite par ce pratiquant et sa famille à la police, de nombreux policiers ont acquis une compréhension essentielle du Falun Gong et de l persécution contre ses pratiquants. Ils se sont empressés d’exprimer leur soutien aux pratiquants de Falun Gong.




Déclaration émise par le procureur de la police du Danemark Disant que le pratiquant est innocent.

La famille


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.